Accueil / A C T U A L I T É / Les Isra?liens se bousculent pour un deuxi?me passeport

Les Isra?liens se bousculent pour un deuxi?me passeport

 

 

Pas moins de la moiti? des Juifs d?Isra?l envisagent de quitter ?ventuellement la Palestine dans les ann?es proches, si les tendances politiques et sociales perdurent.

 

 

Opinion Maker, Franklin Lamb, 4 juin 2011


Les historiens ou les anthropologues qui se penchent sur les soci?t?s et surveillent le cours des ?v?nements humains pourraient peut-?tre nous citer une terre, autre que la Palestine, o?, dans la population coloniale r?cemment arriv?e, une grande proportion de gens s?appr?tent ? exercer leur droit ? partir, tandis que beaucoup d’autres, ayant de v?ritables racines mill?naires, mais victimes d?un nettoyage ethnique, s?appr?tent ? exercer leur droit au retour.

 

L?une des nombreuses ironies inh?rentes ? la colonisation sioniste de la Palestine du 19?me, c?est le fait que ce projet, pass? dans la majorit? du 20?me si?cle pour donner un havre de paix au Moyen-Orient aux Juifs pers?cut?s d’Europe ??s?en revenant,?? s?effiloche de plus en plus. De ce fait, aujourd’hui, au 21?me si?cle, un grand nombre d?occupants usurpatoires des terres palestiniennes consid?rent de plus en plus que le havre de retour d?sir? pour beaucoup de Juifs d?Orient est l?Europe.

 

Pour paraphraser le journaliste juif Gideon Levy, ??Si nos anc?tres r?vaient d?un passeport isra?lien pour s??chapper d’Europe, beaucoup d’entre nous en sont dor?navant ? r?ver d’un second passeport pour s??chapper en Europe.??

 

Plusieurs ?tudes, une en Isra?l, une faite par l’AIPAC et une autre du Fonds national juif en Allemagne, montrent que pas moins peut-?tre de la moiti? des Juifs vivant en Isra?l envisagent de quitter la Palestine dans les prochaines ann?es si les tendances politiques et sociales actuelles se maintiennent. Un sondage, effectu? en 2008 par le Centre Menachem Begin Heritage, montrait que 59% des Isra?liens se sont adress?s ou ont l?intention s?adresser ? une ambassade ?trang?re pour postuler ? la citoyennet? et obtenir un passeport ou pour se renseigner ? ce sujet. Aujourd’hui, on estime que leur chiffre avoisine les 70%.

 

Le nombre d’Isra?liens envisageant de quitter la Palestine a grimp? rapidement, selon des chercheurs de l’universit? Bar-Ilan qui ont men? l??tude ??A Different Place,?? publi?e r?cemment par Eretz Acheret, une ONG isra?lienne qui pr?tend promouvoir le dialogue culturel. Cette ?tude constatait que plus de 100.000 Isra?liens sont d?j? titulaires d’un passeport allemand, et ce chiffre grossit de plus de 7.000 chaque ann?e en suivant une courbe d’acc?l?ration. Selon les autorit?s allemandes, plus de 70.000 passeports ont ?t? accord?s depuis 2000.

 

En plus de passeports vers l’Allemagne, plus d’un million d’Isra?liens ont d’autres passeports ?trangers tout pr?ts au cas o? la vie en Isra?l se d?t?riorerait. Pour les Isra?liens qui envisagent d’?migrer, l’un des pays les plus attrayants, et aussi peut-?tre le plus accueillant, est la Zunie. Actuellement, plus de 500.000 Isra?liens sont titulaires d’un passeport zunien avec pr?s d’un quart de million de demandes en instance.

 

Lors des derni?res rencontres ? Washington entre la d?l?gation du premier ministre isra?lien Netanyahu et des agents d’Isra?l l?-bas, des assurances auraient ?t? donn?es par les officiels de l?AIPAC. Selon eux, si cela devient n?cessaire, le gouvernement zunien d?livrera rapidement des passeports ? tout Juif isra?lien qui en fera la demande.

 

Les Arabes isra?liens ne sont pas concern?s.

 

L?AIPAC a aussi fait remarquer ? ses interlocuteurs isra?liens qu?ils peuvent faire confiance au Congr?s pour approuver le financement de l’arriv?e des Juifs isra?liens ??pour qu?il leur soit allou? des subventions substantielles de r?installation afin de faciliter leur accoutumance dans leur nouveau pays.??

 

Mis ? part les Juifs isra?liens qui pensent peut-?tre obtenir un ??passeport de secours?? pour un pays de diaspora, il existe dans le monde entier un pourcentage comparable de Juifs qui ne vont pas immigrer en Palestine. Selon Jonathan Rynhold, un professeur de Bar Ilan sp?cialiste des relations isra?lo-zuniennes, il se pourrait que les Juifs soient plus en s?curit? ? T?h?ran qu?? Ashkelon par les temps qui courent, tant qu?Isra?l ou la Zunie n?aura pas inaugur? le bombardement de l’Iran.

 

L?interview de quelques-uns de ceux qui, soit ont aid? ? faire les ?tudes mentionn?es ci-dessus, soit en avaient connaissance, permet de discerner, ? l?origine de la ru?e isra?lienne sur les passeports pour ailleurs, plusieurs facteurs, dont certains sont assez surprenants, compte tenu de l?ultra-nationalisme de la soci?t? isra?lienne.

 

Le d?nominateur commun, ? la fois individuel et national, est le malaise et l’anxi?t?. Le deuxi?me passeport ?tant comme une sorte de police d’assurance???pour les jours d?orages qui pointent le nez ? l’horizon,?? comme l?a expliqu? un chercheur d’Eretz Acheret.

 

Parmi les autres facteurs, on trouve?:

Le fait que deux ou trois g?n?rations se soient av?r?es insuffisantes ? l?enracinement en Isra?l o? peu de ces gens, sinon aucun, ne vivaient auparavant. Pour cette raison, Isra?l a produit un grand quota d?exode ? un retour des immigrants ou de leurs descendants dans leur pays d’origine, qui n’est pas la Palestine, malgr? la propagande sioniste contraire.

 

La crainte que les fanatiques religieux au milieu de plus de 600.000 colons en Cisjordanie apporteront la guerre civile et annexeront principalement l?Isra?l d’avant 1967 et transformeront Isra?l en ?tat ultra-fasciste.

 

Les pressions centrip?tes dans la soci?t? isra?lienne, en particulier parmi les immigrants russes [*] qui rejettent en masse le sionisme. Depuis la chute du mur de Berlin en 1989, environ un million de Juifs de l’ancienne Union sovi?tique sont pass?s en Isra?l. Ils ont gonfl? la population du pays de 25 pour cent et form? la plus grande concentration de Juifs russes dans le monde. Seulement, aujourd’hui, les Juifs russes constituent en Isra?l le plus grand groupe d’immigr?s et ils devraient d?camper en foule pour des raisons allant de l’opposition au sionisme, ? la discrimination et aux promesses non tenues ? propos de l?emploi et de la ??vie en rose?? en Isra?l.
[* Ndt?: Comme c?est bizarre?! On dirait un ?cho de l?Histoire fa?on retour de manivelle. Voir comment les Juifs ont rong? la Russie dans Deux si?cles ensemble d?Alexandre Solj?nitsyne. Cette ?uvre historique en plusieurs volumes, si souvent contrefaite car impossible ? censurer, dont j?exposerais certains d?tails si je n??tais pas un lamentable tire-au-cul, est achetable sur Amazon. On la trouve aussi en ligne en cherchant bien. Des sites faciles ? trouver en mentionnent certains passages, mais ce sont souvent, comme par hasard, ceux qui falsifient ce dont parlait Solj?nitsyne dans les chapitres tr?s emmerdants.]

 

Jusqu’? pr?sent, environ 200.000 ou 22% des Russes d?barqu?s en Isra?l depuis 1990 sont rentr?s dans leur pays. Selon le rabbin Berel Larzar, qui ?tait le grand rabbin de Russie depuis 2000, ??Le nombre de gens qui repartent est v?ritablement extraordinaire. Quand ces Juifs sont partis, il n’y avait pas de communaut?, pas de vie juive. Les gens ressentaient qu’?tre Juif est une mal?diction historique qui a frapp? leur famille. Maintenant, ils savent qu’ils peuvent vivre en Russie dans le cadre d’une communaut? et qu’ils n’ont pas besoin d’Isra?l.??

 

Aucune confiance ni respect envers les dirigeants isra?liens, la plupart ?tant consid?r?s comme corrompus.

 

Des sentiments d’anxi?t? et de culpabilit? envers le sionisme qui a d?voy? le juda?sme et corrompu les valeurs traditionnelles juives.

 

La difficult? croissante de fournir des r?ponses coh?rentes ? ses enfants, ? mesure qu’ils deviennent plus ?duqu?s et conscients de leurs ant?c?dents familiaux, et m?me l’honn?tet? envers soi-m?me sur la question de savoir pourquoi des familles [venues] d’Europe et d’ailleurs vivent sur des terres et dans des maisons vol?es ? d’autres gens qui sont ?videmment les gens du pays et ne sont pas venus d’un autre coin du monde.

 

Chez de nombreux Isra?liens, la derni?re compr?hension grandissante, nettement encourag?s par Internet et la r?sistance opini?tre palestinienne, les r?cits prenants et provocateurs des Palestiniens qui ?branle compl?tement le discours sioniste du si?cle dernier ? propos d???Une terre sans peuple pour un peuple sans terre.??

 

La campagne de peur des dirigeants politiques con?ue pour garder le consentement du citoyen envers les mesures du gouvernement s?appliquant ? la bombe iranienne, aux innombrables ??terroristes?? apparemment partout et planifiant un autre Holocauste. Ou bien, les diverses menaces existentielles qui maintiennent les familles ? cran et concluent ne pas vouloir ?lever leurs enfants dans de telles conditions.

 

Expliquant qu’il parlait en tant que citoyen priv? et non pas comme membre de Democrats Abroad Israel, Hillel Schenker, un natif de New York, a insinu? que les Juifs qui viennent en Isra?l ??veulent s’assurer la possibilit? d’une alternative de rentrer l? d’o? ils sont venus.?? Il a ajout? que des ??ins?curit?s d?coulent de la vie moderne, et, ne coexistant toujours pas en paix avec ses voisins, l??tat d’Isra?l a aussi produit le ph?nom?ne de nombreux Isra?liens ? la recherche d?un passeport europ?en, en fonction de leurs racines familiales, juste au cas o?.??

 

Gene Schulman, un Juif-zunien, membre chevronn? de l?Overseas American Academy de Suisse, pr?sente cela encore plus dramatiquement. Il affirme que tous les Juifs sont ??effray?s de mourir dans ce que va probablement devenir Isra?l, m?me si la Zunie maintient son soutien.??

 

De nombreux observateurs de la soci?t? isra?lienne conviennent qu’un nouvel ?lan majeur, aussi impr?vu en faveur du d?part des Juifs de Palestine, a ?t? les trois derniers mois d??veil arabe, qui ont renvers? les piliers clefs de maintien d’Isra?l dans la r?gion.

 

Selon Layal, un ?tudiant palestinien du camp de Shatila, qui se pr?pare pour la marche de la ??Naksa?? le 5 juin mars vers la ligne bleue au Sud-Liban?: ??Depuis la place Tahir au Caire jusqu?? Maroun al Ras au Sud-Liban, ce que l’occupant sioniste de la Palestine a vu a convaincu de nombreux Isra?liens que la r?sistance arabe et palestinienne, toujours en gestation, se transformera en lame de fond gigantesque et surtout pacifique, de sorte qu’aucun arsenal d’armes ni r?gime d?apartheid ne pourra assurer un avenir sioniste en Palestine. Ils ont raison de chercher d’autres endroits pour ?lever leurs familles.??

 

Original?: www.opinion-maker.org/2011/06/israelis-rush-for-second-passports/
Traduction copyleft de P?trus Lombard

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Poutine : comment rester aux commandes de la Russie après 2024 ?

« Je suis convaincu que notre pays, avec son vaste territoire, sa structure nationale et territoriale ...

21 Commentaire

  1. avatar

    Merci pour cette information mais dans l’état actuel des choses Israel viabilise le terrain de JUDEE SAMARIE pour les nouveaux arrivants.

    vous employez le mot DIASPORA, PJCA, selon Michel BRUNEAU : » Le terme de diaspora sert à désigner toutes sortes de phénomènes résultant de migrations de population dans plusieurs pays, à partir d’un foyer émetteur »

    merci de rappeler que le foyer émetteur de la diaspora juive se nomme Israel.

    • avatar
      SylvainGuillemette

      Du tout. Israël, c’est le nom donné à ces constructions sur les ruines palestiniennes, par les sionistes terroristes, qui possèdent des ADM, dont des armes nucléaires.

    • avatar

      Je vous invite guillemette à découvrir les travaux archéologiques de : Pierre DE MIROSCHEDJI.

      les arabes (palestiniens) n’ont rien à voir avec cette région avant le 7è siècle.
      ils sont des colonisateurs comme beaucoup d’autres avant eux, lorsque les juifs sont de souche Cananéenne…à la base…ensuite, c’est au peuple juif de décider qui l’est ou qui ne l’est pas et c’est la knesset qui décide, ni toi, ni les arabes ni personne (encore faut il en faire la demande)
      voir la : LOI DU RETOUR

      à ton service guillemette.

    • avatar
      SylvainGuillemette

      «les arabes (palestiniens) n’ont rien à voir avec cette région avant le 7è siècle.»

      Les années 1940 s’il vous plaît! Pas besoin de revenir en arrière si loin, car on arrivera forcément au moment sinon, où les Juifs n’existaient même pas! Il y a des millions d’années, des dinosaures y vivaient probablement! Redonnons-leur leurs terres! Sortons-les des musées! Pas croyable!

      En 1947, les Palestiniens y étaient bien ancrés. Et depuis, leurs terres se résorbent et laissent place aux colonies juives, morcelant sans cesse les terres palestiniennes de 1947.

      Et ça ne change rien au fait qu’Israël possède un arsenal nucléaire, qu’elle pratique le terrorisme d’État, la torture, les invasions de pays souverains, leur occupation, et qu’elle use d’Armes de Destruction Massive. Et que bref, tous ces excès sont punissables via les lois internationales répertoriées à l’ONU. Israël est un État voyou. Point final.

      La seule raison pour laquelle Israël n’est pas punie pour ses crimes, c’est qu’un pays qui en fait autant qu’elle, sinon bien d’avantage, la sauve de ces condamnations avec son droit de veto. Les États-Unis d’Amérique ont toujours bloqué les accusations de crimes de guerre et les accusations de crimes perpétrés contre l’humanité, visant Israël. Je peux même citer chacun de ces votes à l’ONU, il y en a des centaines! La liste est accessible via les procès verbaux de l’ONU, sur son site.

      Israël est un État voyou, et la seule raison pour laquelle Israël peut continuer sur cette voie, c’est que les plus forts posent leur protection sur ce trou à rats. En 2006, on se rappellera tous que Washington envoyait des caisses d’Armes de Destruction Massive, parce qu’Israël avait tout largué sur la tête des 1100 civils qu’elle avait massacré impunément. Depuis, il y a eu l’embarcation dans les eaux internationales, un acte de piraterie impuni encore une fois, à cause des pays de l’OTAN qui protègent ce bastion de terroristes et d’antihumains.

      Je ne serai jamais à votre service, Vasselle, encore moins à celui des États terroristes de l’OTAN.

  2. avatar

    pour compléter cet article…

    La veille du 63e anniversaire de la naissance d’Israël, la population israélienne a passé la barre des 7,7 millions, selon le Bureau central des statistiques (CBS). C’est 2 % de plus que l’an dernier. Les chiffres, publiés dimanche, indiquent une augmentation de 155000 citoyens. La population juive représente 75,3 % de la population, soit 5837000 personnes, tandis que les Arabes sont 1587000 (20,5 %)

    IsraelValley | News – Démographie

    • avatar
      SylvainGuillemette

      7.7 millions…., un peu comme la population du Québec. Pas grand chose. Mais ils ont réussi à se procurer une arme nucléaire… Ça, c’est quelque chose! Et c’est encore plus quelque chose que El-Baradaï et ses successeurs à l’AIEA se soient fermés les yeux sur les ADM d’un pays de 7.7 millions d’habitants! Ah le méchant Saddam!

      Israël = État terroriste, État voyou, État pourvu d’assassins minables, de lâches et de moviettes.

    • avatar

      guillemette,

      votre fanatisme est maladif.
      mais c’est bien de reconnaitre qu’Israël est un : état.
      le reste vous regarde…

    • avatar
      SylvainGuillemette

      Un État terroriste. Je ne suis pas fanatique, je déteste les doubles-mesures, voilà tout.

      Si Israël a le droit de posséder des armes nucléaires sans avoir à les déclarer, j’en veux une! Je veux également que tout le monde ait le droit d’en acheter chez Walmarde, on sera conséquents comme ça! Pis je veux le droit de tueur qui ça me tente de tuer, avec les vétos de Washington pour me soutenir! Ça a l’air amusant de tuer des innocents!

    • avatar

      Ces « Juifs » peuvent-ils prouver qu’en l’an 800 la majorité de leurs aïeules n’étaient pas khazar ?

      Ces « Juifs » peuvent-ils prouver que leurs ascendantes de l’an zéro vivaient entre la Méditerranée et le Jourdain ?

      Quelle fraction de ces 7, 7 millions n’habitait pas l’anomalie étatique sioniste en 2000, en 1990, en 1980, etc. ?

      Connaissait vous un état, un vrai, un normal, où on retrouve les mêmes proportions aux mêmes dates ?

      Combien de « Juifs » sont venus plein d’espoir dans cette anomalie étatique sioniste et s’en sont enfui au plus vite ?

      Combien de « Juifs » sont venus plein d’espoir dans cette anomalie étatique sioniste et n’ont plus le sou pour s’en enfuir ?

      Combien de « Juifs » (russes ou non) sont venus a priori plein d’espoir dans cette anomalie étatique sioniste avec avant d’arriver l’intention de la quitter au plus vite ?

      Combien de citoyens israéliens « juifs » se sont fait établir un passeport du pays ou ils sotn nés ou buien où est né l’un de leur parents depuis janvier 2010, entre janvier 2005 et le 31 décembre 2009 ? Etc.

      Questions subsidiaires qui s’imposent dans le (seul) cas : combien de ces « juifs » sont pratiquants quotidiens ?Combien sont pratiquants très occasionnels ? Combien se revendiquent athées ?

      L’anomalie étatique sioniste est un conglomérat artificiel depuis au moins 1945 ; un peu moins artificiel avant cette date quoique ….

  3. avatar

    C’est l’une des plus beaux articles qu’il m’est été donné de lire depuis des années.
    Merci à l’auteur d’avoir porté à mon attention cette nouvelle fantastique… Les envahisseurs se préparaent à retourner chez eux… comme disait Miss Helen de Washington. Cette vieille dame plus lucide que tous les fascistes sionistes du monde.

    Alors si je comprends bien le décompte est de 5,800 000 H. d’autres origines que arabe (pas tous de religion juive soit dit en passant (la majorité des ressortissants russes n’ont jamais été cisconscis, ne savent pas parler hébreu et n’ont d’origine religieuse juive = RIEN DU TOUT si ce n’est un nom à soi-disant consonnance « juive » ) et 1 600 000 arabes + 5 000 000 sur les autres terres occupées par les NAZI sionistes + 330 000 000 arabes autour de la base militaire américaine sioniste.

    ENFIN, les pauvres cons servant de chair à canon à l’intérieur des murs de leur GETTHO fasciste israélien commencent à comprendre l’arnaque dans laquelle on les a plongés en les ammenant se loger dans des appartements encerclés de NATIVES palestiniens-arabes…

    C’est comme si nos vilels étaient encerclés par les réserves indiennes – faudraient s’assimilés à nos frères indiens ou déguerpir… (mon choix est fait) Mais les pauvres sacrifiés pseudos de religion juive (la majorité ne prtaiquant pas cette religion ) ne veulent pas s’assimilés aux NATIVES palestiniens descendant des peuples vivant la il y a quelques millénaires (qui ne furent jamais de « race » juive ou d »ethnie juive, juif étant une apprellation religieuse et non pas ethnique.

    Je m’arrête ici. Il aura fallut 190 ans à Souléman et ses descendants pour chasser les croisés occidentaux des terres arabes et environ 60 à 80 ans (donnons leur encore un peu de temps) aux palestiniens pour refaire le même exploit.

    Félicitations au peuple palestinien résiliant, courageux, patient… LA TERRE EST LENTE MAIS LE BEUF EST PATIENT »

    Merci pour cet article Franklin et son traducteur (;-))

  4. avatar

    Merci d’avoir évité l’erreur assez classique en ne parlant pas de bi-nationalité parce que la nationalité israélienne n’existe juridiquement pas pour les autorités de l’anomalie étatique sioniste

    L’incohérence majeure du discours sioniste majoritaire, c’est de laisser penser et/ou vouloir qu’on pense que, non obstant les tendances endogamiques bien réelles, mais n’excluant pas le prosélytisme et la recherche active de convertis, un « Juif de 2011 » peut prouver que toutes ses ascendantes femmes sont des Juives « casher » ou « pur sucre » depuis l’époque du chef de clan et roitelet David. Sans s’attarder sur YHWH et ses mythes, la « terre de nos aïeux » est un abus de langage que n’utilisent même pas les Palestiniens d’origine arabe qui, plus modestement et honnêtement, prétendent seulement être arabes et généralement musulmans depuis de nombreuses générations. Même si les sionistes veulent nous faire croire que les dits Arabes s sont majoritairement des immigrés de fraîche date attirés par le dynamisme entreprenarial juif.

    Ethiquement comme juridiquement aucun argument des sionistes agressifs et racistes, à la différence de ceux des sionistes pacifiques respectueux des droits des autochtones arabes, ne résiste à une analyse sérieuse. Et surtout pas après le vote trafiqué de la recommandation 181 qui a recueilli moins de 24 « oui » libres sur 56 possibles et pas les 33 officiels.

    Un petit dernier pour la route : c’est seulement le 12 mai 1948 au soir que par six voix contre quatre le nom du pays de « l’Hébreu nouveau » a été choisi au dépens de Sion. Encore une anomalie de plus.

    • avatar

      j’ai rien compris EVOLSPIR

      deux choses.

      1) Pierre DE MIROSCHEDJI

      2) la loi du retour

      le reste c’est branlette pour pseudo-intellos qui se la pète en société.

    • avatar
      SylvainGuillemette

      La branlette, on la retrouve chez toutes ces contradictions sur deux pattes, qui condamnent le terrorisme des uns, pour soutenir de suite, celui des autres.

      Vasselle soutient le terrorisme, ça on le sait et on ne s’en branle pas. La place de Vasselle est en prison, pour soutien au terrorisme.

  5. avatar
    SylvainGuillemette

    Je ne sais pas, mais je ne me rappelle pas trop de ce gros tas de merde dans le coma, qui faisait déjà du terrorisme en tant que sergent dans l’armée israélienne à son jeune âge, au Liban…

    Sharogne je crois…

  6. avatar

    Que Vasselle ou tout autre nous donne ne serait-ce qu’un seul argument solide justifiant la création et la perdurance de l’anomalie étatique sioniste et nous verrons s’il résiste à une analyse honnête et objective.

    • avatar

      ah ah ah
      tout le monde ici serait ravi de voir les Indiens redevenir maitres chez eux
      ben voila
      Israel c’est des Indiens…qui gagnent !

      bisous

    • avatar
      SylvainGuillemette

      Qui gagnent quoi? Et comment? Ça ne tient pas la route, ce n’est pas un argumentaire, ni une analyse honnête et objective.

      D’autre part, je suis pour qu’on redonne des terres aux amérindiens, mais je ne suis quitterai pas ma maison pour autant et je ne laisserai pas la communauté autochtone obtenir des armes nucléaires, avec le soutien d’un pays puissant dans le collimateur.

      Ça ne tient pas du tout la route.

      Et vous persistez à soutenir le terrorisme d’État d’Israël, qui fait de vous un pro-terrorisme.

  7. avatar

    2/ Pour le panel religieux, il faut y ajouter le bouddhisme et un centre Confucianiste. Latsa parle du Bahaïsme qui viendrait de Perse, une sorte d’athéisme yiddish avec base religieuse morale.

    Dans le commentaire de la vidéo sur Kazan

    Je ne pense pas que cette « définition » du Baha’isme (qui est aussi pris en considératiuon en Palestine de l’Ouest occupée depuis 63 ans) soit pertinente.

    Même si l’histoire de la fin du fondateur du Baha’isme est, comme celle d’autres fondateurs, « abracadabrantesque »

    PS. Comment faire pour intégrer ici un fichier image qui illustre bien la classiquement mal dite « bi-nationalité » ?