Accueil / T Y P E S / Articles / Les infos qui dérangent – No. 55

Les infos qui dérangent – No. 55

 

calendrier-dates

 

1er Janvier 1970 : la date qui tue les iPhone et iPad

Un méchant bug fait planter définitivement les iPhone et iPad s’ils sont réglés à la date du 1er janvier 1970.

Après l’erreur 53, voici venir « la date qui tue les appareils à la pomme » ! Bien qu’il y ait fort peu de chances que vous régliez le calendrier de votre iPhone sur le 1er janvier 1970 de façon volontaire, sachez cependant que cette date peut être fatale à votre smartphone Apple.

Dans une vidéo postée sur YouTube – puis largement commentée sur Reddit– un certain Zach Straley montre comment le téléphone réagit dès qu’on lui entre cette date dans son calendrier interne.

Lire la suite

ligne grise

Snowden2 - CP

Image d’archive

 

France. Edward Snowden dénonce l’état d’urgence… en français

“Abandonner une société libre par peur du terrorisme est le seul moyen de se laisser vaincre par celui-ci.” C’est en français dans le texte qu’Edward Snowden, l’ancien informaticien de NSA et de la CIA, devenu célèbre pour avoir dénoncé leurs programmes de surveillance massive, a taclé la France sur sa politique de lutte contre le terrorisme et dénoncé le vote en faveur de l’inscription de l’état d’urgence dans la Constitution dans la nuit du 8 au 9 février.

Lire la suite:

http://www.courrierinternational.com/article/france-edward-snowden-denonce-letat-durgence-en-francais

ligne grise

Philippe-Couillard

NDLR:  Une autre déclaration incongrue du premier ministre du Québec qui soutient maintenant que personne ne peut arrêter Uber…  Il confesse donc que son gouvernement est incapable de faire respecter les lois concernant le travail au noir et l’évasion fiscale…  Bravo…

Pour soutenir ses propos, il prétend qu’on ne peut éliminer l’application dont Uber se sert.  C’est tout l’art de pointer le doigt ailleurs, au milieu de nulle part d’ailleurs.

Le premier ministre laisserait-il entendre du même coup qu’on peut faire la pluie et le beau temps au Québec, pourvu qu’on crée une application?  Le gouvernement s’ajustera apparemment…

La réaction du premier ministre, visiblement dépassé par la technologie,  dépasse aussi l’entendement…  Il sombre dans l’histoire comme le Titanic…  pour justifier qu’on soit forcé de s’incliner devant le développement technologique.   Rien de moins.

 

Personne ne peut arrêter Uber, dit Couillard

Personne ne peut arrêter Uber, le gouvernement du Québec n’a d’autre choix que de s’assurer que l’entreprise respectera les mêmes règles que celles imposées à l’industrie du taxi, a signifié jeudi matin le premier ministre Philippe Couillard.

Uber est arrivé sur le marché avec une nouvelle application technologique qui ne peut être éliminée, a indiqué le chef du gouvernement à l’ouverture du caucus préparatoire des députés libéraux en vue de la session parlementaire qui s’ouvrira le 9 février. «Historiquement, tout mouvement qui a cherché à arrêter un développement technologique a échoué», a plaidé M. Couillard.

Les chauffeurs de Uber vont donc continuer à oeuvrer dans l’illégalité, le temps que le gouvernement tienne la commission parlementaire promise par le ministre des Transports Jacques Daoust et adopte une loi imposant des règles pour tous.

Lire la suite:

http://www.journaldequebec.com/2016/02/04/personne-ne-peut-arreter-uber-dit-couillard

ligne grise

plastique_océan

En 2050, les océans compteront plus de plastique que de poisson

Si rien n’est fait, les océans pourraient se transformer en décharge à ciel ouvert. «Il y aura plus de plastique dans l’océan que de poisson en 2050», alerte une étude réalisée par la fondation Ellen McArthur et soutenue par le Forum économique mondial et le cabinet McKinsey. «Aujourd’hui, nous estimons qu’il y a environ 150 millions de tonnes de déchets plastiques dans les océans. Si la consommation de plastique se poursuit au même rythme, l’océan devrait contenir 1 tonne de plastique pour 3 tonnes de poisson en 2025 et en 2050, plus de plastique que de poisson, en terme de poids», indique l’étude.
«L’utilisation du plastique a été multipliée par 20 lors de la seconde moitié du XXe siècle et devrait doubler encore sur les vingt prochaines années», souligne l’étude. Les auteurs expliquent en effet que l’économie actuelle est basée sur une forte consommation de ce matériau, qui ne cesse de croître. Il combine de faibles coûts de production et une grande fonctionnalité. «Aujourd’hui, presque tout le monde, partout, tous les jours, entre en contact avec des matières plastiques et en particulier les emballages», précise l’étude. Résultat, la production mondiale du plastique est passée de 15 millions de tonnes en 1964, à 311 millions en 2014. En cause, l’utilisation des sacs, mais aussi des bouteilles d’eau, de produits ménagers ou de toilette, des gobelets…

Lire la suite (article Le Figaro):

http://www.lefigaro.fr/sciences/2016/01/25/01008-20160125ARTFIG00358-en-2050-les-oceans-compteront-plus-de-plastique-que-de-poisson.php

ligne grise

Astéroide

© AWO / SCIENCE PHOTO LIBRARY Un astéroïde se dirige vers la Terre

Un astéroïde se dirige vers la Terre

Il est de retour. TX68, un astéroïde qui a déjà frôlé la Terre il y a deux ans, fonce tout droit vers notre planète. Mais cette fois, le caillou de 30 mètres de diamètre pourrait la frôler d’encore plus près lors de son passage le 5 mars prochain. Selon le Jet Propulsion Laboraty de la Nasa, basé dans l’Etat de Californie (Etats-Unis), TX68 pourrait passer entre 17 000 et 14 millions de kilomètres de la surface du globe. Les scientifiques assurent qu’il n’y aura pas de collision.

Une probabilité infime

TX68 pourrait passer à 17 000 kilomètres de la Terre, le 5 mars prochain NASA/JPL-Caltech

Cependant l’idée d’une collision avec la Terre dans les années à venir n’est pas totalement exclue. D’après les chercheurs, il y a une chance sur 250 millions pour que l’objet en orbite autour du Soleil la percute de plein fouet. «Les possibilités d’une collision pour les trois prochaines dates estimées sont beaucoup trop faibles pour être une réelle préoccupation», a estimé Paul Chodas, le directeur du programme.

Lire la suite (article Paris-Match):

http://www.msn.com/fr-ca/actualites/science-et-techno/un-ast%C3%A9ro%C3%AFde-se-dirige-vers-la-terre/ar-BBpiqme?li=AAgh0dy&ocid

ligne grise

Facebook vous espionne (même si vous n’y êtes pas inscrit)

Certains internautes roublards adoptent une stratégie pour entraver la traque dont ils font l’objet sur internet : ils ne s’enregistrent pas sur Facebook. Futé. En théorie, les voilà abrités des algorithmes intrusifs mis en place par le géant de la Silicon Valley, notoirement connu pour puiser dans nos données privées, scruter, collecter et analyser nos comportements en ligne…

Mais l’entreprise de Mark Zuckerberg est bien plus retorse qu’elle n’y paraît de prime abord. Car même si vous n’êtes pas inscrit sur Facebook, le site dépose à votre insu un « cookie » sur votre machine dès que vous consultez une page publique (événement, page fan…). Ce discret petit fichier peut suivre à la trace votre navigation internet, et relever des informations propres à votre identité (localisation, langue, machine utilisée…).

Face à cet abus connu de longue date, la Commission nationale de l’informatique et des libertés (Cnil) tente de répliquer. Dans une décision rendue mardi 26 janvier, l’autorité met « Facebook Inc. » en demeure, jusqu’à ce que la société se mette en conformité avec la loi informatique et liberté de 1987. Elle l’accuse de « collecte déloyale » de données. Facebook dispose désormais de trois mois pour remédier à cette illégalité.

Lire la suite (article L’OBS)

http://www.msn.com/fr-ca/actualites/science-et-techno/facebook-vous-espionne-m%C3%AAme-si-vous-ny-%C3%AAtes-pas-inscrit/ar-BBpjmat?li=AAgh0dy&ocid

ligne grise

Pollution

© Image par:  20 minutes

La Cour suprême stoppe le plan climat d’Obama

La Cour suprême des Etats-Unis a suspendu mardi un ambitieux programme du président Barack Obama visant à fortement limiter les émissions polluantes des centrales thermiques.

La plus haute instance judiciaire américaine avait été saisie par 27 Etats, pour la plupart à majorité républicaine, qui contestaient le plan d’Obama pour une énergie propre, pilier de sa politique de lutte contre le changement climatique.

Camouflet

La décision de la Cour suprême, à la majorité de cinq juges sur neuf, est un retentissant camouflet pour le président américain qui a fait de la lutte contre les gaz à effet de serre une priorité de sa politique.

Les quatre juges progressistes de la Haute cour ont exprimé leur désaccord avec cette décision, rendue avec une rapidité surprenante.

Concrètement, la Cour suprême suspend l’application du «Clean Power Plan» (Projet pour une énergie propre), élaboré par l’Agence américaine de protection de l’environnement (EPA), qui impose aux centrales électriques des réductions draconiennes de leurs émissions de CO2, de 32% d’ici 2030 par rapport à 2005.

Lire la suite (20 minutes):

http://www.msn.com/fr-ca/actualites/monde/la-cour-supr%C3%AAme-stoppe-le-plan-climat-dobama/ar-BBpki2S?li=AAgh0dy&ocid

ligne grise

Commentaires

commentaires

A propos de CP

avatar
Média citoyen

Check Also

FRANCE: anxiété chez les étudiants liée à la réforme du BAC

Ci-dessous un article d’Annabelle Allouch, maîtresse de conférences en sociologie à l’université de Picardie, publié ...