Accueil / T H E M E S / ECONOMIE / Argent / Les infos qui dérangent – No. 42
infos qui dérangent

Les infos qui dérangent – No. 42

Bombardier annonce un investissement …

Après avoir versé plus d’un milliard de dollars pour les C Series en novembre dernier, une deuxième subvention de plus de deux milliards de dollars a été consentie à Bombardier pour sa division Transport quelques jours plus tard.

Interrogé sur les largesses du gouvernement, le premier ministre Couillard a répondu aux journalistes que cette subvention pour la division Transport aiderait à créer des emplois ailleurs dans le monde !  A n’en pas douter, c’est exactement ce que tous les québécois rêvaient d’entendre, eux qui ont écopé de toutes les mesures d’austérité imaginables en 2015 et au moment où ce même gouvernement s’apprête à pénaliser financièrement les personnes défavorisées qui selon ce gouvernement devraient travailler !

Lire:  Le Québec veut adapter l’immigration à l’emploi

Aujourd’hui, Bombardier (division produits récréatifs) annonçait l’injection de 118 millions.  Le plus sérieusement du monde, l’entreprise a aussi annoncé le gel des salaires des 1,600 employés de cette division pour une période de 3 à 5 ans.

Annonce d’investissement de Bombardier Produits récréatifs:

Bombardier produits récréatifs (BRP) injectera 118 millions de dollars dans ses installations de Valcourt en Estrie. Du même souffle, l’entreprise annonce un gel de salaire de 3 à 5 ans pour 1600 employés pour financer ces investissments.

BRP investira dans de nouvelles technologies qui permettront d’améliorer sa productivité. La multinationale souhaite aussi réduire l’écart salarial entre ses artisans et ceux d’entreprises concurrentes.

Lire la suite

 

A propos des récentes subventions:

http://www.journaldemontreal.com/2015/10/31/13-milliard-additionnel-dans-bombardier–les-liberaux-sont-fous

http://www.journaldemontreal.com/2015/10/31/13-milliard-additionnel-dans-bombardier–les-liberaux-sont-fous

http://www.journaldemontreal.com/2015/10/31/13-milliard-additionnel-dans-bombardier–les-liberaux-sont-fous

http://www.journaldemontreal.com/2015/10/31/13-milliard-additionnel-dans-bombardier–les-liberaux-sont-fous

http://www.journaldemontreal.com/2015/10/31/13-milliard-additionnel-dans-bombardier–les-liberaux-sont-fous

Lire la suite

http://bilan.usherbrooke.ca/bilan/pages/evenements/23259.html

http://infoaeroquebec.net/que-souhaite-lactionnaire-principal-de-bombardier/

 

ligne grise

Fusillade à San Bernardino : 14 morts, 2 suspects abattus

Une fusillade qui a éclaté dans un centre pour personnes déficientes intellectuelles a fait au moins 14 morts et 17 blessés à San Bernardino, en Californie, mercredi après-midi, entraînant une chasse à l’homme dans laquelle deux suspects ont perdu la vie.

Au cours d’un deuxième point de presse donné en soirée, le chef de police de la ville, Jarrod Burguan, a précisé qu’il s’agissait d’un homme et d’une femme.

Les deux suspects ont été abattus au cours d’un échange de tirs avec les forces de l’ordre après avoir pris la fuite dans un VUS, a-t-il indiqué. Il n’a donné aucune indication sur leur âge ou leur nationalité.

Vêtus de « vêtements d’assaut », ils avaient en leur possession des carabines et des armes de poing. Les policiers ont procédé à une fouille du véhicule pour trouver d’éventuels explosifs, et le secteur a été « sécurisé », a déclaré le chef de police.

Selon plusieurs médias américains, dont NBC et le LA Times, un des suspects serait un citoyen américain qui se nomme Syed Farook. Selon le LA Times, un homme qui se nomme Syed Farook travaille pour les services de santé de San Bernardino à titre d’expert sanitaire, une information qu’a pu confirmer l’Agence France-Presse.

Il a ajouté qu’il était trop tôt pour connaître leurs motivations.

Selon le réseau CNN, les suspects ont lancé des bombes artisanales au cours de la poursuite.

chef-police-san-bernardino

Le chef de police de San Bernardino, Jarrod Burguan  Photo :  AP/Chris Carlson

Un troisième suspect détenu

La police détient par ailleurs un troisième suspect, arrêté alors qu’il s’enfuyait de la zone. Le chef de police a indiqué qu’on ignorait pour l’instant la nature de son implication. Il a même soulevé l’hypothèse qu’il aurait simplement pu fuir les coups de feu. Il n’a cependant pas écarté la possibilité que d’autres personnes soient impliquées dans l’organisation de la fusillade.

Un policier a été blessé et hospitalisé, mais on ne craint pas pour sa vie.

« Au minimum, nous nous trouvons confrontés à une situation de type terrorisme intérieur. »— Jarrod Burguan, chef de police de San Bernardino

Lors d’un point de presse antérieur donné en fin d’après-midi, Jarrod Burguan avait affirmé que jusqu’à trois tireurs « lourdement armés » étaient « vêtus et équipés d’une manière qui laisse croire qu’ils s’étaient préparés ».

Lire la suite

A propos de CP

avatar
Média citoyen

Check Also

Quand il est mort le bûcheron…

  Ça me peine: je ne verrai plus le bûcheron qui aimait les arbres , ...

4 Commentaire

  1. avatar

    Bombardier est depuis longtemps une Cie dite transnationale. Le Mexique en profite grandement et au diable les travailleurs du Québec ou du Canada. Les Cie sont en format « black mail » maintenant. Ils font chanter les gouvernements. Les travailleurs de Bombardier sont… contents. Un gel de salaire… On s’attendait au pire. Mais c’est ainsi que tout dérape et s’effrite.
    ****
    Extrait d’un article:

    Jusqu’à combien de travailleurs pensez-vous accroître votre capacité de production au Mexique ? «Jusqu’à environ 2 500 employés», a répondu M. Hachey à LesAffaires.com, en marge du premier jour du Sommet de l’aérospatiale canadienne qui se tient actuellement à Ottawa.

    D’une équipe modeste de quelque 160 employés à l’origine, l’usine de Bombardier à Querétaro a multiplié par dix l’importance de son effectif mexicain depuis cinq ans. Comptant actuellement de 1 700 employés, Bombardier devra donc en embaucher 800 autres avant d’atteindre le niveau de 2 500 employés que vise la direction. On parle donc d’une croissance d’encore 32% de son effectif.

    https://www.lesaffaires.com/secteurs-d-activite/aeronautique-et-aerospatiale/bombardier-toujours-plus-d-emplois-au-mexique/537181

    • avatar

      On ne réussit avec ces pratiques qu’à détourner des avoirs publics vers le privé. L’impôt reversé par les entreprises n’est pas au rendez-vous, pas plus que la création d’emploi. Dans le cas de la Caisse de dépôt, c’est l’argent des retraites (que l’on ne cesse de revoir à la baisse) qui est distribué pour le voir stagner, si ce n’est disparaître, englouti à très long terme et peut-être à jamais… Croissance du privé oblige… et à l’étranger si possible. Peu à peu on change la vocation de cette Caisse. A ce rythme nous ne réussirons jamais à garnir suffisamment cette Caisse pour qu’elle donne les fruits escomptés lors de la retraite.

      Mais on aurait tort de se formaliser du sort de milliers de québécois âgés qui faute de revenus adéquats peuvent tout de même bénéficier de la soupe populaire!

      En même temps, il est intéressant de calculer qu’un rendement annuel de 2% d’intérêts sur les 2 milliards de dollars consentis par la Caisse de dépôt à Bombardier transport représente un peu plus que la somme que le gouvernement a prévu amputer à l’aide consentie aux personnes démunies… Mais on nous dira sûrement que l’argent de la Caisse de dépôt n’est pas prévu pour donner plus d’argent aux démunis. Seulement aux bien nantis.

      Incroyable qu’aucun de ces investissements ne soit assorti d’une obligation de créer des emplois au Québec.

  2. avatar

    Je vais me répéter, mais si Bombardier s’arrête, vous devrez acheter vos avions chez Boeing ou Thales, ou Lockheed ou Airbus…

    Transnationale, certes, mais toujours aussi nationale. Je vous reparle d’Avro Canada ou pas ???

    Airbus vient d’ouvrir une usine aux USA. A Mobile en Alabama

    http://www.lepoint.fr/economie/des-airbus-made-in-usa-14-09-2015-1964493_28.php

    a-t-on ici en France écrit ce que vous écrivez à propos de Bombardier au Mexique ?

    Non, car Airbus produit aussi beaucoup en France, et les ventes d’avions construits aux USA renforce sa position internationale : il ne faut pas voir que DANS UN SEUL SENS. Le piège c’est de dire qu’une firme qui produit à l’étranger est traitre à son pays. Or c’est le propre du capitalisme, et ça, à moins d’une révolution de fond de la production mondiale, vous ne pourrez rien y changer. Bref, ce débat est STERILE. On tourne en rond, là…