Accueil / T Y P E S / Articles / Les infos qui dérangent – No. 4

Les infos qui dérangent – No. 4

France, Angleterre, Etats-Unis, Canada:

Ces pays font à nouveau l’objet de menaces (récente vidéo dans laquelle on en appelle à s’attaquer à des centres commerciaux).

Figaro

Ici.Radio-Canada

 

Recours collectif:

Les canadiens ayant acheté des produits électroniques entre 1999 et 2002 ont droit à un remboursement de 20$ sans avoir à présenter une facture d’achat.  Ils peuvent faire la demande:

cestmonargent.ca

Lire l’article

NB:  L’adresse email est exigée.  C’est ce qui dérange:)

 

Nouvelle fuite d’eau radioactive à Fukushima

 » Une nouvelle fuite d’eau hautement radioactive vers la mer a été détectée dimanche 22 février sur le site de la centrale japonaise de Fukushima, a annoncé l’opérateur Tokyo Electric Power (Tepco).

Des capteurs fixés sur une conduite d’évacuation d’eaux de pluie et souterraines ont mesuré des taux de radioactivité jusqu’à 70 fois supérieurs aux valeurs déjà hautes enregistrées sur le site, a précisé un porte-parole de l’entreprise.

Ces taux relevés vers 10 heures à Tokyo (2 heures à Paris) sont progressivement redescendus au cours de la journée, mais ils restaient à des niveaux alarmants. La conduite d’évacuation menant à un port adjacent sur la côte Pacifique a été coupée.  »  Lire la suite

 

Et si nos aînés finissaient par tout payer de leur poche?

 » En 2012, le Regroupement des résidences privées pour aînés (RQRA) a mandaté la firme SECOR pour faire l’étude du modèle actuel de prise en charge des aînés et dégager des pistes de solutions. En se basant sur les conclusions de cette étude, le RQRA propose aujourd’hui un nouveau modèle dans lequel les services aux aînés seraient en grande partie offerts par le privé, mais subventionnés et contrôlés par l’État.

Il y a fort à parier que la proposition du RQRA trouvera une oreille attentive au ministère de la Santé et des Services sociaux, puisque l’un des membres du comité qui a réalisé l’étude de 2012 n’était nul autre que Philippe Couillard, alors conseiller stratégique chez SECOR.  »  Lire la suite

 

Où sera l’économie ? … 

Petite info qui peut aider certaines personnes:  Lorsqu’un conjoint doit être confié à un centre d’hébergement public, l’autre conjoint se voit forcé de contribuer car le coût d’hébergement est calculé en fonction du revenu familial.  Cela étant, il arrive que l’autre conjoint n’ait plus suffisamment d’argent pour subvenir à ses propres besoins.  Il peut alors faire une demande de séparation involontaire qui a valeur légale, sans pour autant modifier le statut juridique de l’union.  Dès lors, seul le revenu du conjoint confié à un centre d’hébergement servira à établir la somme mensuelle à verser.

http://servicespouraines.com/centre-dinformation-par-organisme/organism/service-canada.html

http://www.talanaudiere.org/index.php?id=10&mod=faq

CentPapiers

 

Commentaires

commentaires

A propos de CP

avatar
Média citoyen

Check Also

La véridique histoire de « Fort Chabrol »

Paris, 10e arrondissement. Quelques clients entrent et sortent du magasin de bricolage Bricolex implanté au ...