Accueil / T Y P E S / Articles / Les infos qui dérangent – No. 3

Les infos qui dérangent – No. 3

Couillard attendu par des manifestants à Gatineau© Radio-Canada Charlotte Landry, ICI Radio-Canada Couillard attendu par des manifestants à Gatineau

Le premier ministre Philippe Couillard a dû faire demi-tour et annuler une visite prévue à Gatineau dans le cadre d’un colloque du Parti libéral du Québec (PLQ) pour des raisons de sécurité.

Cette décision a été prise alors qu’il était à Gatineau, mais des dizaines de manifestants l’attendaient de pied ferme et bloquaient les portes d’entrée du bâtiment où avait lieu le colloque.

La ministre responsable de la région de l’Outaouais, Stéphanie Vallée, a pris la parole devant les dizaines de militants présents et se désole des conditions qui entourent la tenue de ce colloque.

« La tempête n’est pas que de neige. Elle est aussi composée de manifestants qui souhaitent aujourd’hui restreindre notre liberté de s’exprimer entre militants. » Mme Vallée a ensuite rappelé qu’il semblerait que « les policiers de Gatineau sont incapables de garantir la sécurité si le premier ministre devait entrer. »

Lire la suite

p.couillard_courageux

Philippe Couillard, premier ministre du Québec
photo:  Infoman (Radio-Canada)

La politique d’austérité que met de l’avant le gouvernement du Québec secoue la population.  Quelques dizaines de manifestants ont suffi à secouer le premier ministre.  Peut-être se souvient-il d’une certaine manifestation lors d’un colloque tenu par son parti politique à Victoriaville en mai 2012 (lors duquel des étudiants et des personnes venues les appuyer se sont fait tabasser par les forces policières) et a-t-il craint que cette fois on digérerait moins facilement ce genre d’intervention?

Mieux valait déclarer que les policiers n’étaient pas en mesure d’assurer sa sécurité…  Personne n’est obligé de le croire.  Pas même les policiers.

A noter la déclaration de la ministre Stéphanie Vallée qui a récupéré le vent dorénavant accrédité de liberté d’expression (marque mondialement déposée) au profit d’un gouvernement qui de toute évidence n’avait aucune envie de répondre aux questions des manifestants.  Elle oublie peut-être que la population connaît la nuance entre la liberté d’expression et une démocratie résolue à demeurer muette… :   « La tempête n’est pas que de neige. Elle est aussi composée de manifestants qui souhaitent aujourd’hui restreindre notre liberté de s’exprimer entre militants. »

Il semble que la solution pour que les manifestants puissent jouir efficacement de leur liberté d’expression serait de rejoindre les rangs du parti libéral.  Sinon… être libre de parler aux murs ne procure pas beaucoup de satisfaction.

Un rappel de mai 2012…

CentPapiers

 

Commentaires

commentaires

A propos de CP

avatar
Média citoyen

Check Also

France – Finances: Comment couler la Sécu !

Comment couler la sécu !   Il existe divers moyen. Une recette nous est proposée ...