Accueil / T Y P E S / Articles / Les infos qui dérangent – No. 13

Les infos qui dérangent – No. 13

Clap de fin pour l’application YouTube d’appareils antérieurs à 2013

Suite à la mise en place de la nouvelle API v3 sur YouTube, la plateforme de streaming fait le point sur les machines qui ne pourront plus profiter de son application maison. Elles sont nombreuses puisque cela va de certains iPhone aux Apple TV en passant par… des Google TV.

Quand l’application YouTube de certaines Smart TV s’arrête à cause d’un changement d’API

La nouvelle API v3 de YouTube n’est pas vraiment nouvelle puisqu’elle a été annoncée officiellement le 18 décembre 2012, soit il y a plus de deux ans maintenant. Le changement est important et des améliorations ont été apportées dans plusieurs domaines, dont la recherche par exemple. Il y a un peu plus d’un an, YouTube annonçait que son API v2 serait coupée à partir du 20 avril 2015.

Lire la suite

 

Au sujet de Google TV:

Google TV est une plateforme internet accessible depuis la télévision par un dispositif informatique utilisant le système d’exploitation Android. Il reprend le concept de l’Apple TV en connectant un boitier et pousse le concept en étant incorporé dans la télévision (grâce au fabricant Sony). Présenté lors de la conférence Google I/O de mai 2010, il est sorti fin 2010 en Amérique du Nord puis en 2012 en Europe. Le système étant un échec, Google abandonne Google TV pour relancer sa stratégie télévisuelle avec Android TV en 2014.

Lire la suite sur Wikipedia

Youtube appartient à Google

Android

En complément, NextImpact.com a publié aujourd’hui l’article suivant:

Délit d’obsolescence programmée : la copie du Sénat revue à l’Assemblée nationale

 

NDLR:  Impossible de ne pas penser à l’obsolescence programmée ni à la pollution qu’elle engendre, ni non plus au contrôle qui s’exerce et qui finit par dépasser le cadre de la libre entreprise.

millions-telephones-cellulaires-jetes

Photo Boomberg parue dans LaPresse

ligne_grise

Le projet de loi 28 adopté sous le bâillon à Québec

Couillard_L'invitation

Le projet de loi 28, qui comprend 337 articles, dont plusieurs mesures budgétaires, a été adopté sous le coup du bâillon un peu avant minuit, lundi, à l’Assemblée nationale. Soixante-quatre députés ont voté pour son adoption et 43 s’y sont opposés.

Le gouvernement a déposé une série d’amendements, tout comme la Coalition avenir Québec (CAQ) et Québec solidaire (QS). Le Parti québécois (PQ) a choisi de ne pas en présenter, ce qui a eu pour effet d’accélérer le déroulement des débats, mais a de nouveau dénoncé ce projet de loi qui regroupe une série de gestes visant à atteindre l’équilibre budgétaire.

Lire la suite

Parmi les mesures de lois adoptées:

Mines

Les sociétés minières s’opposaient à la divulgation de certaines données sur les quantités de minerai excavé.  Le projet de loi 28 permet de protéger ces informations commerciales, comme le demandaient les sociétés minières.

Mouchards

Le projet de loi 28 modifie la Loi sur la taxe de vente pour prévoir l’implantation de modules d’enregistrement des transactions – des mouchards – aux caisses des bars et des restos-bars.

 

En complément:  La petite histoire du bâillon à l’Assemblée nationale

Pour terminer:  Des députés ont mentionné que le gouvernement avait profité du bâillon, qu’il avait prévu imposer, pour ajouter à la toute dernière minute quatre autres projets de loi au projet initial de loi 28 afin qu’ils puissent eux aussi être adoptés en bloc.

 

Commentaires

commentaires

A propos de CentPapiers

avatar

Check Also

Immorales

Nous savons toujours quand nous vivons un moment qui concentre tous les autres en une ...