Accueil / T Y P E S / Articles / Les diff?rents styles de blogueurs

Les diff?rents styles de blogueurs

A force de visiter de nombreux blogs, j’ai pu remarqu? qu’il ?xiste plusieurs styles et fa?ons de bloguer. A l’origine le style d’?criture ?tait d?terminant mais depuis l’arriv?e des podcasts et videocasts, les blogs sont devenus en peu de temps de v?ritables espaces multim?dias cr?ant ainsi une diversit? assez vaste. ? noter que ces diff?rents styles se retrouvent partout que ce soit des blogs personnels, professionnels ou ?ducatifs. Voici comment je les ai r?pertori?s :

Les litt?raires : g?n?ralement le blogueur maitrise bien sa langue, la syntaxe, la ponctuation et le corps de son billet. Les billets sont g?n?ralement un peu plus longs. Agoravox et Cent papiers sont des journaux citoyens aliment?s en majorit? par des r?dacteurs amateurs tous blogueurs pour la plupart et qui illustrent bien ce style d’?criture.

Les diffuseurs : g?n?ralement le diffuseur navigue beaucoup ? la recherche d’informations qui peuvent ?tre utiles ? sa communaut? de lecteurs. Il fait souvent r?f?rence ? d’autres blogs et fourni de nombreux liens qui renvoient ? ses d?couvertes. On en trouve beaucoup dans le domaine des nouvelles technologies.

Les didactiques : Ils sont assez proches des diffuseurs mais ils enrichissent souvent leurs billets de graphiques et d’images afin de mieux illustrer leurs propos.

Les multimedias : derniers arriv?s, sons et images prennent le dessus sur le texte. Disons que c’est la nouvelle g?n?ration des blogs.

Les pseudos : ce sont les blogueurs qui utilisent un pseudonyme afin de cacher leur v?ritable identit? pour x raisons qui leur sont personnelles. On en trouve beaucoup dans des blogs ? tendance ?rotique, ?galement chez des employ?s qui d?sirent s’exprimer librement en portant un regard critique sur leurs employeurs ou dans les blogs personnels qui pr?f?rent l’anonymat.

Les d?batteurs : une des fonctionnalit? principale d’un blog est de permettre aux lecteurs de laisser des commentaires. Le d?bateur est g?n?ralement un blogueur reconnu qui lance des d?bats.

Pour conclure, il m’arrive de plus en plus de constater que la technologie influe beaucoup sur les styles. Plus de nouveaux outils ou fonctionnalit?s apparaissent, plus les styles se m?langent ou ?voluent. Certains blogueurs n’h?sitant pas ? jongler avec diff?rents styles.

Un des meilleurs exemples de blogueur qui propose la plus grande diversit? est Loic Le Meur. Son blog est son outil de travail puisque c’est le faire-valoir des services de son entreprise mais il n’h?site pas ?galement ? prendre position ou ?mettre des avis sur des sujets de soci?t?, les billets peuvent ?tre parfois longs et didactiques, parfois tr?s courts pour transmettre une information ou d?couverte ? son lectorat.Il publie aussi des podcasts et videocasts d?montrant ainsi les nombreuses possibilit?s que l’on peut tirer de la publication sur les blogs.

J’ai beaucoup appris en le lisant car bloguer c’est avant tout apprendre des autres, la notion de communaut? et de partage d’information ?tant primordial.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Contrôle routier inopiné

Il est bien loin le temps où un gendarme qui arrêtait un véhicule, gratifiait ses ...

7 Commentaire

  1. avatar

    Excellente typologie du blogue ! Il y aurait sans doute une recherche universitaire à faire là-dessus.

    Mais disons que parfois, le littéraire n’est pas trop littéraire… je ne donnerai pas d’exemple, mais il y en a quelques-uns dans le palmarès de Top Blogues…

  2. avatar

    Il y a bien Blogs : a global conversation (PDF) de James Torio, mais je n’ai pas eu le courage de le lire encore. Je ne sais pas s’il établit une typologie…

  3. avatar
    Stéphane Guérin

    Ha ben, je serais donc un littéraire ! Ce titre me fait penser aux personnes qu’on enfermait dans leur casiers à l’école. J’ai dû changer en cours de cours ! 😉

  4. avatar

    Une autre catégorie qui est malheureusement de plus en plus peuplée (il y en a d’ailleurs quelques-uns sur Top Blogues) : les plagiaires-entrepreneurs Web qui s’approprient le travail des autres pour tenter de s’enrichir en affichant de la publicité.

  5. avatar

    Et que dire de tous ces journalistes qui sont payés par les grands médias de la province pour envahir la blogosphère québécoise (genre Nuovo, Lagacé, Lévesque, Martineau, Vastel, Auger…)

  6. avatar

    Bravo pour cette excellente analyse Philippe. Encore une fois, ta perspicacité didactique frappe dans le mille tout comme le fait ton blogue Nayezpaspeur

  7. avatar

    Il y a une autre façon de voir les choses :

    - Les blogueurs « techniques ». Ils maîtrisent bien un domaine dont ils aiment être à la fine pointe (des émules de Pirello en somme dont certains se rappelleront avec nostalgie la newsletter que nous attendions avec impatiance pour pouvoir découvrir de nouveaux « freewares », ou plus proches de nous, des chroniques de Cybérie tout aussi attendues). D’aucuns se font un devoir de défendre un clan contre un autre (par ex. : le libre contre le propriétaire). Notez que l’on pourrait trouver ce type de blogueurs dans tous les domaines de connaissance (voir des exemples sur la page http://rhetorica.net/professors_who_blog.htm).

    - Les blogueurs « politiques ». Ils ont un point de vue sur le monde et tous leurs billets sont construits autour de ce point de vue (par ex., aux États-Unis, certains blogueurs s’affichent démocrates ou républicains) (voir http://www.worldegovforum.com/article.php3 ?id_article=744). Il y a de tout dans cette catégorie : depuis des débats conjoncturels (le référendum sur l’avenir de l’Europe par ex.) jusqu’au structurel (la mondialisation http://globalization.about.com/od/globalizationblogs/).

    - Les blogueurs « journalistes ». C’est un genre plus récent. Ils se targuent d’objectivité. À ne pas confondre avec journalistes blogueurs, quoique la fusion des genres est commencée (http://www.loiclemeur.com/france/2005/05/les_blogueurs_r.html).

    - Les blogueurs « sur commande ». Hélas, je n’ai pas trouver meilleur terme. Là on est dans les relations publiques, sinon dans le marketing. Le problème, c’est que certains blogueurs ne s’affichent pas comme tel (voir mon billet http://www.agoravox.fr/article.php3 ?id_article=7797).

    - Les blogueurs « en dilettante ». De tour et de rien, pour faire plaisir à ses amis, sa famille, son chien (un exemple : http://vasingh.blogspot.com/2005/07/dilettante-amateur-who-engages-in.html).

    Je n’ai pas fait une recherche sérieuse sur le sujet, mais j’ai dû voir quelques milliers de blogs depuis qu’ils existent. Je sens que les blogueurs répondent d’abord (sauf ceux qui écrivent sur commande, Nuovo et Auger inclus) à une motivation profonde. C’est en tout cas ce qui m’a animé le jour où j’ai décidé de faire le saut moi-même. Ma motivation : comprendre.

    http://blogsocial.viabloga.com/