Accueil / A C T U A L I T É / Les coups ? la t?te : les arbitres ne sont pas assez s?v?res

Les coups ? la t?te : les arbitres ne sont pas assez s?v?res

Image Flickr par clydeorama

Depuis la mise en ?chec de David Steckel sur le meilleur joueur de la Ligue nationale de hockey (LNH), Sidney Crosby, le 1er janvier 2011, la Ligue se penche de plus en plus sur le dossier des mises en ?chec ? la t?te. Ce dossier, maintenant sous la juridiction du nouveau pr?fet de discipline de la LNH lors de la pr?sente saison 2011-2012, Brendan Shanahan, est d?actualit? puisque ce probl?me que cr?ent ces mises en ?chec ne semble ?tre en aucun cas r?gl?. Depuis le d?but de la saison, de nombreuses mises en ?chec douteuses n?ont pas ?t? s?vies alors que dans la plupart des cas, c?est une suspension qu?il y aurait du avoir.

? Le 21 juin dernier, le bureau des gouverneurs a approuv? les modifications recommand?es par le comit? de comp?tition de la LNH, form? de cinq joueurs, quatre directeurs g?n?raux et du propri?taire des Flyers de Philadelphie, Ed Snider. L’ancien r?glement 48 interdisait les coups ? la t?te seulement lorsqu’ils provenaient de l’angle mort de la victime et entra?naient une p?nalit? de cinq minutes ainsi qu’une inconduite de match. Le
nouveau r?glement s’est d?fait des termes ?lat?ral? et ?angle mort? pour interdire tous les coups ? la t?te sur un joueur jug? sans d?fense, peu importe d’o? l’impact provient. Cette modification pr?voit ainsi que le joueur qui applique la mise en ?chec doit tenter d’?viter ou de minimiser le contact si l’adversaire qu’il vise est dans une position vuln?rable. La nouvelle terminologie complique donc le travail des arbitres, qui doivent d?sormais d?terminer si la victime ?tait plac?e dans une position vuln?rable avant de d?cerner une p?nalit?… mineure[1]. ?

C?est ce dernier crit?re qui est sujet ? discussion : les arbitres doivent d?terminer si la victime ?tait plac?e dans une position vuln?rable. En fait, il s?agit d?une critique quant au jugement des arbitres. Encore samedi soir, lors du match Canadiens-Penguins au Centre Bell, Kristopher Letang a ?t? victime d?un coup vicieux de la part du num?ro 67 du tricolore, Max Pacioretty. Aucune p?nalit? n?a ?t? d?cern?e alors que Letang gisait sur glace, le nez fractur?.

? ?Il tirait la rondelle, l?autre est venu d?un mauvais ? en angle mort, en fait ? et je suis s?r que la ligue y jettera un coup d??il?, a dit Dan Bylsma, l?entra?neur-chef des Penguins[2]. ?

D?ailleurs, Bylsma n?est pas le seul ? vouloir que la ligue regarde cette s?quence, les co?quipiers de Letang aussi sont de cet avis, tel que Crosby, qui jouait son 4e match apr?s son retour au jeu suite ? sa fameuse
commotion c?r?brale.

Il faudrait donc peut-?tre revoir cette r?gle 48.1 qui donne la responsabilit? aux arbitres de s?vir selon leur point de vue, ce qui semble inacceptable puisque les arbitres ne semblent pas ?tre aptes ? effectuer cette part de leur travail, car on d?nombre environ une dizaine de mises en ?chec douteuses au niveau de la t?te depuis le d?but de la saison, et seulement quelques-unes ont ?t? s?vies (les joueurs ont ?cop? d?une sanction et/ou d?une suspension). Selon moi, tous les coups ? la t?te devraient ?tre s?vis imm?diatement, par l?entremise de 5 minutes de p?nalit? et l?expulsion du match (d?pendamment de l?envergure de la situation). Car que ce soit voulu ou pas,les coups ? la t?te entra?nent la plupart du temps des commotions c?r?brales, et cela n?aide pas vraiment ? l?image de la LNH projet?e au public et aux futurs hockeyeurs de la ligue. O? en sommes-nous rendus pour que les joueurs de hockey aient toujours une peur ? tous les matchs quant au risque de se faire blesser?

Thomas Allard

?tudiant en Sciences Nature au Coll?ge d’Alma

[1] http://www.fanatique.ca/lnh/dossier-sur-les-coups-a-la-tete-1re-partie+9111.html

[2] Le Progr?s dimanche, 48e ann?e, no 28, 27 novembre 2011

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Vincent Lambert doit-il mourir ?

« La vulnérabilité de personnes, jeunes et moins jeunes, en situation de dépendance et de fin ...