Accueil / A C T U A L I T É / Les conflits mon?taires vont s?intensifier en 2013

Les conflits mon?taires vont s?intensifier en 2013

Par Nick Beams
31 d?cembre 2012

Le conflit mon?taire qui fait d?j? rage entre les grandes puissances ?conomiques du monde va commencer ? s?intensifier consid?rablement lors de la prochaine ann?e, suite ? la d?cision de la R?serve f?d?rale am?ricaine d?hausse d?un cran son fameux programme d?? assouplissement quantitatif ?.

La Fed va ainsi augmenter ses avoirs financiers, qui vont passer de leur pr?sent niveau de 2,9 billions $ ? quelque 4 billions $ ? la fin de 2014 par l?achat continuel de titres adoss?s ? des hypoth?ques et d?obligations du Tr?sor.

Ces mesures entra?neront une pression encore plus ? la baisse sur le dollar am?ricain. Cela am?nera in?vitablement d?autres pays ? d?valuer leur propre monnaie afin de demeurer comp?titifs sur les march?s internationaux, mena?ant ainsi le d?clenchement d?une guerre mon?taire ouverte.

Les signes d?un tel conflit sont d?j? apparents. Le nouveau premier ministre japonais, Shinzo Abe, a demand? que la Banque du Japon poursuive un assouplissement ? illimit? ? de sa politique mon?taire dans le but de cr?er de l?inflation et de sortir l??conomie d?une r?cession semi-permanente qui l?a hant? pendant la majeure partie des vingt derni?res ann?es.

Derri?re les espoirs que cela stimule l??conomie du pays, la demande d?Abe est motiv?e en grande partie par son d?sir de pousser ? la baisse la valeur du yen japonais. La valeur relativement haute du yen, une cons?quence de la baisse de la valeur du dollar am?ricain, a amen? les plus grandes entreprises japonaises, particuli?rement dans les industries de l??lectronique, ? encaisser des d?ficits commerciaux importants dans la derni?re p?riode.

En plus du Japon et des ?tats-Unis, les Banques centrales de la Grande-Bretagne et de l?Europe poursuivent ?galement leur propre mod?le d?? assouplissement quantitatif ? devant une stagnation ?conomique qui perdure.

La justification officielle offerte par la Fed pour l?intensification de son programme est la faiblesse persistante de l??conomie am?ricaine et un taux de ch?mage ?lev?. Mais c?est essentiellement un pr?texte pour son v?ritable programme, qui est de fournir une source constante de liquidit? bon march? aux banques et aux maisons de finance afin de soutenir leurs op?rations dans les march?s financiers. Cela leur permet de maintenir leurs profits devant la stagnation continuelle de l??conomie r?elle.

Cependant, les effets de d?bordement de ces mesures menacent de d?stabiliser l??conomie mondiale en entier tandis que d?autres puissances importantes tentent de contrer ces effets.

Lors d?une allocution devant l?Economic Club de New York quelques jours avant l?annonce des derni?res mesures de la Fed, le gouverneur de la Banque d?Angleterre, Mervyn King, qui annon?ait son d?part ? la retraite, a fait r?f?rence ? la croissance des tensions ?conomiques mondiales. Depuis le sommet du G20 de Londres en avril 2009 et la d?cision de poursuivre les mesures de stimulation, des ? reculs ? se sont produits et il n?y a pas eu d?accord sur la fa?on de r??quilibrer l??conomie mondiale.

Et la situation pourrait empirer l?ann?e prochaine. ? Je pense que 2013 pourrait ?tre une ann?e de d?fi dans laquelle nous verrons, en fait, une s?rie de pays qui tenteront d?abaisser la valeur de leur monnaie ?, a dit King. ? Cela est inqui?tant. Est-ce que d?autres pays r?agiront de la m?me fa?on? Qu?arrivera-t-il? Les politiques men?es sur une base nationale entra?nent des tensions d?un point de vue collectif. ?

Lorsque les grandes puissances se sont rencontr?es apr?s l??clatement de la crise financi?re en septembre 2008, tous juraient qu?on n?allait pas r?p?ter les erreurs des ann?es 1930. ? cette ?poque, des barri?res tarifaires avaient ?t? ?rig?es et chacun des principaux pays avait adopt? une politique du ? chacun-pour-soi ?, exacerbant ainsi les contractions des march?s mondiaux. Les le?ons de cette p?riode avaient ?t? assimil?es, a-t-on soutenu. Mais les politiques mon?taires des grandes banques centrales du monde menacent maintenant de reproduire, sous une autre forme, les conflits de la Grande D?pression.

Les ?conomies plus petites, surtout celles bas?es sur l?exportation, sont d?j? durement touch?es par la hausse continue de la valeur de leur monnaie. Les donn?es provenant des banques centrales r?v?lent qu?au cours des deux derni?res ann?es, le Br?sil, le Chili, la Colombie et le P?rou ont d?pens? 135 milliards de dollars dans les march?s financiers internationaux pour tenter de faire d?valuer leur monnaie.

Les cons?quences des politiques men?es par la Fed et d?autres grandes banques centrales sur ces pays ont ?t? relev?es, de mani?re polie mais acerbe, dans un discours prononc? par le gouverneur de la Reserve Bank of Australia, Glenn Stevens, plus t?t ce mois-ci en Tha?lande. Il a mis en garde que le ? niveau d?inqui?tude ? s?accroissait.

M?me si ? les d?cideurs ont le droit d?affirmer que leurs politiques non conventionnelles ? font cro?tre l??conomie, a-t-il dit, ? je crois que la lenteur de la reprise ?conomique aux ?tats-Unis, en Europe et au Japon am?ne certains ? penser que les principaux pays tentent d?exporter leurs faiblesses davantage qu?ils ne l?ont fait lors de la plupart des reprises pr?c?dentes ?. Dans le langage diplomatique de ces banquiers, cela ?quivaut essentiellement ? une contestation ouverte de la version officielle qui est offerte comme pr?texte.

En octobre 1971, tout juste apr?s que le pr?sident Nixon ait d?cid? de mettre fin ? la convertibilit? du dollar am?ricain en or et fasse ?clater les accords de Bretton Woods qui constituaient les fondations cl?s du d?veloppement capitaliste d?apr?s-guerre, le secr?taire du Tr?sor am?ricain, John Connally aurait apparemment dit ? ses homologues europ?ens : ? Le dollar est notre monnaie, mais c?est votre probl?me. ?

Plus de 40 ans plus tard, la politique de la Fed qui consiste ? d?valuer le dollar, qui est toujours la monnaie de l??conomie mondiale, pourrait avoir d?aussi graves cons?quences que la mise ? mort du syst?me de Bretton Woods.

L??conomie mondiale est aujourd?hui consid?rablement plus int?gr?e qu?elle ne l??tait ? l??poque. Les d?riv?s financiers et les autres instruments financiers complexes, qui n?existaient m?me pas ou en ?taient ? leurs balbutiements, sont maintenant des composantes cl?s du syst?me financier mondial.

Les politiques de la Fed et des autres grandes banques centrales sont justifi?es officiellement comme des mesures n?cessaires pour contrer les effets de la crise financi?re de 2008. En fait, ces politiques intensifient plut?t les conflits entre les grandes puissances et pr?parent le terrain ? des catastrophes financi?res encore plus importantes.

(Article original paru le 28 d?cembre 2012)

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Les milices au Michigan, une vieille histoire… d’extrême droite (4)

Les milices armées américaines représentent bel et bien un danger énorme. En 2014, un vieux ...