Accueil / A C T U A L I T É / Les charbonniers du Titanic

Les charbonniers du Titanic

On peut tout savoir, ou croire tout savoir, mais la r?alit? des choses ? vu notre condition d?apprenant par mode de copier-coller ou par intuition ( ?ce qui nous d?tache de la masse- , car la seule et unique libert? est l?) ?, fait en sorte que nous apprenons sans doute plus par amour que par un collier de connaissances.

Il ne faut pas chercher avec ces fausses perles. C?est tentant? Mais non seulement c?est tentant par facilit?, mais nous n?avons pas ??id?e?? de ce qui nous gruge par ??copie sociale??. Alors, ?tout au long de la vie, ?trangement, il faut continuer de chercher. Ne jamais cesser de chercher par un outil fabuleux?: le doute. ?Et cette recherche n?est pas seulement difficile, elle est douloureuse.

Et cette douleur continue, persiste. C?est la douleur de ceux qui, trop conscient, n?arrivent pas ? se faire tatouer par toutes les formes impos?es par ceux qui vous manipulent par le pouvoir.

Nous avons le droit d??crire ce que l?on veut, d??tre l?artisan de soi. Car apr?s avoir ?chapp? au moule, il faut dessiner son propre moule.

La belle d?livrance, c?est la fonte des choses et des ?tres, de la vie et des apparences de ??mort??. Rien n?est mort. La roche est en dormance, comme l?ours. Mais il y a le contraire?: certains dormeurs sculptent vos vies.

Pourquoi s??chiner? ? des r?ussites ?qui ne durent qu?un temps? Parce qu?on vous l?a dit. On vous l?a martel?, on a voulu faire de vous ce qui s?avale, se mange, car tout est tristement une valeur qui a source dans al vie de la Vie.

Pour vivre il faut bouffer du vivant. Et les morts dirigeants sont les plus sophistiqu?s bouffeurs?: ?Ils se nourrissent de vos avoirs et sont les dictateurs de vos vies.

Pour la conduite de ce plan machiav?lique, on a invent? un mot?: marginal. Pendant des si?cles, l?artisanat ?tait la seule fa?on de produire. Ford a sans doute invent? la cha?ne, mais le mod?le de construction des ?tres humains a ?t? fondu? par un copier-coller de ?cette mani?re de faire. On produit maintenant des citoyens sans produire d?humains.

La main humaine n?a plus de contr?le sur les objets qu?elle utilise, ni le contr?le de sa propre appellation.

Ce fut un bien que de soustraire aux t?ches r?p?titives.? Mais ce ??bien??, ? qui fut cr?? pour ?chapper au labeur ? fut int?gr? par la structure dirigeante aux fins de manipulations, am?lior? et dirig? vers les classes ??moyennes??,la meilleure main-d??uvre.? C?est l?arriv?e du n?gre acolore?

Nous sommes du savoir imprim? comme le sont les circuits ?lectroniques des gadgets. Et nous sommes les gadgets de robots d?shumanis? qui, pourtant, croient ne pas l’?tre. ?Le pi?ge est habile car il passe par les voies-voix du subconscient sous forme de formule et de savantissime ??r?ussites?? qui font croire ? ce qu?on a vu est ??vrai??.

Mieux encore, nous r?p?tons sans cesse, sous des formes diverses, mais seulement diverse et sans pouvoir. C?est ce que l?on nomme ?ducation?: le pouvoir de s?exprimer sans le pouvoir de comprendre et d?agir.

Vous jouez au jeu des habiles de l?esprit. C?est bien ce dont on a voulu cr?er et faire de vous?: des habiles de l?esprit. Vous avez acc?s au tissu, mais vous n?avez pas acc?s ? la machine perverse qui tresse vos belles connaissances qui ne sont en fait qu?une boucle quasi invisible tournoyant sans cesse sur elle-m?me.

Comprenons que ce qui est actif et effectif est l??tat? actuel du monde. C?est la pauvret? que nous d?clarons souvent, mais la pauvret? d??me, elle, est invisible. En cons?quence, malgr? notre apparent savoir et pouvoir, nous sommes plus pauvres que les pauvres en avoir. Car c?est ? l??tre qu?on s?est attaqu?. Et c?est l??tre que l?on appauvrit. Sans cesse et sans cesse, incessamment, par mart?lement.? La pub, c?est l??tat.

Nous trouvons ridicule les sacrifices faits aux dieux pour ?chapper aux calamit?s dans les tribus anciennes. ?Mais les soci?t?s modernes nous br?lent tous. Nous nous consumons sans trop le savoir. L??tat vend les extincteurs chimiques par Big Pharma. ??C?est l? toute la d?tresse de l?Occident pass? au fer rouge de la capacit? technique et financi?re- puis?e ? m?me la sueur des citoyens ? que nous vivons.

L?illusion des syst?mes d??ducation est de livrer des dipl?mes ??valorisant??.

Nous voil? devenus des charbonniers d?un Titanic?qui?? transpire, et ?s?adonne ? trois emplois. Sale ?de l?int?rieur, il se lave ? la m?dication ??savante?? et ??scientifique??, ?galement mais il a? la gratitude des hautes instances d??tre ??quelqu?un??. ?Un? ??quelqu?un?? qui trime avec un dipl?me? On d?guise le travailleur en le maquillant.? Un charbonnier, c?est un ?S.P.M.A?: un ??sp?cialiste en? propulsion motoris??de l?avancement ?? ?des soci?t?s. Il ignore les dessous camoufl?s des la machine, mais la fiert? de son travail va finir par le faire couler.

Car nous sommes tous des ??participatifs?? ? cette travers?e de la Vie qui est de na?tre, de vivre, et de mourir?

Le grand recul de cet avancement est que nous construisons une ?pave sans trop le savoir. Mais, pire encore, nos habitons la future ?pave?

 

 

 

Ga?tan Pelletier

20 d?cembre 2012

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Les économistes contre le peuple

  Franklin Delano Roosevelt avait en son temps renvoyé John Maynard Keynes, un des économistes ...