Accueil / A C T U A L I T É / Les banques zuniennes notifient des revenus fant?mes sur les hypoth?ques en souffrance

Les banques zuniennes notifient des revenus fant?mes sur les hypoth?ques en souffrance

Source: Alter Info, Forbes, Robert LenznerLes g?ants bancaires de Zunie ont encore ?t? renflou?s d??normes pertes s?ches potentielles gr?ce ? la comptabilit? je-m?en-foutiste ? laquelle donnent leur adh?sion la profession comptable et les organismes de r?gulation.
Ils sont autoris?s ? comptabiliser les int?r?ts sur des pr?ts hypoth?caires en souffrance jusqu’? ce que la saisie r?elle ait lieu, ce qui prend en moyenne environ 16 mois.
Tous les int?r?ts fant?mes non effectivement per?us sont inscrits en tant que revenus jusqu?? ce que la saisie se concr?tise. En cons?quence, beaucoup d??tats financiers bancaires semblent vraiment bien mieux qu?ils ne le sont r?ellement.
Lors de la saisie tous les revenus fant?mes sont effac?s des registres bancaires.
Cela signifie que, parmi des centaines d’autres ?tablissements plus petits, Bank of America, Citigroup, JP Morgan et Wells Fargo peuvent d?clarer les int?r?ts qui leur sont dus, mais qui sont impay?s, sur un montant estim? en valeur nominale ? 1.400 milliards de dollars de pr?ts hypoth?caires sur 7 millions d?habitats en cours de saisie.
En d?finitive, ces banques sont devant une perte potentielle de 1.000 milliards de dollars sur les pr?ts en souffrance, sugg?re Madeleine Schnapp, directrice de la recherche macro-?conomique chez Trim-Tabs, un cabinet de conseil ?conomique d?tenu ? 24,5% par Goldman Sachs.
Si les prix de l?immobilier continuent de baisser, en pla?ant davantage de maisons dans la cat?gorie en souffrance des bilans bancaires, les pertes s?ches potentielles pourraient ?tre encore plus grandes.
Selon Madeleine Schnapp, environ 6 millions d?habitats sont toujours ? risque, et au moins 10% d’entre eux sont hors cours de 25%. Cela signifie que leur valeur marchande est inf?rieure de 25% ? l?hypoth?que, mais les propri?taires continuent de payer les int?r?ts ? leur banque.

Original?: blogs.forbes.com/robertlenzner/2011/01/12/us-banks-reporting-phantom-income-on-1-4-trillion-delinquent-mortgages/?boxes=Homepagechannels
Traduction copyleft de P?trus Lombard

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Keynes à la rescousse du Liban

En définitive, la faillite n’est qu’un phénomène comptable, et la croissance qu’une affaire de confiance. ...