Accueil / T H E M E S / CULTURE / Arts / Les adieux de Nathalie Simard

Les adieux de Nathalie Simard

Raymond Viger?? Dossier?Nathalie Simard.

Plusieurs m?dias ont annonc? la retraite de Nathalie Simard dans l?industrie du Show Business.

Apr?s un long silence, un silence qui tue, en 2003 Mme?Simard fait son coming out et d?nonce les abus sexuels qu?elle a subis de la part de son g?rant et p?dophile Guy Cloutier. S?en suit un proc?s ?prouvant. Il ne faut vraiment pas banaliser la charge ?motive d?un tel proc?s m?diatis? pour une victime d?abus sexuels.

? la fin du proc?s, s?encha?nera ? un rythme d?enfer?: entrevues m?diatiques, lancement d?un livre, cr?ation de la Fondation Nathalie Simard, s?ries de conf?rences sur les abus sexuels ? travers le Qu?bec, une chicane familiale? Un retour ? la vie publique d?s plus essoufflants.

Ensuite Nathalie Simard planifie son retour ? la chanson, sa carri?re, sa raison d??tre professionnelle. ?puisement, fatigue, panique? Les d?tenteurs de billets pour une tourn?e trop ?book?? pourront se faire rembourser. Nathalie Simard quitte la vie publique, se retire.

Cela n?est pas sans me rappeler plusieurs histoires qui ont certaines similitudes. Un parent qui a perdu en enfant par suicide, une femme qui perd sa soeur dans une tuerie, un p?re qui a perdu sa fille aux mains d?un meurtrier, un p?re dont son fils s?est suicid? ? cause du jeu compulsif, un joueur compulsif qui a surv?cu a une tentative de suicide, un homme s?ropositif? Lise Mondor, Heidi Rathjen, Pierre-Hugues Boisvenu, Sol Boxenbaum, Did Tafari B?lizaire, Fran?ois Blais? Et j?aurais pu mettre une quantit? ?norme de noms.

Lorsque nous traversons des ?v?nements qui nous sont p?nibles, il n?est pas rare d?observer qu?une des r?actions soit de vouloir sauver le monde et tous les autres qui passent par les m?mes souffrances que nous. Nous devenons hypersensibles. La cause prend le dessus. Au d?part, la mission que l?on se donne peut ?tre une forme de th?rapie. Elle peut aussi rapidement devenir un fardeau lourd ? porter. Tr?s lourd.

J?ai vu des gens vouloir partir des fondations et des organismes d?intervention. Des gens qui ont fait un burn-out, d?autres qui se sont suicid?s. Par respect pour les survivants, je ne mettrais pas de noms sur ces victimes qui sont devenues leurs propres bourreaux.

Je suis content d?apprendre que Nathalie Simard a su se respecter et mettre des limites. Question de se respecter. Question de respecter toutes les victimes d?abus sexuels qui se sont reconnues en elle et qui n?auraient pas pu survivre ? un burn-out qui aurait pu amener ? son suicide.

Merci Mme?Simard de prendre soin de vous.

Autres textes sur?Nathalie Simard
L’entrevue de Nathalie Simard avec Jean-Luc Mongrain, vue par Richard Martineau
Responsabilit? de Julie Snyder, Paul Arcand, Luc Lavoie et Bruny Surin dans la Fondation Nathalie Simard

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Coke en stock (CCCXVIII) : le Guatemala, encore et toujours…

Au Guatemala, les arrivages n’ont pas faibli, loin s’en faut : avant la fin d’année ...

One comment

  1. avatar
    Patricia Turcotte

    Bien des burn-out et suicides surviennent suite à de grandes injustices, et trop souvent hélas, ces personnes sont trop seules à se lever debout pour dénoncer des abus de toutes sortes et sur tous les sujets.

    Souvent là est le vrai bobo, et notre société va changer, quand les gens changeront. La société c’est quoi ? Le Gouvernement c’est quoi ? l’état c’est quoi ?
    Ce ne sont que des mots, des Cie sans nom, des Cie à numéros etc. sans cœur, sans visage etc.

    Quand il y a une personne, il y a aussi un citoyen de la société, du gouvernement,de l’état ; Alors il l y a un visage, un cœur, un gros bon sens ; et deux personnes et la société débute, le gouvernement débute, l’état débute !

    Mais là ou nous en sommes rendus, c’est à se demander si cela vaut vraiment le coup de s’impliquer dans une société aussi individualiste. Chacun pour soi, on laisse les autres s’arranger et on ne voit, on ne regarde et on ne s’en même plus : voilà comment la plupart des gens fonctionnent.

    Et, ce sont leurs décisions, leurs choix de conscience ; maintenant je le sais que nous n’avons à rendre des comptes qu’à nous-mêmes d’abord, ensuite…….à qui vous voudrez bien radoter vos consciences intimes, d’accord !

    Un jour ou l’autre, le temps de se réveiller est au rendez-vous. Qu’est-ce que cela change ? Pas grand-chose si la personne qui s’était lancée à corps perdu dans une ronde pour changer le monde ; continue de croire que oui, c’est possible de changer le monde…..en autant que l’on voit à se changer d’abord et ensuite le reste se fait naturellement.

    Là, c’est le temps d’aller prendre une randonnée à l’air pur, une ballade en moto, visionner un film sans fusil, ça va ?

    Nathalie Simard en a réveillée des personnes victimes et des bourreaux et des persécuteurs (trices).
    En leurs temps, ces personnes réaliseront qu’il est mieux de quitter la roue de la violence : victime, persécuteur, bourreaux !

    Là c’est le temps pour la Vie et la Vie en abondance, pour la joie intérieure, la paix intérieure qui va refléter à l’extérieur peu à peu et lentement mais sûrement.

    Maintenant je le sais !

    Que je ne connais et que je ne sais pas vraiment grand chose ; même si je suis âgée d’un demi siècle et deux années en plus.

    Autant retourner faire dodo ; je n’arrivais pas à trouver le sommeil, et ce fut mon cadeau de fête en premier : prendre du bon temps pour visiter d’autres articles intéressants, en ajoutant mon grain de sel.

    Patricia