Accueil / T Y P E S / Articles / Les 45 ans du FSLN

Les 45 ans du FSLN

Le Front sandiniste de lib?ration du Nicaragua est au Nicaragua ce que le Parti Qu?b?cois est au Qu?bec, toutes proportions gard?es. Comparaison boiteuse me direz-vous ? Vous avez raison, le FSLN est beaucoup plus r?volutionnaire, radical et violent. Il viendra mettre fin ? des d?cennies, voire des si?cles de dictature en sol nicaraguayen. Mais, tout comme le Parti Qu?b?cois, son histoire est passionnante.

Avant tout, il faut savoir que le Nicaragua arrive au deuxi?me rang des pays les plus pauvres d’Am?rique latine, imm?diatement apr?s Ha?ti. Il y a plus de 475 ans, les Espagnols fondent les premi?res villes et exploitent les mati?res premi?res ainsi que la main d’œuvre pr?sentent dans la colonie. Puis, en 1821, les habitants du Nicaragua profitent des troubles financiers de l’Espagne pour proclamer leur ind?pendance, avec l’aide des Etats-Unis qui y voient d’importants avantages commerciaux et politiques. Puis, vient la p?riode de dictature militaire qui s’?tendra jusqu’en 1979.

Le Front sandiniste de lib?ration du Nicaragua ?mane d’un grand homme, Augusto Cesar Sandino. Cet homme est une v?ritable l?gende et vous vous en rendez r?ellement compte quand vous parlez avec les Nicaraguayens des bidonvilles. La plupart ne savent pas lire et ?crire, mais ils savent qui est Sandino. Normal, c’est lui qui a lanc? le mouvement de r?bellion qui a permis au Nicaragua de se d?faire de la dictature de la dynastie Somoza, soutenue par les Am?ricains. En bref, Sandino cr?e l’Arm?e de d?fense de la souverainet? nationale en 1927, qui comptera vite quelques 3000 membres. Ils lutteront, avec l’aide de la population, contre l’occupation am?ricaine. En 1933 lorsque Sandino se rend ? la capitale pour signer un accord de paix, il se fait abattre. On m’a m?me racont? que Somoza a disperser les parties de son corps dans tout le pays, pour ?viter la cr?ation d’un lieu de culte en l’honneur du gu?rillos.

La mort du leader national calmera le mouvement de r?bellion arm?e. On pr?pare quelque chose d’encore plus gros. En effet, en 1961, Santos Lopez fonde le Front sandiniste de lib?ration du Nicaragua. Avant tout militaire, ce mouvement a aussi des vis?es politiques. Inutile de dire que la r?bellion se transforme rapidement en r?volution. En 1979, apr?s plusieurs ann?es de lutte arm?e, les Etats-Unis se retrouvent dans une impasse et cessent de financer la dictature de Somoza. Ce dernier n’a nul autre choix que de s’exiler. Le FSLN prend le pouvoir au Nicaragua.

On organisera les premi?res ?lections d?mocratiques en 1984 et elles seront gagn?es par Daniel Ortega du FSLN. Le parti restera au pouvoir jusqu’en 1990. Durant leurs 21 ans au pouvoir, les sandinistes devront g?rer la crise provoqu?e par l’embargo am?ricain ainsi que les attaques des contras, financ?s par l’irangate. Mais plus que ?a encore, le FSLN lancera une campagne d’alphab?tisation, op?rera un r?forme agraire et s’associera avec d’autres pays d’Am?rique du Sud pour les ?changes commerciaux. De plus, on r?digea la constitution du pays. Ensuite, le FSLN reviendra au pouvoir en 1997, pour 4 ans.

Aujourd’hui, m?me si le FSLN n’est plus au pouvoir, ses d?l?gu?s occupent plusieurs si?ges au sein du gouvernement du Nicaragua. La pr?sence du parti de gauche permet de tenir les Etats-Unis loin des affaires politiques. L’histoire du Front sandiniste de lib?ration du Nicaragua est inspirante puisqu’elle nous enseigne qu’? force de volont? de pers?v?rance, on peut arriver ? nos fins. C’est le r?ve nicaraguayen…

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Femmes battues

Je n’ai pas connu de près des femmes battues violemment. La seule qui se soit ...