Accueil / A C T U A L I T É / Le vent de la r?volte souffle sur le Qatar

Le vent de la r?volte souffle sur le Qatar

Source: Alter Info

Image Flickr par famouspower

Les Qataris se rebiffent et pr?parent, ? leur tour, leurs manifestations pr?vues, selon les informations dont il est fait ?tat sur l?incontournable Facebook, le 16 mars prochain.

Les Qataris se rebiffent et pr?parent, ? leur tour, leurs manifestations
pr?vues, selon les informations dont il est fait ?tat sur l?incontournable
Facebook, le 16 mars prochain. Leurs motivations : la tra?trise de leur ?mir
qu?ils accusent d??tre ?au service d?Isra?l? et l?avidit? de son ?pouse Cheikha Mouza, accus?e, elle, d?avoir accapar? les richesses du pays pour faire du Qatar un lieu de vice et de d?bauche, en essaimant, partout, bo?tes de nuit et complexes touristiques. Leurs revendications sont simples et? dites sur un ton laconique, de m?me qu?elles traduisent une prise de conscience collective des enjeux. Il s?agit, ni plus ni moins de la fermeture des bases am?ricaines et de la rupture des relations avec Isra?l. Al Jazeera, ? son tour, est attaqu?e par les Qataris en col?re qui lui reprochent de taire les liens entre le Qatar et Isra?l qui d?passent la relation amicale et qui s?offrent le luxe de se manifester au plus fort de la violence isra?lienne contre les Ghazaouis, rappelant au passage les accolades amicales que faisaient Mubarak et Omar Suleimane ? Ehud Olmert et Tsipi Livni au moment o? les deux ordonnaient le meurtre a?rien des populations palestiniennes d?sarm?es. Al Jazeera est donc accus?e de fermer les yeux sur les fr?quentes rencontres entre les hauts responsables de ces deux pays, et accus?e de ce fait d??tre inf?od?e au pouvoir qatari et donc acquise ? ses int?r?ts et ? ses th?ses pro-isra?liennes. A quel point les accusations des Qataris contre leur ?mir, sa femme et Al Jazeera peuvent-elles ?tre ?tay?es ?
Il semble bien qu?il y ait de nombreux ?l?ments qui confirment certains faits qu?il y aurait besoin de prouver, alors que d?autres, ? savoir la relation avec Isra?l et la pr?sence des bases am?ricaines sont des secrets de Polichinelle.
Mais il est vrai qu?entre des liens et des relations avec Isra?l, il y a une nuance qui peut faire passer de la mission diplomatique ? la tra?trise.
L??mir, un tra?tre ? Cette r?plique enregistr?e de l??mir du Qatar semble d?j? constituer une cl? de lecture : ?On ne peut pas bl?mer les Isra?liens de ne pas faire confiance aux Arabes. Ils ont ?t? tant trahis??.
Voil? ce que WikiLeaks ass?ne ? la face des Qataris, d?ores et d?j? d?sillusionn?s au sujet de leur ?mir, qui a tenu ces propos au s?nateur am?ricain John Kerry le 23 f?vrier 2010. D?ailleurs, le c?ble ?crit pr?cis?ment la phrase dite par Al Khalifa Al Thani : ?Les dirigeants isra?liens doivent repr?senter le peuple d?Isra?l, qui lui-m?me ne peut pas faire confiance aux arabes. C?est compr?hensible explique l??mir puisque les Isra?liens ont ?t? menac?s depuis tr?s longtemps?. L??mir du Qatar encha?ne en soutenant que ?le monde arabe croit avoir battu Isra?l avec le Hamas ? Ghaza et le Hezbollah au Liban, les Isra?liens devraient ?tre f?licit?s pour avoir le m?rite de toujours vouloir aller vers la paix?.
Les propos de l??mir du Qatar sont ult?rieurs ? la rupture des relations
diplomatiques de ce pays avec Isra?l ; ce qui semble signifier, au contraire,
que derri?re cette d?cision destin?e ? la consommation arabe au moment o? le peuple de Ghaza se faisait massacrer, il y avait ces positions ainsi
exprim?es et des contacts au plus haut niveau avec les dirigeants isra?liens.
Comble de ce double jeu, une visite secr?te de l??mir du Qatar et de son
Premier ministre en Isra?l. De port?e politique, cette visite n?a pas emp?ch? le renouvellement de contrats relatifs ? la commercialisation du gaz qatari en Isra?l et de livres scolaires de l?Etat sionniste pour les enfants du Qatar. L??mir du Qatar croit ? l?importance des relations avec Isra?l
dans lequel il voit un rempart contre la menace iranienne et se dit m?me pr?t ? apporter un soutien financier immense ? Isra?l en cas de conflit avec
l?Iran.
A propos des bases am?ricaines A partir de novembre 2001, les Am?ricains ont commenc? ? transf?rer discr?tement leur base militaire, en
d?pla?ant d?abord des ?quipements l?gers, car Washington n?avait pas encore pris la d?cision de sortir d?Arabie Saoudite. Il ?tait surtout question d?avoir une alternative disponible en cas de refus des Saoudiens de laisser mener certaines op?rations ? partir de leur territoire. Le temps aidant, les Am?ricains ont fini par comprendre qu?ils ?taient ind?sirables en Arabie Saoudite, pr?f?rant substituer ? ce pays le Qatar qui n??mettait aucune r?serve face aux demandes am?ricaines. R?sultat de cet enthousiasme
qatari, deux bases militaires sont d?di?es aux Am?ricains, avec des avions
ravitailleurs, une centaine de chasseurs et une piste d?envol de 5 kilom?tres, la plus grande de toute la r?gion. Pour le Qatar, il y avait un prix ? payer qui consistait ? assumer une participation passive ? l?intervention en Irak. Ce qui a co?t? au Qatar de se sentir la cible d?un pr?che enflamm? d?Al Qaradhaoui qui estimait que ?ceux qui mourraient en combattant contre les troupes am?ricaines implant?es sur leurs territoires rel?veraient du martyre.? Malgr? la tentative de la presse qatarie de neutraliser cette d?claration, Al Qaradhaoui revient ? la charge un vendredi 7 mars ? la mosqu?e Al Khattab, ass?nant qu??ouvrant nos ports, nos a?roports et notre pays, nous serons maudits par l?Histoire, parce que nous aurons aid? les Am?ricains.?
Impossible de censurer Al Qaradhaoui, autant le faire remplacer sur le Minbar. Ce qui fut fait d?s le vendredi suivant. Le Qatar arrivera-t-il ? contenir le vent de r?volte qui souffle d?j? dans sa direction ? Nul doute que la col?re populaire et celle des consciences vives du Qatar seront, quelles que soient les censures et la r?pression, exprim?es, tant il est vrai, aujourd?hui, que la rue arabe d?fie tous les dirigeants
http://lnr-dz.com/actualites/detail/100642

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

MH370 (41) : l’armée privée de l’émir

Les Emirats sont de la partie dans le trafic d’armes, comme on a pu le ...