Accueil / T Y P E S / Articles / Le terrorisme, de Boston ? Moscou en passant par Damas

Le terrorisme, de Boston ? Moscou en passant par Damas

ALEXANDRE LATSA

Depuis la fin de l?URSS, l?un des mythes fondateurs de la politique ?trang?re euro-am?ricaine envers la Russie se base sur la situation dans le Caucase. D?s 1994, l??tat russe fait face ? une r?bellion arm?e qui pr?ne l?ind?pendance et fera rapidement appel ? des cohortes de mercenaires ?trangers pour mener cette soi-disant guerre d?ind?pendance de Tch?tch?nie. Rapidement, le conflit se?transformera?en une guerre religieuse sous la pression notamment de ces mercenaires islamistes qui tenteront d??tendre le conflit ? tout le Caucase pour y instaurer un califat r?gional.

D?s le d?but des op?rations militaires russes dans le Caucase visant ? r?tablir l?ordre et emp?cher une partition du pays gr?ce ? une aide ext?rieure, la Russie a subi une pression m?diatique, morale et politique sans pr?c?dent. Le Main Stream m?diatique occidental? n?a? jamais cess? de nous pr?senter les combattant islamistes du Caucase comme des soldats de la libert?, luttant pour une hypoth?tique ind?pendance ou encore pour? la survie de cultures menac?es, qui comme on peut le constater en 2013, bien longtemps apr?s, n?ont jamais ?t? menac?es. La Russie, qui fait face au terrorisme de l?internationale Djihadiste et ses?soutiens principaux?? l??tranger (que ce soit au sein de pays du golfe, de la Turquie ou de certaines puissances occidentales) n?a que trop rarement?b?n?fici??de la compassion ou du soutien des pays occidentaux.

L?Am?rique dans cette pression ? l?encontre de la Russie, porte une responsabilit? tr?s importante en tant que leader ?conomique, politique et moral de la communaut? des ?tats occidentaux.

A titre d?exemple, le principal site de propagande antirusse du Caucase qui prend la d?fense de terroristes tel que?Dokou Umarov?(dont le mouvement est?class??comme terroriste par l?ONU) et qui justifie les attentats contre l??tat russe aurait vraisemblablement ?t??fond??par entre autre le d?partement d??tat am?ricain. Eric Draitser rappelait r?cemment que de nombreuses ONG op?rent dans le Caucase via un soutien financier am?ricain direct et soutiennent officiellement le s?paratisme dans cette r?gion, devenant ainsi indirectement (involontairement?) les complices des terroristes qui op?rent dans cette r?gion du globe.

Dans l?affaire de Boston, on a ?videmment beaucoup parl? des deux fr?res Tsarna?ev, et la presse vient de r?v?ler que la Russie avait?demand??au FBI d?enqu?ter sur l?un d?entre eux, leur m?re assurant m?me qu?ils ?taient sous contr?le ?troit des services am?ricains. On ne peut que s??tonner que nos commentateurs nationaux, si prompts ??accuser?le FSB de tous les complots possibles et imaginables lorsque surviennent des attentas en Russie se refusent ? l??vocation de th?ories identiques en ce qui concerne la situation en Am?rique.

A un an des olympiades de Sotchi la?situation?dans le Caucase semble pourtant bien?plus calme?que l?on ne pouvait le croire et ce malgr? l?instabilit??soutenue?au Daguestan. C?est dans ce contexte que les attentats de Boston sont sans doute le plus grand service que les terroristes pouvaient rendre ? la Russie. En l?espace de quelques jours, les terroristes du Caucase ne sont plus, et ne seront sans doute jamais plus, pr?sent?s comme des combattants de la libert? mais comme ce qu?ils sont: des criminels. Le FBI du reste est d?j? en train de chercher de?potentielles pistes?pour voir si les deux fr?res Tsarna?ev n??taient pas en lien avec l??mir du Caucase?Dokou Umarov?ce qui, si cela s?av?rait vrai, confirmerait totalement les affirmations et donc la position de la Russie sur le Caucase.

Mais le changement lexical n?est sans doute pas suffisant, il devrait aussi s?accompagner d?un changement de politique puisque pendant que les citoyens am?ricains pleurent leurs proches tu?s ou meurtris, le d?partement d??tat am?ricain vient d?annoncer?la hausse?de l?aide militaire ? la r?bellion Syrienne, dont les ?l?ments les plus radicaux pourtant de poster?une vid?o?? destination du pr?sident Obama pour lui rappeler qu?ils sont tous des ??Oussama Bin-Laden??.

Aymeric Chauprade?rappelle?que???l??tat profond am?ricain est alli? de l?islamisme depuis les ann?es 70 et a soutenu et utilis? celui-ci partout o? il pouvait d?stabiliser l?Europe, la Russie, la Chine? Dans les ann?es 90, la CIA soutient l?islamisme tch?tch?ne et les musulmans les plus radicaux dans le Caucase, comme elle soutient les Djihadistes en Bosnie, au Kosovo, en Libye, dans le Sahel, en Syrie??.?Il rappelle ?galement que???Au d?but des ann?es 2000, Dhokhar et Tamerlan sont accueillis ? bras ouverts avec le statut de r?fugi? politique aux ?tats-Unis. On s??merveille sur ces bons immigr?s qui veulent devenir de bons am?ricains. On leur accorde des bourses??.

On aimerait d?sormais que les bonnes conclusions soient tir?es par les strat?ges am?ricains. Comme le?sugg?re?Gordon Hahn, expert du Centre d??tudes strat?giques et internationales:???M?me si l?attentat de Boston n?est pas li? ? la r?gion et que l?inspiration est d?ordre id?ologique, il est temps de renforcer la coop?ration avec la Russie et d??couter Poutine??.

Le peuple am?ricain vient donc de d?couvrir ? toute petite ?chelle ce que les Syriens vivent tous les jours depuis pr?s de deux ans et ce que les russes continuent de subir depuis la fin des ann?es 90. Curieusement (?) les acteurs qui ont le plus contribu? ? la guerre contre l?Etat russe et facilit? l?Islamisation du Caucase (et donc indirectement le terrorisme) sont les m?mes qui sont ? la pointe de la lutte contre l??tat Syrien aujourd?hui. Une?guerre en Syrie?qui pourrait et devrait du reste entrainer une explosion du terrorisme dans de nombreux pays si les combattants de plus de 50 nationalit?s y combattant d?j? d?cidaient de rentrer mener le Jihad dans leurs pays respectifs et adoptifs, en?France?notamment.

Les victimes civiles am?ricaines, russes ou syriennes sont les victimes d?un seul et m?me fl?au et d?une politique ?trang?re incoh?rente du???deux poids deux mesures???qui non seulement emp?che l??tablissement de relations internationales saines mais permet aussi directement au terrorisme de prolif?rer.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Il y a cinquante ans, le premier pas sur la Lune (2)

Des hommes sont allés sur la Lune et depuis on a tout oublié, en pensant ...