Accueil / A C T U A L I T É / « Le temps de parole des gilets jaunes » sera-t-il décompté pour une part à Le Pen et l’autre part à Mélenchon ? »

« Le temps de parole des gilets jaunes » sera-t-il décompté pour une part à Le Pen et l’autre part à Mélenchon ? »

 

Un grand merci au « brillant » internaute anonyme, auteur involontaire du titre époustouflant de pertinence de cet article. Comme vous le savez certainement les Gilets Jaunes n’ont pas d’étiquette politique. Ce qui n’empêche pas d’avoir des opinions politiques parfois bien cachées sous le gilet, voire pour d’autres qui ne seraient pas d’authentiques GJ, sous la cagoule ou sous un masque aussi hideux que la haine qui parfois les habite. Donc, la réponse à la question faussement naïve et hostile de l’internaute au sujet du temps de parole des deux députés de l’opposition, est non !

Même si une liste Gilet Jaune se présentait aux élections européennes, son temps de parole ne serait pas décompté, puisque le temps de parole des campagnes électorales ne s’applique que pendant les six semaines qui précèdent l’élection. Ceci est valable pour toutes les formations politiques et évidemment pour Emmanuel Macron dont le temps de parole affole l’opposition. En fait, il semble bien que le président de la République, malgré ses nombreux shows TV de plusieurs heures, soit encore dans les clous du CSA. Car, hors période électorale, grâce à une nouvelle règle de janvier 2018. « Le temps d’intervention cumulé du Président de la République relevant du débat politique national, de ses collaborateurs et des membres du Gouvernement doit correspondre au tiers du temps total d’intervention ». Le reste est partagé avec les autres partis, selon le principe bien connu et souvent contesté de l’équité. Donc, La REM a également droit à une partie des 2/3 du temps de parole restant, et ce, malgré les discussions interminables du chef de l’Etat occasionnées par « Le Grand débat national ».

Ceux qui pensaient que le Grand débat ne servirait à rien, admettront-ils leur lamentable erreur ? Car, comment ne pas avoir remarqué que la cote de confiance d’Emmanuel Macron remonte dans les sondages, ce qui prouve l’utilité du débat, pour lui ! Vous voyez comme les choses sont d’une simplicité enfantine. Les Français veulent seulement que le Président de la République prenne la peine de sortir de son confortable palais, pour discuter gentiment avec son peuple et en même temps qu’il s’occupe de leurs petits problèmes quotidiens. Comme résoudre une petite erreur sur la CSG d’un Monsieur, ou prendre des nouvelles du rhumatisme d’une petite dame. Pourquoi pas trouver une solution pour le chien de M. Dupont qui perd ses poils sur la moquette du salon. En réalité, l’exposition médiatique joue incontestablement un rôle dans cette petite embellie de popularité. Même si Macron parle d’abord aux élus et évite tant que possible les GJ.

 

Quelques opinions et râleries très politiques…

Députée Obono@Deputee_Obono

  : un trrrèèès long meeting électoral organisé par l’exécutif pour remobiliser la . Au moins ces 6h & le  que cette grossière opération de com a coûté seront bien décomptés des temps de parole & comptes de campagne de  

UDI@UDI_off

Bien entendu, le show multiplex à la Castro (6 heures d’affilée tous les 3 jours) d’Emmanuel  sur toutes les chaînes d’info sera décompté du temps d’antenne de  pour les européennes ?  

 

Luc Carvounas@luccarvounas

On va donc assister à un stand up de  deux fois par semaine et pendant 7heures sur toutes les chaînes infos, sa définition du jusqu’aux européennes, accompagné de ses ministres et pendant ce temps là le  ne dit rien…la démocratie selon  👏

 

Pour revenir sur le commentaire de ce lecteur du site « Le Point » qui probablement n’a aucune sympathie pour Le Pen et Mélenchon, il n’est pas interdit de poser la question du vote Gilet Jaune. Mais, par rapport à la défiance des GJ envers les médias, idem pour les instituts de sondages, se pose la question de la crédibilité de ce genre d’enquêtes réalisées au mois de décembre sur les ronds-points, où l’accueil des journalistes n’était pas vraiment toujours chaleureux.

Voilà « ce que révèlent les sondages sur l’identité des gilets jaunes » et pour qui ils ont voté en 2017.

Très clairement, ce sont d’abord et avant tout des électeurs et électrices de Marine Le Pen (à 42%). Les personnes ayant choisi d’autres candidats au premier tour sont bien plus frileuses : celles qui ont voté pour Jean-Luc Mélenchon se revendiquent à 20% « gilets jaunes », pour François Fillon à 16%, et pour Benoît Hamon et Emmanuel Macron, à 9% et 5% ». Etrangement, le pourcentage d’abstentionnistes n’est pas mentionné.

Avec seulement 5% d’électeurs de la macronie, comment s’étonner de la rareté des premiers de cordée et de gens qui réussissent croisés dans une gare, ou de créateurs de start-up, en GJ.  Mais que l’on soutienne ou pas ce mouvement d’une foule révoltée, il faut cependant reconnaître sa performance : avoir fait bouger un Jupiter qui paraissait inébranlable. Pourtant, quantitativement par rapport à l’ensemble de la population, les GJ ne représentent qu’une petite partie des Français. Même si une majorité de citoyens considèrent que leurs revendications sont justifiées. Comment ne pas s’apercevoir que la fièvre jaune a donné une suée magistrale au président, qui aura certainement du mal à s’en remettre malgré une possible victoire aux européennes.

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

Notre-Dame héberge aussi les fakes news du XIII eme siècle : les reliques

Après un rappel avant-hier sur l’historique des cathédrales et leurs nombreux déboires oubliés par cette ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.