Accueil / T Y P E S / Articles / Le silence des Salauds

Le silence des Salauds

OLIVIER CABANEL:

Alors qu?on essaye en vain de comprendre le silence m?diatique qui s?est install? comme une chape de plomb sur les catastrophes nucl?aires en cours, une information passionnante l?ve un coin du voile.

C?est entendu,?DSK?va peut-?tre ?tre prochainement blanchi, (lien) et le mariage princier du rocher va faire la ??une?? des gazettes people, ? moins que la future princesse priv?e de son passeport, (lien) et championne de natation, ne regagne son pays ? la nage, mais la vie de millions de personnes menac?es ne vaut-elle pas plus que quelques lignes de temps en temps??

Une fois de plus, c?est?internet?qui nous ?claire.

Au passage, signalons la proposition du r?seau des?Anonymous, qui avec ??HackersLeaks??, vous proposent de diffuser des informations.?lien

Mais revenons au nucl?aire et aux m?dias.

C?est la fuite de?80 e-mails, r?v?l?e par le ??Guardian??, qui d?montre l??vidente collusion qu?il y a eu (et qu?il y a encore) entre les protagonistes du nucl?aire, et le gouvernement britannique.

Pour l?instant, le gouvernement britannique est le seul a ?tre montr? du doigt, accus?, gr?ce ? la d?couverte de ces mails, d?avoir mis en place une campagne d?intoxication m?diatique, afin de tenter de minimiser l?importance de la catastrophe nucl?aire de?Fukushima.

Il s?agit ? l??vidence de la mise en place d?une vraie campagne de d?sinformation.?lien

Sur ce?lien, on peut d?couvrir ces mails, ?chang?s au fil des jours, et destin?s ? manipuler l?opinion.

Extraits

?Nous avons vraiment besoin de d?montrer que le nucl?aire est s?r (?) nous devons couper l?herbe sous les pieds des antinucl?aires qui vont tenter de comparer Fukushima a Tchernobyl, et pour cela il faudra employer des arguments qui pourront discr?diter cette tentative de rapprochement (?)?il faut absolument dire que les deux explosions qui ont eu lieu ne sont que des rejets contr?l?s qu?a fait Tepco pour ?viter des probl?mes??

John Vidal,?le r?dacteur de l?article du ??Guardian?? va plus loin et ?voque avec des mots cruels l??vidente complicit? qu?il y a entre le gouvernement et le lobby nucl?aire, comparant?David?Cameron?et le Lobby nucl?aire ? un couple ??a poil, au lit, et consentant??.

Il enfonce le clou affirmant que depuis?2006, c?est?Tony Blair?qui a relanc? le nucl?aire en?Grande Bretagne, de par les liens tr?s ?troit qu?il avait avec l?industrie nucl?aire.

Il avait ?t? secr?tement d?cid? ??l??poque d?interdire tout d?bat qui porterait sur la s?curit?, et le co?t de l?industrie nucl?aire, et de ses cons?quences pour les g?n?rations futures.

Une v?ritable omerta.?lien

La d?couverte de ces?80 e-mails?prouvent que les minist?res britanniques concern?s?travaillent main dans la main avec le lobby nucl?aire, afin, des le d?but de la catastrophe, de tout faire pour minimiser la situation, au moment m?me ou, au?Japon, un vaste territoire ?tait condamn?, et que des populations ?taient largement irradi?es.

Le journaliste enfonce le clou affirmant que ces emails mettent en ?vidence la faiblesse de ce gouvernement, sous la d?pendance d?une industrie puissante qui vise ? d?sinformer, et m?me ? mentir ? la presse, ainsi qu?aux populations.

Au moment o? ils ?changeaient ces mails, les protagonistes se contrefichaient de l??volution de la situation, cherchant seulement ? la cacher.

Le journaliste va encore plus loin, ?voquant une probable corruption, car, dit-il, le gouvernement sera r?compens? de ses manipulations et de son silence, par des contrats juteux qui feront tomber dans son escarcelle des millions de livres.

La manipulation s??tend m?me aux inspecteurs britanniques, revenant du?Japon, dont les rapports auront ?t? soigneusement contr?l?s et liss?s afin de minimiser la situation autant que possible.

John Vidal?s?inspire de ??1984?? ?voquant une situation orwellienne, puisque gouvernement et industrie nucl?aire ne forment plus qu?une seule et unique personne.?lien

Paul Joseph Watson, pour ??prison planet?? ne dit pas autres chose, et donne d?autres noms.

EDF, Areva, Westinghouse?sont mont?s au front pour donner d?autres versions de la catastrophe.

Un d?put? conservateur?Zac Goldsmith?? d?nonc? la complicit? entre le gouvernement britannique, et l?industrie nucl?aire, et?Louise Hutchins, deGreenpeace?est proprement scandalis?e par la d?couverte de cette collusion.?lien

Et comment ne pas penser qu?aux?USA?il en soit autrement, lorsque l?on se souvient que l?industrie nucl?aire a financ? en partie la campagne d?Obama?(lien) ou au?Japon, puisque manifestement?Tepco?et le gouvernement japonais forment aussi un couple parfait???lien

En?France, on connait aussi les liens qui unissent notre autocrate pr?sidentiel et le petit monde du nucl?aire, et il est probable que la situation ne soit pas sensiblement diff?rente.?lien

En attendant, chaque jour qui passe am?ne dans l?h?misph?re nord un peu plus de pollution radioactive.

La?France?n?est pas ? l?abri.

Dans un article paru dans ??Mariane2??? on d?couvre les mesures faites en?ile de France, tous les jours ? midi, depuis le?16 mars 2011.

Depuis l?accident la valeur moyenne se situe ??0,13?Sv/h, mais ces derni?res semaines il y a eu des pics de?0,15?Sv/h?avec plusieurs valeurs instantan?es montant ??0,18?Sv/h, la limite acceptable se situant ? 0,3?Sv/h.

Il n?y a pas de quoi ?tre rassur?s, car on sait aujourd?hui que pendant de longs mois,?Fukushima?va rel?cher son poison radioactif.?lien

A voir l??tat de la piscine de refroidissement du?r?acteur n?4?quasi en ?bullition, manquant ? l??vidence d?eau, et rel?chant ses vapeurs radioactives, il n?y a pas de quoi ?tre rassur?s.?lien

Devant la mont?e subite de la mortalit? enfantine aux?USA, le chercheur?Joseph Mangano?pense qu?elle est li?e ? l?augmentation sensible de la radioactivit? mesur?e dans l?eau potable et dans les aliments depuis la fusion des c?urs des r?acteurs de?Fukukshima, le?11 mars 2011.?lien

A?Los Alamos, ou a?Fort Calhoun, (lien) les nouvelles seront rassurantes, comme il se doit, jusqu?au jour o?, comme a?Fukushima,?on d?couvrira un peu tard que des fuites, radioactives celles la, ont eu lieu.

En effet, une autre r?alit? se fait jour, le directeur de la centrale de?Fort Calhoun??t? pris en flagrant d?lit de mensonge lorsqu?il a tent? de faire croire que ces inondations ?taient des ?v?nements programm?s par l?arm?e.?lien?(il faut r?gler le curseur ? 1?38???).

A?Los Alamos, ou un dr?le de western est en train de se jouer, la langue de bois est de rigueur, et on d?couvre que seraient enterres des ??d?chets anciens?? mais toujours dangereux, (le plutonium a une dur?e de demi-vie (ou p?riode) de?24?000 ans) et qui seraient dans une zone incendi?e.?lien

Le site de?Kokopelli?fait un point tr?s d?taill? sur tout ?a.?lien

Il serait temps de songer ? la cr?ation d?un tribunal mondial pour mettre devant leurs responsabilit?s ceux qui, pour des raisons discutables, mettent en danger la vie de toute une plan?te.

Car comme dit?mon vieil ami africain?:

??? nos enfants, nous ne pouvons transmettre que deux choses?: des racines et des ailes??.

Merci a?Ariane Walter?pour son aide efficace, et aux internautes, qui par leur sagacit? ont permis la r?alisation de cet article.

L?image illustrant l?article provient de ??garko.fr??


Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

La langue des oiseaux

La langue des oiseaux. Il était une fois un pays prospère au bord de sa ...