Accueil / T Y P E S / Articles / Le retour de Besson-le-terrible

Le retour de Besson-le-terrible

Depuis quelque trois semaines qu?il n??tait plus en charge de la Pers?cution des ?trangers et de l?Identit? nationale-sarkozyste, il?s??tait fait un peu oublier dans son nouveau minist?re,?celui de l?Industrie et?l?Economie num?rique. Mais voil? qu?Eric Besson signe son grand retour 😕??On ne peut h?berger des sites internet qualifi?s de criminels et rejet?s par d?autres Etats en raison d?atteintes qu?ils portent ? leurs droits fondamentaux??, vitup?re-t-il. Allons bon. De quels ??autres Etats?? parle-t-il ? Quand m?me pas ceux o? r?gnent d?odieux islamistes, horrifi?s par la seule vue d?une femme non-voil?e ? Dans ce cas, nombre de sites fran?ais?encourraient son courroux et sa censure !?Mais tout de m?me, on est en France? Ah mais non, nous n?y ?tions pas du tout : on nous souffle dans l?oreillette que les ??Autres Etats?? en question sont? Unis.

Eh oui, Hillary Clinton s?est f?ch?e toute rouge et les autorit?s am?ricaines ont somm? l?h?bergeur de WikiLeaks de jeter ce site ? la rue virtuelle, ce qu?Amazon s?est empress? de faire. Et du coup, WikiLeaks avait trouv? cyber asile dans la patrie des droits de l?Homme (rires), chez OVH, h?bergeur fran?ais. Mais selon ?ric Besson, WikiLeaks ??met en danger les relations diplomatiques, mais aussi des personnes qui se pensaient l?gitimement prot?g?es par le secret diplomatique??. En cons?quence de quoi a-t-il pris sa plume et ?crit au?vice-pr?sident du Conseil g?n?ral de l?industrie, de l??nergie et des technologies : ??Je vous demande de bien vouloir m?indiquer dans les meilleurs d?lais possible quelles actions peuvent ?tre entreprises afin que ce site internet ne soit plus h?berg? en France et que tous les op?rateurs ayant particip? ? son h?bergement puissent ?tre dans un premier temps sensibilis?s aux cons?quences de leurs actes, et dans un deuxi?me temps plac?s devant leurs responsabilit?s??.

Et Le Point de commenter : ??Le gouvernement cherche donc des pistes l?gales pour faire fermer l?h?bergement de WikiLeaks chez OVH. Si le projet de loi Loppsi 2 doit permettre ? l?ex?cutif de contr?ler Internet sans l?intervention d?un juge, ce texte n?est pas encore adopt? et la t?che pourrait donc ?tre complexe.?? On mesure bien ici?le contenu liberticide de Loppsi 2 : une fois la loi adopt?e,?le gouvernement sera en mesure de censurer tout site qui lui d?plairait sans autre forme de proc?s.????Cerise sur le g?teau : une partie des sites officiels du gouvernement (adresses en .gouv.fr) seraient h?berg?s par? OVH??, pr?cise l?hebdomadaire. Mais on n?est pas aux Etats-Unis et?le prestataire fran?ais?ne se laisse pas faire : ??OVH veut que la justice se prononce, pas l?ex?cutif. (?) L?entreprise lilloise a saisi le juge des r?f?r?s ??afin qu?il se prononce sur la l?galit? de ce site sur le territoire fran?ais?? et parce que ??ce n?est pas au monde politique ni ? OVH de d?cider la fermeture d?un site??. Une d?cision judiciaire favorable ? WikiLeaks pourrait ?tre une v?ritable ?pine dans le pied du gouvernement, dont les relations avec les ?tats-Unis ne manqueraient pas d??tre entach?es. Une d?cision conforme aux volont?s du gouvernement ouvrirait, quant ? elle, une dangereuse br?che dans la libert? d?expression sur Internet telle qu?elle existe aujourd?hui.?? C?est Le Point qui l??crit !?Et du c?t? de?Num?rama, on observe : ??Le ministre qui a pour charge de prot?ger les libert?s num?riques demande donc express?ment qu?elles soient viol?es??. Mais oui, ?a se passe comme ?a en Sarkozie !

L?illustration sur Loppsi provient de la Quadrature du Net.

A’ lire aussi:

  1. La ??fabrique ? bons Fran?ais?? : Besson ressuscite l?Arm?e de Vichy
  2. Bettencourtgate et cambriolages de journalistes: le retour des barbouzes
  3. Roms : les cinq mensonges d?Eric Besson

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

La retraite « à points » sera saignante

    Le gouvernement sur le grill Le Bon Freluquet, envoyé spécial des maîtres queux ...