Accueil / A C T U A L I T É / Le Qu?bec bashing du Fraser Institute

Le Qu?bec bashing du Fraser Institute

On ne s?attendait ? rien de moins de la part d?un think tank de droite tel que le Fraser Institute.

Fid?le ? son habitude et conform?ment aux pr?ceptes de la droite ?conomique, ce groupe de r?flexion ? but ? non-lucratif ? tape all?grement sur le mod?le social-d?mocrate qu?b?cois.

Sa nouvelle ?tude stipule que l??conomie qu?b?coise est la moins libre de tout le continent. Pourtant, le Qu?bec offre l?un des plus bas taux d?imposition aux entreprises, sans compter les g?n?reuses subventions octroy?es et les faibles redevances sur l?exploitation des ressources naturelles.

Selon Filip Palda, senior fellow de l?Institut Fraser, ?Au Qu?bec, des facteurs tels que l?interventionnisme ?tatique, les imp?ts ?lev?s, la puissance des syndicats ainsi que l?existence de programmes et de droits sociaux ?tendus ont consid?rablement r?duit la libert? ?conomique (?) Les provinces dont le niveau de libert? ?conomique est ?lev? connaissent en effet une croissance ?conomique sup?rieure. ?

N?anmoins, cette ?tude n?glige le fait que l?interventionnisme de l??tat via les investissements publics, notamment dans la r?fection des infrastructures, a permis au Qu?bec de passer avec brio la tourmente de la crise ?conomique tandis que plusieurs provinces canadiennes subissent mal la situation et que les ?tats-Unis sont au bord de la d?pression avec son cort?ge de destruction d?emplois et de risque de d?flation.

Aussi, la constatation que les imp?ts sont plus ?lev?s dans la Belle Province n?est pas r?v?latrice d?un faible taux de productivit?. En effet, d?autres nations, tels que les pays scandinaves, ont des taux d?imposition ?lev?s assortis de programmes sociaux g?n?reux tout en maintenant de bonnes statistiques de production. Ainsi, haute taxation de revenus, couverture sociale abondante et productivit? ne sont pas n?cessairement incompatibles.

Par ailleurs, le taux de syndicalisation ?lev?, le plus haut en Am?rique du Nord, a contribu? ? r?duire les ?carts de revenus entre les individus au contraire des voisins du Qu?bec dont le d?calage entre riches et pauvres est beaucoup plus prononc?. Remarquons que c?est cette faible distance entre classes sociales qui a soutenu l??conomie qu?b?coise durant la crise car elle favorisait une consommation stable. Cela, le Fraser Institute ne l??voquera pas.

De plus, les responsables de l??tude affirment que le PIB par habitant est moins ?lev? au Qu?bec que dans les territoires les plus ? libres sur le plan ?conomique ?. Ce qui est ?videmment un mal.

Encore une fois, le Fraser Institute use d’un raccourci intellectuel fallacieux. Le PIB ne traduit pas n?cessairement une juste r?partition des richesses ainsi qu?une bonne qualit? de vie. Le Qu?bec a pu trainer de la patte sur la croissance du PIB, mais il est un exemple de justice sociale et de climat social serein avec son bas taux de criminalit?.

Ce n?est pas la premi?re fois que l?on entend de part et d?autre du salissage de cet acabi. Cette derni?re attaque succ?de ? celles des lucides, de l?Institut ?conomique de Montr?al et de l?Action D?mocratique du Qu?bec qui brandissent la pauvret? du Qu?bec face aux autres provinces et ?tats de l?Am?rique du Nord.

Cette derni?re soi-disante ?tude va dans le m?me sens.

On appelle ? ?conomisme ? ce style de discours orient? vers ? l??conomie pure ?. On oblit?re tout autre param?tre social et politique pour faire primer les dogmes ?conomiques au profit des int?r?ts du monde des affaires. Ce genre d??tudes se limite aux donn?es conformes aux paradigmes d?une droite ?conomique peu concern?e par les r?ussites des politiques sociales ou ?conomiques qu?elle juge comme nuisibles ? ses activit?s commerciales.

Publi? sur Homo Politicus

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Ras-le-bol du français !

Fed up with French ! (Ras-le-bol du français !)   « You’re welcome », me dit le ...

One comment

  1. avatar

    @ JSG

    On pourrait sans doute voir le Fraser Institute comme l’équivalent sur la scéne politique d’un troll sur un site internet. L’influence de ces experts auto-proclamés diminue au rythme où augmente le nombre de ceux qui, grâce a l’Internet, peuvent se renseigner et pourront s’exprimer de plus en plus via les médias citoyens.

    Les règles du jeu sont a changer… Les cartes cachées dans la manche des tricheurs professionnels perdent beaucoup d’importance quand l’atout n’est plus le même

    Pierre JC Allard