Accueil / T H E M E S / CULTURE / Littérature / anecdotique / Le poids de la Chine

Le poids de la Chine

En ces temps où le leader chinois est en train de s’imposer, une nouvelle fois, dans un pouvoir sans partage, étouffant toute contestation, comment tout de même ne pas s’enthousiasmer de l’intelligence de quelques chercheurs chinois ?

On sait que c’est à la Chine que l’on doit quelques grandes inventions, dont celle de l’imprimerie, de la poudre, de la boussole, du papier, et que bien avant l’Europe, la Chineétait à l’avant-garde de la technique.

On sait moins que d’autres inventions, tout autant géniales, sont à mettre au crédit de ce pays.

On pourrait citer au hasard le cerf-volant, qui avant d’être l’objet ludique que l’on sait, servait à envoyer des messages secrets par-dessus les lignes ennemies.

Ajoutons-y la roue à aube…le harnais à collier, la brouette, la technique du forage, voire même le sismographe.

C’est en 132 avant notre ère que l’astronome royal Zhanf Heng a inventé un mécanisme complexe : un récipient en bronze, relié à 8 têtes de dragons, lequel permettait de prévenir des risques sismiques. lien

 

Mais quittons les temps anciens pour notre époque…

Prenons un exemple tout bête… nous sommes assaillis par des fils électriques qui, sans que nous les ayons manipulés, se font des nœuds à tire larigot…et alors comment ne pas applaudir à cette invention subtile qui empêche à vos fils d’écouteur de s’emmêler sans arrêt ?

 

Restons dans les câbles… chez nous, lorsqu’un appareil ménager est trop éloigné, il nous faut une rallonge…généralement accompagnée de son enrouleur, et ça prend de la place…

Malins les chinois : ils ont inventé la rallonge intégrée…l’enrouleur est dans le mur, il n’y a plus qu’à tirer…lien

 

Il est arrivé à tout le monde de perdre son portable, et pour le repérer, il suffit de l’appeler, la sonnerie nous indiquera dans quel coin perdu il s’est caché…mais quid de clés perdues ?

Les ingénieux chinois ont mis au point un petit carré plastique, équipé d’une puce, lequel s’attache au porte-clefs, et qui sonnera chaque fois que vous l’appellerez. lien

 

Ajoutons que ce petit carré de plastique peut se cliquer sur un sac, un porte-monnaie, ou n’importe quoi, et on comprend aisément les services qu’il peut rendre.

Mais il y a d’autres inventions bigrement intelligentes…

On connait bien aujourd’hui les piles rechargeables, mais personne n’avait pensé à les doter d’une clef USB…l’invention serait chinoise, et on la trouve aujourd’hui un peu partout.

 

Combien de fois avez-vous tourné en rond dans un parking souterrain pour découvrir une place encore libre ?

Un ingénieur de l’empire du milieu a résolu le problème…toutes les places sont signalées par un petit spot en LED qui passe au rouge quand la place est occupée…et vert quand elle est libre, de façon à ce que le conducteur découvre en un clin d’œil où garer sa voiture.

Restons-en aux feux rouges ou vert…en Chine, le conducteur voit en même temps que la couleur du feu rouge, s’égrener le temps qui passe jusqu’à l’arrivée du vert, ce qui permet de gagner de précieuses secondes.

Il est par contre amusant d’apprendre que des militants communistes forcenés et chinois tentent depuis des années d’inverser les couleurs des feux… le rouge signifiant « interdit », leur semblant peu compatible avec la couleur de leur parti, ils essayent d’imposer le rouge pour signifier que la voie est libre…sans succès jusqu’à présent. lien

Et quid de cette machine, présente sur les quais du métro, qui, si vous y insérez dix bouteilles en plastique, vous délivrera en échange un ticket de voyage ? lien

 

L’appareil lancé en 2013 à vocation à se développer pour les autres moyens de transport.

Une façon pédagogique de valoriser le tri sélectif et d’encourager l’utilisation des transports en commun.

Les voisins japonais sont allés un peu plus loin en proposant une petite machine à l’usage d’un logement et qui transforme directement vos emballages en plastique en carburant.

 

Mais revenons en Chine.

On reste assis sur le cul quand on découvre ce « banc public » rotatif qui, malgré la pluie restera toujours sec.

Lorsqu’il est mouillé, il suffit d’activer la manivelle pour le tourner à 180 degrés, afin de pouvoir s’assoir sur la surface sèche.

 

Met ta capuche, conseillait dans une chanson un rappeur…ça a peut-être donné l’idée à un designer chinois de mettre au point le sac à dos qui fait capuche en même temps.

 

L’idée a fait son chemin puisque de nombreux fabricants français le produisent aujourd’hui…

Et quid de ce stylo caméléon qui peut reproduire n’importe quelle couleur.

Approchez-le d’une orange, puis écrivez : le trait formé aura la couleur de l’orange…

 

On ne peut qu’applaudir tous ces ingénieux chinois, regrettant seulement qu’ils n’aient pas suffisamment planché sur un moyen de faire vivre une vraie démocratie dans leur pays.

On se souvient que l’un d’eux avait réussi à bloquer une colonne de char en s’interposant… hélas, à ce jour, sa réussite n’a pas eu les prolongements souhaités.

 

Comme dit mon vieil ami africain : « chaque marigot à son crocodile  ».

L’image illustrant l’article provient de asialyst.com

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Le village du whisky

Cent mille lieues sous les rêves

Google un « brin » de folie

L’orchestre des légumes

Commentaires

commentaires

A propos de olivier cabanel

avatar

Check Also

Coke en stock (CXCV) : la découverte et la chute des fournisseurs d’avions (30)

La Bolivie, on l’a un peu vite oublié, a aussi été une terre d’accueil de ...