Accueil / A C T U A L I T É / Le père des anglais était noir

Le père des anglais était noir

Un vilain temps menace l’Europe avec la montée du racisme, un peu partout, y compris en France, et pourtant, les scientifiques viennent de faire une découverte étonnante qui devrait donner matière à penser aux racistes de tout poil, à ceux qui ont déjà oublié comment a commencé la seconde guerre mondiale.

 

La menace est réelle… récemment en Autriche, la naissance d’un bébé, le 1er né en 2018, a été la cible de commentaires racistes sur internet pour la seule raison que la mère de celui-ci portait le voile, et il a fallu que l’ONG Caritas lance une campagne de soutien, applaudie en quelques heures par 22 000 commentaires de félicitations aux parents du nouveau-né pour endiguer la haine raciale. lien

Le courant islamophobe est en réelle progression en Europe, et selon les experts, tout aurait commencé après les attentats du 11 septembre, prenant alors comme cible d’abord la Turquie, commençant en Allemagne, suivi par l’Autriche, le Danemark, les Pays-Bas, et l’on se souvient que ces derniers étaient allé jusqu’à refuser l’atterrissage de l’avion du ministre turc des affaires étrangères.

Les racistes auraient-ils déjà oublié que leur orientation malsaine a provoqué la mort de plus de 50 millions d’humains lors de la dernière guerre… et tout autant de blessés ? lien

Cette montée de l’extrême droite se traduit aujourd’hui politiquement, puisqu’en Autriche, une coalition gouvernementale inclue le parti raciste de Sébastian Kurz, ce qui a provoqué une manifestation de près de 50 000 personnes le 13 janvier dernier. lien

Personne n’a oublié non plus que le parti xénophobe de Le Pen est arrivé pour la 2ème foisau second tour des élections présidentielles françaises, permettant l’accession au pouvoir de Macron.

D’ailleurs, Christophe Castaner, lui-même, évoque sur la chaine parlementaire le discours « raciste, ambiant et permanent » de la patronne du Front national. lien

En Italie, la situation n’est pas meilleure, et la fusillade de Macerata a provoqué une immense manifestation antiraciste le 10 février dernier, qui aurait réuni des milliers de manifestants. Lien

Rappelons que l’auteur de la fusillade a ouvert le feu dans cette petite ville, visant tous les noirs qu’il voyait, faisant 11 blessés.

Chez nos voisins espagnols, ce n’est pas mieux, et dès 2011, les politologues notaient une montée continuelle du racisme et de l’intolérance, d’autant que selon un sondage, 46% des espagnols trouvaient le nombre d’immigrants « excessif », et seulement 17% le jugeaient acceptable. Lien

Chez nos voisins outre-manche, on compte, depuis le Brexit, de plus en plus d’actes racistes, et c’est la communauté polonaise qui est la plus visée, les racistes allant jusqu’à évoquer « la vermine polonaise ». lien

C’est justement en Angleterre que des scientifiques viennent de faire une découverte pour la moins originale : l’ancêtre de tous les anglais avait la peau foncée, les cheveux frisés, et les yeux bleus.

Ces experts ont d’abord découvert que le premier humain à avoir foulé le sol britannique l’a fait il y a 10 000 ans, et que les restes de celui-ci, appelé « Cheddar Man », avaient été découverts en 1903. lien

Il doit son nom au lieu dans lequel il a été découvert, les grottes de Cheddar, et il était l’un de ces chasseurs-cueilleur du mésolithique, période située entre -10 000 et – 5000 ansavant notre ère, fauché par la mort alors qu’il n’avait qu’une vingtaine d’années.

Ils avaient pour ça foré un trou de 2 mm dans la calotte crânienne de ce Cheddar Man, et mené une enquête ADN.

La BBC a réalisé une courte vidéo sur sujet.

Tom Booth, l’un des chercheurs impliqués dans cette enquête déclare : « jusqu’à récemment, il était toujours supposé que les humains se sont rapidement adaptés pour avoir une peau plus pale, après être entrés en Europe, il y a environ 45 000 ans ».

A ce jour, aucun doute ne subsiste, Cheddar Man possède les marqueurs génétiques de la pigmentation de la peau généralement associées à l’Afrique subsaharienne, découverte qui converge avec d’autres recherches menées sur des restes humains découverts dans toute l’Europe.

Et l’archéologue d’en rajouter une couche : « cela prouve vraiment que les catégories raciales imaginaires que nous avons sont des constructions très modernes, qu’il est impossible de les appliquer au passé  »…conforté par son collègue, le biologiste Yoan Diekmann : « la connexion entre britannicité et le fait d’être blanc n’est pas une vérité immuable ». lien

Ceci dit, ça ne devrait pas être une surprise, puisque nous avions appris, il y a déjà 10 ans, que nous étions quasi tous descendant du continent africain.

Selon Howard Cann, cosignataire de l’étude qui a révolutionné les certitudes anciennes, avait alors écrit : « Tous les humains descendent d’une même population d’Afrique noire, qui s’est scindée en 7 branches au fur et à mesure du départ de petits groupes dits fondateurs  ». lien

Voilà qui doit bien préoccuper ceux qui, soit au cœur d’un parti, celui de MLP, ou même celui de LR, affichent un racisme franchouillard de bien mauvais aloi.

L’occasion de rappeler les positions de LR, qui, sous l’autorité du nouveau patron, un certain Laurent Wauquiez, a décidé de « faire sauter les subventions de LGBT et de SOS racisme »…

Le 7 février dernier, il est allé plus loin en décidant de couper l’aide financière que la région apportait au CNMA (centre national de la mémoire arménienne). lien

Il avait déjà annoncé la couleur lors de la campagne menée pour prendre la région Auvergne-Rhône-Alpes, « plus question de subventionner les indiens d’Amazonie et la démocratie participative en Afrique »… lien

Par contre, l’argent qui allait aux associations environnementales, est parti dans la poche des chasseurs…puisqu’il a décidé d’en faire les « protecteurs de la nature ». lien

Ainsi va le monde de Laurent Wauquiez en ce début de 21ème siècle.

Quant au monde macronien, ce n’est pas mieux…la ministre Nora Berra conseille aux sdf de rester bien au chaud, chez eux… lien

Cerise sur le gâteau, le député LREM Sylvain Maillard affirme qu’ils ne seraient qu’une cinquantaine à vivre dans la rue, sans toit.

« Nous, le chiffre qu’on a, c’est 50 SDF par jour qui dorment, malgré eux, dehors, à Paris, dans le froide »… ajoutant « l’immense majorité, c’est leur choix, oui ». lien

Devant les réactions scandalisées de nombre de français, s’exprimant sur les réseaux sociaux, le gouvernement a décidé d’en faire le décompte.

En attendant le résultat, on peut signaler l’enquête de l’Insee, réalisée en 2012, laquelle établissait à 143 000 le nombre de SDF en France, dont 28 800 pour la seule capitale… et c’était avant la crise des réfugiés. lien

Ajoutons que depuis le début de l’année, on a dénombré 11 décès parmi les SDF parisiens. lien

Mais revenons au racisme…

Il ne se limite pas à quelques partis dépassés, mais s’invite aussi dans le monde numérique.

En effet, une étude démontre que lorsqu’il s’agit, pour un logiciel, de reconnaitre le genre d’un homme blanc, dans une recherche de reconnaissance faciale, ils affichent un taux de réussite de 99% … mais sont bien moins efficaces lorsque la peau de la personne est plus foncée.

C’est à la chercheuse Joy Buolamwini, du MIT (Massachusetts Institute of Technologie) qui est à l’origine de cette étude, expliquant que les logiciels de reconnaissance faciale identifiaient beaucoup plus facilement ses amis blancs que son propre visage de femme noire. lien

Au sein des entreprises, la situation n’est guère plus brillante.

En ces temps où le chômage persiste et dure, on sait, depuis une enquête menée en 2016, que la discrimination s’est invitée lors des recherches d’emplois, et qu’il ne fait pas bon se prénommer Mohamed, ou Djamila, lorsqu’on postule pour un emploi.

L’étude avait été menée auprès d’une quarantaine d’entreprises de plus de 1000 salariés, prouvant une réelle discrimination raciale. lien

Il est plus que probable que la situation soit identique encore aujourd’hui, même si le discriminé peut faire appel au défenseur des droits lorsqu’il peut prouver qu’il y a eu discrimination : refus d’un prêt, refus d’inscription dans une cantine scolaire, mais comment prouver qu’un poste n’a pas été accepté dans une entreprise pour des motifs racistes ? lien

Une piste avait été lancée en faisant la promotion du CV anonyme, mais elle a été rejetée, (lien) alors que le Conseil d’Etat avait validé sa généralisation. lien

Il a été jugé globalement « inefficace et couteux  », et il serait surprenant qu’il refasse surface aujourd’hui. lien

Le racisme a donc de beaux jours devant lui…et c’est une mauvaise nouvelle en ce jour de la St Valentin.

Comme dit mon vieil ami africain : « fais de ta plainte un chant d’amour pour ne plus savoir que tu souffres ».

L’image illustrant l’article vient de kebetu.net

Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Commentaires

commentaires

A propos de olivier cabanel

avatar

Check Also

Coke en stock (CLXXXVI) : la découverte et la chute des fournisseurs d’avions (21)

Invariablement, dès que l’on parle trafic de drogue par voie aérienne, arrive le problème des ...

2 Commentaire

  1. avatar

    le problème, OLIVIER; c’est que vous vous êtes emballé sur une histoire foireuse. La tête représentée est une approximation à la Tussaud, et de toute façon il semble logique que les gens de l’époque aient eu une peau plus foncée, à vivre à l’extérieur constamment et à avoir un régime alimentaire plus riches en vitamines D que les générations suivantes. En somme c’est une superbe occasion ratée de défendre l’antiracisme. On pourrait même penser que c’est une planche savonnée glissée par les racistes pour discréditer le mouvement… voici de quoi on est parti pour arriver à la sculpture :

    https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/5/52/Cheddar_Man_scull.jpg

    personnellement je trouve qu’on y a mis davantage d’interprétation que de véritable scientifisme, mais bon.

    En tout casson n’en parlez pas à Nadine Morano, elle va devenir… verte. Ou rouge, c’est selon.

  2. avatar

    ps ; la première représentation de Cheddar Man était… blanche :http://colorwebmag.com/2018/02/09/cheddar-man-and-nefertiti-tell-a-tale-of-two-historical-reconstructions/

    pour Nefertiti, j’ai toujours eu un doute sur le buste.. trouvé par Ludwig Borchardt. Le noyau central n’a jamais été analysé.

    la représentation 3D en a fait une sorte de Virginie Lemoine… ce n’est guère mieux !