Accueil / A U T E U R S / COLLABORATEURS DE CENT PAPIERS / Le Pacte d?Instabilit? et de d?pression

Le Pacte d?Instabilit? et de d?pression

Le niveau des endettements publics et les r?formes structurelles n?ont ? aujourd?hui ? aucune importance et ne sont qu?un d?tail infime de l?Histoire de la crise europ?enne. Il y a en effet bien plus urgent ? r?gler, ? savoir la demande agr?g?e an?mique et la tr?s faible inflation. Pourtant, c?est comme si ? par manque de culture ?conomique ? nos dirigeants se focalisent exclusivement sur des probl?matiques secondaires et, ce, pendant que l?Europe se consume de l?int?rieur. H?las, rien ne semble avoir chang? depuis que Confucius affirmait il y a d?j? 2500 ans ??quand le sage d?signe la lune, l?idiot regarde le doigt???

L?Europe et sa technocratie n?apprendront-ils donc jamais rien? Car, de fait, l?Union europ?enne commet ? aujourd?hui en 2014 ? les m?mes erreurs grossi?res que celles des Etats-Unis lors de la Grande D?pression, c?est-?-dire dans les ann?es 1920 et 1930. La politique mon?taire (c?est-?-dire les taux d?int?r?t, la BCE, bref: Mario Draghi) se r?v?lant actuellement incapable de redresser une demande et une consommation en ?tat de l?thargie chronique, seules des politiques publiques (donc du ressort des Etats) seraient ? m?me de vaincre cette proph?tie auto-r?alisatrice qui veut que moins de demande aboutisse n?cessairement ??encore moins de demande, et donc ? moins de production.

C?est de stimulus fiscal et c?est de d?ficits budg?taires dont l?Europe a besoin. Car, au risque de choquer la pudibonderie de nos dirigeants et ?conomistes orthodoxes, le ch?mage ?lev? n?est en rien la cons?quence de l? ??indiscipline budg?taire??: il d?coule en droite ligne d?une an?mie de la demande. Tout le contraire m?me car, s?il y a du ch?mage, c?est qu?il n?y a manifestement pas assez de d?ficits !! Ce premier enseignement de la Grande D?pression am?ricaine est donc ignor? par l?intelligentsia europ?enne qui, en lieu et place de stimuli et de relance comme armes pour r?sorber la trappe de liquidit?s actuelle, s?est fendu d?un Pacte de Stabilit? et de Croissance, synonyme d?aust?rit?. En r?alit?, ce dogme de l??quilibre budg?taire ach?ve de transformer aujourd?hui l?Europe en un d?sert ?conomique et crucifie les citoyens europ?ens en exigeant de pays comme la France, l?Espagne, le Portugal, ou la Gr?ce qu?ils boivent le calice jusqu?? la lie.

La Grande D?pression US et l??talon-or ne nous ont-ils pourtant pas appris que l?activit? ?conomique ne red?marre ?videmment pas en imposant la d?flation ? En outre, il est totalement contre-productif sur le plan macro?conomique d?exiger que les nations europ?ennes les moins comp?titives soient les seules ? subir les indispensables ajustements et r? ?quilibrages dont l?Union ? d?sesp?r?ment besoin pour renouer avec la croissance et avec l?emploi. L? aussi, les dirigeants politiques et ?conomiques europ?ens devraient s?inspirer de la Grande D?pression US ayant conduit ce pays ? rompre logiquement avec l??talon-or et, en cons?quence, ? proc?der ? une s?rie de d?valuations ayant redonn? du souffle ? l??conomie am?ricaine. L??talon-or agissait effectivement comme un carcan qui contraignait aux d?valuations int?rieures, autrement dit ? des r?ductions salariales menant droit ? la d?flation.

Aujourd?hui, l?Union europ?enne ne peut unilat?ralement rompre avec son propre ?talon ? l?euro ? sur lequel les Etats n?ont aucune prise. Il est n?anmoins possible de neutraliser partiellement les effets pervers de cet euro l?, g?n?rateur de d?flation, en faisant appel ? la solidarit? europ?enne. Tr?s concr?tement ? et tr?s simplement aussi -, ceci consisterait en une tol?rance accrue ? l?inflation au sein des membres les plus comp?titifs et, ce, en lieu et place de r?duire les prix et les salaires au sein des nations les moins comp?titives. Une inflation ? 3% en Allemagne qui co existerait avec un taux d?inflation de 1% dans les autres pays de l?Union suffirait, ? terme, ? r?tablir les ?quilibres europ?ens, tout en ?pargnant aux populations p?riph?riques, aux italiens comme aux fran?ais d??tre trait?s comme les victimes expiatoires d?une Europe mal con?ue.

Les allemands doivent comprendre qu?ils ne peuvent ?ternellement court-circuiter leurs partenaires europ?ens, car la concurrence ? l?int?rieur de l?Union europ?enne est bien plus rude et plus impitoyable que la comp?tition entre l?Union et le reste du monde ! Le contrat europ?en exige donc des membres ayant b?n?fici? d?une inflation tr?s basse pendant plusieurs ann?es qu?ils manifestent leur solidarit? ? et qu?ils honorent leur part du contrat ? en la laissant filer provisoirement au-dessus de leur seuil de tol?rance. C?est un profond changement de mentalit? qui doit donc s?op?rer au sein des membres les plus riches de cette Union, persuad?s d??tre vertueux en se maintenant tr?s nettement en-dessous de 2% d?inflation, alors qu?ils pratiquent, en r?alit?, une concurrence tout aussi d?loyale qu?inhumaine.

The post Le Pacte d?Instabilit? et de d?pression appeared first on .

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

L’Europe s’apprête à confier la lutte contre la contrebande de cigarettes à l’industrie du tabac : une hérésie

20 milliards d’euros : c’est le manque-à-gagner, astronomique, qui résulte du trafic illégal de tabac à ...