Accueil / T Y P E S / Articles / Le nouveau scandale des commandites

Le nouveau scandale des commandites

Les 7 du Qu?bec

Ce texte a ?t? publi? sur Les 7 du Qu?bec le 3 f?vrier 2009

1586832162_eb20635827

« La v?rit? premi?re est que la libert? de la d?mocratie est en danger si les gens tol?rent la croissance du pouvoir du priv? jusqu’? un point o? il devient plus puissant que l’?tat d?mocratique lui-m?me. Ceci, dans son essence, est le fascisme – le gouvernement qui devient la propri?t? d’un individu, d’un groupe, ou de n’importe quel autre pouvoir contr?leur priv?. » – Franklin D. Roosevelt, le 29 avril 1938, dans un message au Congr?s

Il y a des semaines o? il y a tellement d’?v?nements importants qui se d?roulent qu’il est difficile de tout couvrir en un billet. Voici en bref ce qui devrait attirer notre attention.

Vous vous rappelez du scandale des commandites? 332$ millions (de notre argent) avait ?t? vers? par le gouvernement du Canada ? des agences de publicit? pour pr?venir un vote favorable ? la souverainet? du Qu?bec. Cette histoire avait choqu? beaucoup de personnes et avec raison. C’est une somme d’argent consid?rable et l’intention ?tait malveillante, malhonn?te, pour ne pas dire carr?ment antid?mocratique.

Tenez-vous bien, car nous avons un nouveau scandale des commandites et cette fois, il s’agit non pas de quelques centaines de millions de dollars, mais bien de quelques centaines de MILLIARDS. Je le nommerai donc le scandale des commandites des banques ? charte canadiennes. Mes confr?res Pierre R. Chantelois et Michel Monette vous en faisaient part la semaine pass?e.

Voici ce que le professeur en ?conomie de l’Universit? d’Ottawa, Michel Chossudovsky, avait ? dire ? propos de ce 200$ milliards octroy?s aux banquiers:

D?j?, le gouvernement Harper avait d?bloqu? en catimini un premier montant de 25 milliards $ le 10 octobre dernier, puis un autre de 50 milliards le 12 novembre, pour racheter des pr?ts hypoth?caires des institutions financi?res. Malgr? l?importance des montants en jeu, ni les partis d?opposition, ni les m?dias n?ont cr? bon de poser des questions au gouvernement, d?analyser les implications de cette ? aide ? aux grandes banques canadiennes.

Le gouvernement finance son propre endettement

Les b?n?ficiaires du renflouage bancaire sont ?galement les cr?anciers du gouvernement f?d?ral. Les banques ? charte sont les courtiers de la dette publique f?d?rale. Elles vendent des bons du Tr?sor et des obligations au nom du gouvernement. Elles d?tiennent aussi une portion de la dette publique.

Ironiquement, les banques pr?tent de l?argent au gouvernement f?d?ral pour financer le plan de sauvetage et gr?ce ? l?argent r?colt? par la vente d?obligations et de bons du Tr?sor, le gouvernement finance le plan de sauvetage par le biais de la Soci?t? centrale d?hypoth?que et de logement. C?est un processus circulaire. Les banques sont ? la fois les b?n?ficiaires du renflouage et les cr?anciers de l??tat. Dans un sens, le gouvernement f?d?ral finance son propre endettement.

Les banques ? charte canadiennes utiliseront l?argent du renflouage ? la fois pour consolider leur position et financer l?acquisition de plusieurs institutions financi?res am?ricaines ? en difficult? ?.

La d?stabilisation de la structure fiscale f?d?rale

Il s?agit de la plus s?rieuse crise de la dette publique dans l?histoire du Canada.

Le plan de sauvetage d?stabilise la structure fiscale f?d?rale incluant la p?r?quation (transferts aux provinces). Il entra?ne une mont?e en fl?che du d?ficit budg?taire, lequel doit ?tre financ? aux d?pens des contribuables. C?est toute la structure des finances publiques qui en affect?e.

Le renflouage de 200 milliards de dollars sera d?une part financ? par l?augmentation de la dette publique et d?autre part par des coupures dans le d?penses incluant les transferts aux provinces.

On peut s?attendre ? un m?lange de compressions budg?taires combin?es ? une hausse de la dette publique. La plupart des cat?gories de d?penses publiques (excluant la D?fense) en seront probablement affect?es.

La structure fiscale f?d?rale est compromise. La mont?e en fl?che du d?ficit budg?taire finance le plan de sauvetage bancaire. (Source)

Financer son propre endettement? Pour que ces banques puissent concentrer et consolider leurs avoirs en allant acheter des banques en difficult? aux ?tats-Unis, avec notre argent que nous devrons rembourser avec int?r?ts! On nous prend pour qui? Ces politiciens ? gogo nous rabaissent les oreilles sans cesse nous disant qu’il faut se serrer la ceinture, couper dans les programmes sociaux pour rembourser la dette (ou seulement les int?r?ts sur le dette!), ils grattent les millions, ils nous disent qu’il n’y a pas assez d’argent pour aider les pauvres et entretenir les routes, mais abracadabra (!!!): ils trouvent des dizaines de milliards pour le budget et l’occupation militaire de l’Afghanistan et des centaines de milliards pour les banques ? charte qui ne sont m?me pas en difficult?!

Hey! Si vous voulez stimuler l’?conomie, pourquoi ne pas redonner aux Canadiens et Qu?b?cois ce 200$ milliards de nos imp?ts et taxes? Id?e folle! H?r?tique! Ennemi d’?tat, brulez-le au bucher! Il doit ?tre membre de l’Al Qa?da.

Le dernier acte officiel de n’importe quel gouvernement est de piller la nation. Ils vident les coffres et endette la population en parall?le avec la vente aux ench?res de notre infrastructure publique. Attendez-vous ? ce que Hydro-Qu?bec soit privatis? pour financer ce don majestueux aux banques. ?a fait trois fois que le gouvernement canadien octroie des milliards aux banques canadiennes, et aux ?tats-Unis, c’est la m?me situation. On nous dit qu’il faut aider les banques, mais un coup que le processus est enclench?, les banquiers reviennent ? la charge ? r?p?tition pour absorber une quantit? faramineuse et grandissante de notre argent en nous enfon?ant dans un trou abyssal d’endettements impossibles ? rembourser. Nous en sommes ? un point o? nous devons trois fois plus d’argent que toute la masse mon?taire canadienne! En d’autres mots, si nous utilisions demain matin la totalit? la masse mon?taire disponible en dollar canadien et en argent ?lectronique pour rembourser la dette accumul?e du gouvernement, des provinces, municipalit?s et des particuliers, il nous resterait encore deux fois ce montant en dettes ? rembourser. Plus les int?r?ts! Il n’y aurait plus d’argent du tout en circulation, z?ro, et il nous resterait encore le 2/3 de nos dettes ? payer! Absolument d?lirant!

Nous devons plus d’argent qu’il y en a en existence. Ceci est la nature m?me d’un syst?me mon?taire bas? sur le cr?dit/dette. Les banquiers priv?s et nos banques centrales contr?l?es par eux, cr?ent de l’argent de nulle part lorsque vous signez pour un pr?t ou une hypoth?que. C’est une chaine de Ponzi, un syst?me de vente pyramidale. Ce Syst?me (voir le brillant billet de Pierre JC Allard ? ce sujet) fonctionne tant et aussi longtemps qu’une foule grandissante d’emprunteurs est cr?? pour permettre la cr?ation de nouvel argent avec lequel on pourra rembourser les anciennes dettes. Mais parce que nos gouvernements ont subventionn? le d?m?nagement des emplois du secteur manufacturier bien r?mun?r?s vers d’autres pays et que les dettes des individus ont atteint des proportions intenables, les Nord-Am?ricains ont cess? d’emprunter. Maintenant, la pyramide est en train de s’effondrer avec son syst?me de dettes imaginaires.

Le fait est que plus d’argent est d? par les banques dans le march? des produits d?riv?s qu’il en existe r?ellement. Tout comme les int?r?ts per?us sur l’argent cr?? de nulle part, il s’agit de dette imaginaire. Elle existe uniquement sur le papier et dans les esprits des individus qui croient en cette r?alit? du Syst?me. Vu de cette mani?re, ceci ressemble ? un casino. M?me si le casino ne vous donne en fait rien de valeur, vous pouvez en sortir ruin? par une s?rie de mauvais jets de d?s et de la malchance.

Donc maintenant, les joueurs de casino de Wall Street et de nos institutions canadiennes ont manqu? de chance et ils veulent que les serveuses des restaurants et les plombiers payent les pertes. N’oubliez pas qu’on privatise les profits, mais on socialise les pertes. Lorsqu’ils re?oivent de l’argent de nos gouvernements, donc de nous, ils retournent en courant aux tables du casino pour jouer un autre tour; car c’est exactement ce qu’ils ont fait l’ann?e pass?e avec les premiers plans de sauvetage. Ils sont retourn?s directement acheter des produits d?riv?s qui sont ? l’origine de la crise actuelle…

C’est ici que nous en sommes, avec les banques qui nous demandent encore plus d’argent, mais cette fois ils vont R?ELLEMENT nous la pr?ter, avec int?r?ts bien s?r. Jur? crach?!

Chers lecteurs, ils ne peuvent PAS r?parer l’?conomie. Tout ce qu’ils peuvent faire c’est de piller la population pour s’assurer d’avoir leurs propres parachutes dor?s et c’est ce qu’ils font pr?sentement, avec des clins d’oeil et de coups de coude: mais o? est donc pass? tout cet argent?

L’?l?ment ? garder en t?te est que nos gouvernements vont continuer ? distribuer de l’argent gratuit aux banquiers et vous coller la facture ainsi qu’? vos descendants uniquement si vous les laissez faire sans impunit?s. Il est difficile d’expliquer ceci en de plus simples termes.

Qu’est-ce que ?a va prendre avant que les Canadiens et Qu?b?cois trouvent le courage de faire ce que les Islandais ont fait?

Les « experts » de la finance et la majorit? des ?conomistes vous diront que personne n’a vu venir cette crise, que personne ne pouvait la pr?dire. Un beau sac de mensonges. ?a fait des ann?es que les gros joueurs ont retir? leurs billes du march?, mis ? l’abri leurs avoirs. Ils vous regardent en riant dans leur barbe avec votre air surpris et effray?, vous qui ?tes laiss?s derri?re pour porter le fardeau des pertes, avec les poches vides. Cette crise a ?t? volontairement engendr?e pour le plus grand profit des riches poss?dants de cette plan?te. On vous plonge dans un ?tat de chaos et de d?sespoir, on vous effraie. Ensuite, tels des vampires, ils viennent vous dire qu’il faut sauver ce syst?me fractionnaire bancaire. Aux ?tats-Unis, ils ont pouss? l’affaire jusqu’? menacer les congressistes d’?croulement total de l’?conomie et de loi martiale dans le pays. Comme de fait, rien de tout cela ne se produisit apr?s que le plan de sauvetage fut accept? (ils sont quand m?me chanceux d’avoir eu le droit de voter, ici au Canada, cela a ?t? fait sans d?bat tant au Parlement que dans les m?dias, personne n’a ?t? inform? ni consult?!). Par contre, la moiti? de l’argent sera secr?tement distribu?e aux copains de Wall Street et aux banques centrales de l’Angleterre et de la Chine, pour ne nommer que celles-ci.

Probl?me-r?action-solution.

C’est toujours l’agenda de l’?lite financi?re qui dirige. Nous avons un probl?me avec ce casino mondial qu’est la globalisation et la d?r?gulation du secteur bancaire? Solution: nous avons besoin d’un nouvel ordre financier mondial, vous r?pondront vos bienfaiteurs. Les gens deviennent trop rapidement bien inform?s gr?ce ? l’Internet; l’Union nord-am?ricain est presque termin? d’?tre impl?ment?, mais il va falloir acc?l?rer la machine car les globalistes, les quelques propri?taires de la moiti? de la richesse du monde en veulent plus. La prochaine ?tape est d’unifier la matrice financi?re de contr?le transcendant nos souverainet?s nationales entre le bloc nord-am?ricain avec celle de l’Europe.

Pour les visuels, voici deux tableaux qui devraient vous aider ? comprendre ce que ces chiffres signifient. Ils pr?sentent l’argent emprunt? par les banques am?ricaines de la banque centrale priv?e, la Federal Reserve:

Le premier tableau montre les emprunts bancaires effectu? de 1919 ? d?cembre 2007:

saupload_scary_1_1

.

Ceci est le m?me tableau, mais de 1919 ? d?cembre 2008:

saupload_scary_2_1

.

Se trouve-t-il encore des personnes qui ne pensent pas que des temps difficiles sont ? venir?

Ces t?tes ? claque, les artisans de cette d?b?cle qui ne fait que commencer, se sont rencontr?s ces derniers jours ? Davos, en Suisse. Avoueront-ils leur culpabilit?? La grande r?demption? On entend les mouches voler. Pendant que ces clowns d?guis?s en habit-cravate se demandent quoi faire pour r?gler cette situation, c’est 25 000 milliards de dollars qui est parti en fum?e depuis le d?but de cette crise. 46 des 50 ?tats am?ricains seront en danger de banqueroute en 2009-2010.

L’incontournable probl?me avec ce syst?me bancaire fond? sur le principe de l’argent-cr?dit est que plus il y a d’imprimerie et cr?ation de monnaie-cr?dit dans le syst?me, plus il y a d’inflation, caus?e directement par la perte de valeur relative de chaque billet qui se trouve dilu?.

2366781519_6900b63bf9_o1

Le cas du Zimbabwe l’illustre dans des proportions inimaginables: ils viennent d’abandonner leur monnaie apr?s avoir eu des taux d’hyperinflation historiques de – tenez vous bien – 231 000 000%. Nous qui paniquions avec une inflation de 5 ? 10%!!!

Les derniers billets imprim?s ?taient des billets de 100 000 000 000 000$Z. C’est un extr?me, mais c’est par ce m?canisme qu’on s’appauvrit, qu’on perd notre pouvoir d’achat, une sorte de taxe cach?e.

Un autre exemple est le prix de la nourriture qui continue d’augmenter mondialement. Le prix manipul? du p?trole va demeurer bas, mais celui des denr?es essentielles et de l’or vont en montant. Indicateurs importants. Ce n’est pas une p?riode de d?flation que nous allons traverser, mais bien une de « stagflation ». ?conomie stagnante combin? ? de l’hyperinflation.

Prenez le cas de General Motors: ils re?oivent des milliards des contribuables encore une fois, apr?s toutes ses ann?es de subventions par l’?tat, ensuite ils vont r?investir cet argent dans des chaines de montage au Br?sil et demandent de ne pas payer d’imp?ts. Ils font tellement piti?. Snif. Cette flamboyante compagnie de voiture qui a tu? son propre v?hicule ?lectrique qui allait r?volutionner le march?, par peur de ne plus avoir de pi?ces et de maintenance ? vendre ? l’avenir. Les voitures ? essence sont beaucoup plus profitables pour ces constructeurs automobiles. Il y a aussi le facteur du cartel p?trolier qui entre dans l’?quation. GM a ?t? condamn? en cour f?d?rale aux ?tats-Unis avec la Standard Oil de Rockefeller et la multinationale de pneus Firestone pour avoir conspir? ensemble, en pensant ? leur plus grand profit, pour d?manteler les r?seaux de tramways ?lectriques bien d?velopp?s ? l’?poque dans les villes am?ricaines. Plus de voitures, de pneus et de p?trole. De quoi faire sourire un capitaliste. L’amende impos?e ? GM apr?s que le r?seau fut d?mantel? ?tait de 5000$USD et le responsable de GM qui ?tait impliqu? dans cette affaire a re?u une amende de 1$. Comparez cela aux dommages qui ont ?t? caus?s: la ville de Los Angeles estime qui lui faudra une vingtaine d’ann?es et autour de 150$ milliards pour reb?tir une partie de ce syst?me de transport public.

Je terminerai avec cet expos? en citant Thomas Jefferson, une citation qui demande de s’arr?ter et de bien r?fl?chir ? ce qui nous attend tous si nous continuons dans cette direction:

« La banque centrale est une institution de la plus haute mortelle hostilit? contre les principes et forme de notre Constitution… si les Am?ricains permettent aux banques priv?es de contr?ler la cr?ation de la monnaie, en premier par inflation et ensuite par d?flation, les banques et les corporations qui vont grandir autour d’eux vont priver le peuple de toutes leurs propri?t?s jusqu’? ce que leurs enfants se r?veillent un jour en sans-abri sur le territoire conquis par leurs p?res. »

Ce que cela signifie est que nous allons dans un ?tat o? nous ne serons plus les propri?taires, mais que les locataires sur les terres de nos anc?tres. Tranquillement, nous glissons dans un syst?me de gouvernance communiste-socialiste-fasciste. Le capitalisme n’est que le revers de la m?daille du communisme. Dans le communisme, toutes les corporations et les ressources naturelles appartiennent au gouvernement alors que dans le capitalisme, le gouvernement et toutes les ressources naturelles appartiennent aux corporations. ?a revient au m?me. Consid?rez cette nouvelle: Freddie Mac, la derni?re agence d’hypoth?que et de logement am?ricaine de proportion gigantesque ? ?tre nationalis? par le gouvernement, fait tellement de reprises de finance avec les maisons impayables par les acheteurs, qu’ils ont d?cid? qu’au lieu de chasser les propri?taires de leur maison et de voir des milliers de maisons sans occupants d?cr?pir, ils vont permettre ? ces ex-propri?taires de demeurer chez eux en louant la maison des banques. N’est-ce pas fantastique! Vous ?tes ainsi d?poss?d?s de votre maison, mais vous gagnez ? la louer des banques pendant que vous continuez de l’entretenir pour eux, ? vos frais! Bon esclave, va!

« Il serait plus appropri? de nommer le fascisme de corporatisme parce qu’il repr?sente l’union de l’?tat au pouvoir corporatif. » – Benito Mussolini (1883-1945), dictateur fasciste d’Italie.

.

Ne manquez pas de visiter Les 7 du Qu?bec?


Note: Vous ?tes invit?s ? voir et lire les commentaires et ? y laisser les v?tres sur Les 7 du Qu?bec.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Quand Alain Soral se fait petit épicier bio… pour la frime !

Alors-là, je vous avoue, c’est le hasard qui a joué (1). Pour découvrir une belle ...

One comment

  1. avatar

    Quel est lien entre 300 millions et 200 milliards ?

    Je ne comprends pas…
    Et 1 milliard c’est combien de millions ?

    😀

    Ah pour sauver quelques millions détourné avec les agences publicitaires sur 10 ans, on a donné tout le portefeuille fédéral soit plus de 240 000 Millions par an à Harper, le vertueux.

    Au passage le jugement Gomery a couté plus cher aux contribuables que la fraude elle-même.

    François,
    C’est assez complexe à comprendre la finance.
    J’ai compris progressivement, en lisant des specialistes et pas la presse grand … public.

    > Si vous voulez stimuler l’économie, pourquoi ne pas redonner aux Canadiens et Québécois ce 200$ milliards de nos impôts et taxes?

    L’état se transforme en banquier. C’est un métier et pas facile la preuve. Penaliser les banquiers c’est penaliser les entreprises et particuliers qui empruntent. Les banques vont resserer les conditions.

    2 blogs orienté finance / économie une fois qu’on a de bonnes bases pour comprendre
    http://rationalitelimitee.wordpress.com/
    http://www.gestionsuisse.com/