Accueil / T H E M E S / CULTURE / Littérature / anecdotique / Le nez de Cléopâtre

Le nez de Cléopâtre

 

 

Blaise Pascal prétendait que s’il avait été plus court, la face du monde aurait été changée, et à bien y réfléchir, on réalise qu’il n’aurait pas fallu grand-chose pour que tout se passe différemment sur notre belle planète bleue.

 

On sait aujourd’hui que pour que nous échappions peut-être à la 2ème guerre mondiale, il aurait juste fallu qu’Adolphe Hitler soit reçu à l’Académie viennoise des beaux-arts, et qu’il puisse vivre de son art.

 

Recalé 2 fois dans cette institution, « travaux insuffisants, trop peu de portraits » ont jugé les examinateurs, le futur dictateur est pourtant convaincu d’être un artiste génial, alors il va tenter de vendre ses œuvres dans la rue, sans beaucoup de succès… il devient SDF et on connait la suite. lien

 

(ville de Brest, après la 2ème guerre mondiale)

Quittons un dictateur pour un autre, Napoléon en l’occurrence, et là aussi, c’est dans sa jeunesse qu’il faut comprendre comment Bonaparte ait pu devenir Napoléon.

Henri Guillemin, le grand historien, raconte dans une vidéo passionnante la jeunesse de Napoléon, laquelle explique tout.

Il s’en est fallu en effet que de quelques mois pour que Bonaparte ne naisse pas français, mais plutôt italien, dans l’état de Gènes précisément, car c’est juste un an avant sa naissance, le 15 aout 1769, que la France achète la Corse, au mois d’aout 1768, provoquant le débarquement de 30 000 soldats français sur l’île, et la colère des corses qui vont prendre le maquis, avec à leur tête, entre autres, Carlo Bonaparte, le père de Napoléon, qui finalement trahira son camp, devenant ami du gouverneur français, lequel couchera avec la mère du futur empereur français, avec la bénédiction de son père, celui-ci ayant vu dans ce cocufiage la possibilité pour son rejeton de se faire payer des études en France, grâce au gouverneur, le comte de Marbeuf, lequel enverra en effet le futur empereur des français à l’école militaire de Brienne.  lien

Mais pourtant Napoléon gardera dans son cœur une haine profonde pour la France et les français, écrivant dans des lettres authentifiées tout le mal qu’il en pensait.

Ainsi, il écrit à un ami corse : « continuerons nous à baiser la main insolente qui nous opprime (…) féroces et lâches, les français joignent au vice des germains, ceux des gaulois (…) c’est le peuple le plus hideux qui ait jamais existé »lien (curseur à 16’50’’)

Voilà donc qui est vraiment l’homme qui va devenir l’empereur de tous les français, responsable de la mort d’entre 4 et 7 millions de personneslien

Mais revenons au nez de Cléopâtre, qui, s’il faut en croire Blaise Pascal, aurait changé la face du monde s’il avait été plus court.

En réalité, Pascal se trompe probablement, le nez de Cléopâtre n’était ni trop long, ni trop court, il frôlait tout simplement la perfection au point de séduire César et Antoine, même si on peut supposer qu’elle avait d’autres atouts.

Elle avait, parait-il un nez dit « grec », et ce genre de nez était très à la mode. lien

Etrange carrière qu’eut cette reine.

Contrainte d’épouser son frère qui n’avait que 10 ansPtolémée XIII51 ans avant notre ère, en butte à l’hostilité de la Cour, elle s’enfuit 2 ans après.

A cette époque, Jules César et Pompée se faisaient la guerre.

Le conflit s’étant déplacé en EgyptePompée eut la mauvaise idée de demander l’aide égyptienne, et fut assassiné par les ministres de Ptolémée, lesquels voulaient s’attacher les faveurs de César, qui n’en avait cure, et qui préféra tenter de réconcilier Ptolémée et Cléopâtre.

Mais l’armée égyptienne, profitant de la faiblesse des effectifs romains, assiégera Alexandrie, en vain, puisque le pharaon y perdra la vie.

César, maitre de l’Égypte, fit de la jeune Cléopâtre, 30 ans de moins que lui, sa maitresse, laquelle l’accompagna jusqu’à Rome, donnant naissance quelques mois après à Césarion.

Or César mourut quelques années après, 44 ans avant notre ère, et Cléopâtre rentra en Egypte, face à Octave, l’héritier de son ancien amant, afin de se mettre sous la protection de Marc Antoine, lequel l’épousa quelques temps après.

Tout ça allait mal finir, puisque le fils adoptif de César, déclarera la guerre à l’Egypte, remportant la bataille navale d’Actium, et marchera sur Alexandrie… provoquant le suicide de Marc Antoine, et Cléopâtre, désormais prisonnière, se suicida à son tour, confirmant que si son nez n’avait pas été si séduisant, l’histoire du monde en aurait été changée. lien

Finalement, s’il faut en croire les historiens, le nez de Cléopâtre était tout simplement très beau, puisque capable de séduire au moins 2 empereurs, puisqu’elle les avait mené « par le bout du nez ».

C’est quelque part le syndrome de « l’aile du papillon », cher à Pierre Schoendoerffer, qui rappelait dans son dernier roman la légende du papillon, dont un simple battement d’ailes peut créer un imperceptible zéphyr capable par la force des choses de s’amplifier en ouragan déchaîné à l’autre bout du monde. lien

Mais revenons au nez, organe plus essentiel que l’on pourrait penser…

Au-delà de son pouvoir de séduction, ne serait-il pas aussi le siège de l’intuition ?

Ne dit-on pas « avoir du nez » lorsque nous avons une prémonition ?…Mais aussi celui du ressentiment quand « on a quelqu’un dans le nez »…ou celui qui nous permet de découvrir la vérité quand après avoir « tiré les vers du nez » d’une personne, on la découvre comme « le nez au milieu de la figure », même s’il arrive que l’on se « casse le nez » ?

Ce qui expliquerait pourquoi « avoir le nez qui remue » désigne un menteur.

Le nez s’invite même en gastronomie, puisqu’avant d’être une fine gueule, il faut avoir « le nez fin ».

Ne prenons donc pas le nez à la légère, car comme dit mon vieil ami africain : « le putois ne sait pas qu’il pue ».

L’image illustrant l’article vient de http://pix-geeks.com

 Merci aux internautes pour leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

Mais où est donc passé Hitler

Napoléon le menteur

Commentaires

commentaires

A propos de olivier cabanel

avatar

Check Also

Pierrounet, rebouteux de l’Aubrac

Pierre Brioude, plus connu sous le surnom de Pierrounet, découvre très jeune qu’il possède un ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *