Accueil / T H E M E S / CULTURE / Le myst?re Sum?rien(21)Sp?culations vs sp?culations!

Le myst?re Sum?rien(21)Sp?culations vs sp?culations!

?Sp?culations vs sp?culations

??????? En fait, nous poss?dons plusieurs indications qui sont des faits r?els.? Les textes sont des faits r?els, les donn?es g?ologiques sont des faits r?els, et les donn?es arch?ologiques sont ?galement des faits r?els.? Mais il est ?vident que ce que nous d?duisons de ces faits r?els n?est que pure sp?culations.? Il n?existe aucune preuve r?elle qui confirme que nous ayons raison.

??????? Par contre, toute opinion nuanc?e, compl?tement diff?rente, ou m?me totalement contraire n?est que sp?culation tout autant que la n?tre.? Une seule chose nous donne un petit avantage?: notre interpr?tation r?pond ? toutes les interrogations provoqu?es par les faits.

??????? Pour en avoir le c?ur net et d?tenir une preuve indiscutable, il nous faudrait trouver, par exemple, un outil des anciens technologiquement aussi avanc? que les n?tres actuellement.? Nous prouverions alors que les ?migr?s de la Mer Noire? ?taient aussi avanc?s que nous le sommes nous-m?mes.? Jusqu?ici, c?est impossible (? moins que certaines donn?es soient cach?es; ce qui me surprendrait un tout petit peu).? On a tr?s bien comprit que ces ?migr?s se sont enfuis lors d?un cataclysme.? Il est ?vident, ?galement, qu?ils n?ont apport? avec eux que ce qu?ils jugeaient n?cessaire ? leur survie imm?diate.? Nous sommes ?galement oblig?s de remarquer qu?il existe une grande diff?rence entre le chemin ?volutif de notre technologie et celui de la technologie de ces ?migr?s de la mer Noire, et je m’explique.

??????? Leur technologie a pour base le microlithique; la n?tre?est bas?e sur la m?tallurgie.? Au niveau de l?efficacit?, il n?y a absolument rien qui puisse d?montrer une sup?riorit? de notre technologie sur la leur. Je sais bien qu?il est difficile de consid?rer ce point de vue de fa?on objective; mais on a d?couvert des couteaux en obsidienne dont le tranchant est, ? tout le moins, aussi fin et aussi efficace que l?un de nos meilleurs scalpels m?talliques.? D?j? l?, l??quivalence en efficacit? est indiscutable.

??????? D?autres questionnements s?imposent sans que nous en ayons la solution.? Par exemple, on ne sait pas depuis combien de temps le pain existe chez les hommes.? On ne sait pas qui a pu imaginer sa fabrication.? M?me sur ce sujet, on ne peut que sp?culer.

??????? Comment a pu na?tre l?id?e premi?re de r?duire en poudre le bl? ou l?orge pour en faire une p?te, y introduire ensuite du levain, fabriqu? lui aussi, et faire cuire le tout pour obtenir la base nutritionnelle universelle indispensable ? l?abondance de nourriture ??

??????? Il est ?vident pour tous, que sans le pain, les hommes n?auraient pas pu s?assurer une nourriture constante ? cause des propri?t?s de conservation du grain.?

??????? C?est ce qui a permis aux hommes d’orienter leur attention vers l?am?lioration de leur qualit? de vie.? On ne sait pas non plus comment est apparu le vin.? Ce breuvage que l?on qualifie de ?breuvage des dieux?.

?????? Une chose est certaine: pour faire du vin, il est indispensable d?avoir des connaissances plus ?volu?es que celle d?un nomade ? demi sauvage (Ce qui n’est pas le cas pour faire du fromage par exemple. Le fromage fut « d?couvert » suite ? l’habitude de mettre du lait dans?une panse d’animal par des nomades, ce ?qui le faisait « cailler »)..? Et on d?couvre que le vin existe d?j? au tout d?but des installations s?dentaires.? Encore une fois, ces informations sont des faits.? Mais comme toujours, aucun fait tangible ne les explique.

??????? Une tr?s importante objection se d?marque ? travers tous ces faits r?els.? Cette objection s?adresse aux faits que l?on retrouve dans les textes.? Certains et m?me plusieurs textes disent que les Seigneurs civilis?s peuvent voler dans le ciel.? La seule fa?on de prouver ce fait comme ?tant une r?alit? serait que les arch?ologues trouvent une de leurs ?machines volantes?.? Rien d?autre ne peut en faire une r?alit? indiscutable; et rien d’autre que nos « pr?jug?s » ne justifie sa non-r?alit?.

??????? On a toutefois trouv? des ?mod?les r?duits? de ces machines volantes. On pourra toujours objecter que ce sont des repr?sentations d?oiseaux. Ces objections ne sont pas tr?s fermes lorsqu?on ?tudie un peu la composition de ces mod?les r?duits.? Par exemple, aucun oiseau n?est form? avec une seule aile qui passe au dessus de son dos.? Aucun oiseau n?a une queue avec un aileron vertical pos? sur deux ailerons horizontaux.? Cependant, ces ?d?tails? ne peuvent pas ?tre consid?r?s comme des preuves?que les anciens pouvaient voler.? Accumuler des observations est indispensable mais atteindre le 100% de certitude est tr?s difficile.? Il est important de toujours avoir des objections; c?est m?me pr?f?rable.

??????? Par contre, cette objection ne permettra jamais d?effacer le questionnement. Elle ne permet que d?emp?cher d??tablir une affirmation qui atteint 100% d?exactitude.? Affirmer quelque chose qui n?est pas compl?tement prouv?e, est manquer d?objectivit?; mais affirmer qu?une chose n?existe pas, parce qu?elle n?est pas prouv?e ? 100% est imb?cile.

??????? Prenons un exemple simple?: tout le monde sait que les Incas, Mayas, etc. en M?so-Am?rique ne connaissaient pas la roue. Cette affirmation est compl?tement fausse. Les M?so-Am?ricains connaissaient tr?s bien la roue puisque plusieurs jouets d?couverts arch?ologiquement poss?dent des roues.? Il est donc impossible de dire qu?ils ne connaissent pas la roue face aux faits.?

???????? Mais on sait ?galement qu?ils ne s?en servaient pas.? Pourquoi ne s?en servaient-ils pas ?? C?est l? la question.

??????? Et la r?ponse est tr?s simple?: ils ne se servaient pas de la roue parce que pour eux, elle est inutile et inad?quate.? Ils n?avaient pas d?animaux de traits ? leur disposition pour tirer les v?hicules dot?s de roues.?

??????? Mais la raison principale est: ?je ne crois pas qu?un fabricant de roues ait pu gagner sa vie dans les Andes o? un v?hicule sur roue peut se mettre ? d?valer des pentes de 50 degr?s, sur une distance de 5 000 m?tres avant de s?arr?ter.? La roue ne pouvait?donc pas leur servir; mais il est ?vident qu?ils la connaissaient.

??????? Quant aux v?hicules volants des Seigneurs civilis?s?sum?riens, c?est un peu la m?me chose.? Les Sum?riens et les ?gyptiens ne poss?dent pas ces v?hicules volants; ce sont les ?dieux? qui les d?tiennent.? Et m?me l?, ce ne sont pas tous les dieux qui en usent; seulement les 300 dieux qui vivent dans le ciel en disposent.

??????? Les 300 dieux vivants sur Terre, c?est-?-dire les Serpents, ne poss?dent pas de v?hicules volants.? C?est ce que nous apprennent les textes sum?riens.

??????? Pour contrer cette interpr?tation des faits, il faudra m’expliquez pourquoi un scribe sum?rien aurait imagin? qu?un groupe de dieux pouvait voler, pendant qu?un autre groupe des m?mes dieux ne le faisaient pas ?

??????? On l?a bien vu dans l?histoire d??tana, l?Aigle le transporte dans le Ciel vers Anu.? L?aigle repr?sente un dieu « Faucon »?qui se sert d?un v?hicule volant (m?me s?il lui faut en ajuster un peu le carburateur avant de partir, il parvient tout de m?me ? voler).? Nous sommes tr?s loin, ici, du concept de ?bateau c?leste? alias ?chaloupe du temple?.? Etana monte tellement haut qu?il demande ? ?tre redescendu sur Terre.? Par contre, lorsqu?Adapa se rend vers Anu, ce n?est pas Enki, un serpent, qui l?am?ne l?-bas; c?est Anu qui envoie des ?dieux volants? pour ramener Adapa vers lui.? Enki, le Serpent, n?avait pas de v?hicule volant.

??????? Convenons une fois pour toutes, qu?il n?existe aucune raison logique valable pour que l?imaginaire sum?rien ne donne pas les m?mes ?pouvoirs? ou aptitudes de voler ? tous les dieux de son panth?on.? Cette s?gr?gation est anormale ? moins que ces r?cits factuels soient une relation de la r?alit? historique.? Un fait s?impose?: certains dieux avaient la permission de voler et d?autres non.

??????? Aussi curieux que ?a puisse para?tre, l?explication logique de cette situation se retrouve dans la Bible?: le Serpent initie ?ve ? la science des dieux.? Le Seigneur de la Bible confirme que gr?ce ? cette science, ?l?homme est devenu comme l?un de nous?.

??????? Le Seigneur, logiquement, punit alors le Serpent en le condamnant ? ?ramper sur le sol?.? Autrement dit, les Seigneurs civilis?s du groupe Serpent n?auront plus droit de se servir de v?hicules volants.

??????? Avouez que cette explication est plus objective que celle d?un Serpent debout sur le bout de sa queue, conversant philosophie avec grand-m?re ?ve, afin de la convaincre de bouffer de la science du Bonheur et du Malheur, d’apprendre ? lire une horloge, ou de manger une pomme.? Suite ? quoi, ce serpent perdrait le sens d??quilibre et sa vocalise, et serait condamn?, en plus, ? ramper dans la poussi?re du sol (ce qui est assez normal pour un serpent; donc dr?le de « condamnation »,?on doit le reconna?tre. ).? C?est vraiment trop corn?lien !? Quoiqu?en fait, le groupe Serpent fut r?ellement condamn? ? « ramper dans la poussi?re du sol » puisqu?il fut condamn? ? vivre parmi les hommes terrestres pour les « surveiller ».

??????? Pour le confirmer, il ne suffit que d??couter Abraham qui ne cesse de r?p?ter au Seigneur?: ?Je ne suis que poussi?re?.? Si, par hasard, Abraham n?est pas de vos relations rapproch?es, v?rifiez certaines pri?res qui nous obligent ? affirmer que nous ne sommes que « poussi?re » et que nous retournerons ? la « poussi?re » (atchoum!) et tout le tralala.

????? Lorsque le Serpent fut condamn? ? ramper dans la poussi?re du sol, en r?alit?, il est condamn? ? vivre parmi les hommes.? Cette condamnation consiste tout simplement ? devenir ?le gardien des hommes?, puisque c?est lui, le serpent, qui est responsable d?avoir fait ?voluer l?homme primitif au niveau des ?dieux?. J’ajoute que les ?gyptiens appelaient la M?sopotamie: le pays des « gardiens ».

??????? Le responsable (Serpent)?est condamn? ? assumer sa responsabilit?.? C?est en ce sens que, dans la tradition, la terre est le domaine du Serpent (Satan = Adversaire).

??????? Dans la Bible, la poussi?re repr?sente l?homme et cette image nous explique pourquoi la tradition « religieuse » r?p?te constamment que l?homme intelligent d?aujourd?hui est la cr?ation d?un dieu qui s?est servi de la poussi?re pour le cr?er.? Il s?est simplement servi d?un homme primitif pour cr?er un homme plus intelligent. Par contre, les sum?riens ajoutent qu’un « Dieu » fut sacrifi? pour rendre l’homme semblable au « dieux ». Ce qui, aijourd’hui,?est un dogme Chr?tien.

??????? D?autant plus que le parall?le entre la cr?ation biblique et la cr?ation sum?rienne est identique.

??????? Dans la Bible, le Seigneur cr?e l?homme pour travailler dans son jardin et ensuite le Serpent le rend plus intelligent au point d??tre ??comme l?un de nous?.? Chez les sum?riens, Ninmah et Enki cr?ent un Lulu pour servir les dieux et se charger des travaux.? Ensuite, Enki augmente l?intelligence de l?un d?entre eux, qu?il appelle Adapa et qui est, lui aussi, consid?r? comme un anunnaki; donc comme l?un d?entre eux.? La seule diff?rence est qu?il ne poss?de pas la vie ?ternelle.?

??????? On se rappelle qu?Enki est le repr?sentant du groupe Serpent.? Impossible de demander ? des mythes ?imaginaires? d??tre plus logique de fa?on aussi constante pendant plus de 5 000 ans.

??????? La logique, la constance et l?objectivit? d?montr?es dans les mythologies est tellement indiscutable tout au long de l?histoire qu?il devient impossible de r?futer les indications qu?on y trouve.? Mais o? chercher la preuve ?? Comment trouver le fait incontournable qui ?vincera toutes les objections ?

??????? Je ne sais vraiment pas pour l?instant.? Nous avons vu que l?Enuma Elish peut fort bien ?tre la description exacte de la formation de notre syst?me solaire. Sa preuve n’est « presque » pas n?cessaire; mais « presque » n’est pas 100% (disons seulement 99.999%)

??????? Les cr?ationnistes pourraient toujours dire que Marduk est la repr?sentation du Dieu unique invisible qui cr?e le Soleil et les plan?tes, mais ils ne seraient alors pas cons?quents dans leur interpr?tation.? Ils accepteraient que les noms des dieux soient des plan?tes mais refuseraient que Marduk en repr?sente une lui aussi.

??????? Il ne nous reste qu?une seule issue possible pour trouver la solution.? Car m?me si les ?migr?s en question ont d? fuir la mer Noire en n?emportant avec eux que le strict n?cessaire, ils n?ont pas pu laisser en arri?re leurs connaissances ni leur science.? Nous devrions donc retrouver ces connaissances dans les ?crits sum?riens.? De plus, ces connaissances devraient servir ? faire avancer la technologie sum?rienne.? Voyons un r?sum? de ce que les sp?cialistes pensent des connaissances trouv?es dans les textes sum?riens.

La science chez les sum?riens?

??????? ? travers les textes g?n?raux sum?riens on se rend rapidement compte que la science sum?rienne manque totalement de structure et de principes conceptualis?s.? Elle ne consiste qu?? accumuler des expressions symboliques l?une apr?s l?autre sans aucune explication.? La science des sum?riens est une accumulation de formules pr??tablies, mais jamais expliqu?es.

?????? »? Dans la p?riode la plus ancienne, curieusement, les pr?sages ?taient tr?s rares et l?astrologie ?tait compl?tement absente.? En fait, l?astrologie se d?veloppe ? partir d?environ ?1 200 av.J.C. »

??????? La pratique de la divination ? partir de l??tude du foie ne r?sultait qu?en r?ponse ?Oui ou Non?.? Le sp?cialiste?v?rifiait l?apparence de 12 parties d?un foie.? De ces douze parties, six avaient une caract?ristique positive et six, une caract?ristique n?gative.? Apr?s v?rification, on obtenait une r?ponse oui ou non, selon la ?tendance? vers la caract?ristique trouv?e la plus nombreuse.? Si le r?sultat donnait six n?gatifs et six positifs la divination ?tait rat?e et on devait reprendre le tout.

??????? Pour la m?decine, on d?couvre qu?elle ?tait tr?s ancienne.? Le plus curieux, est que la combinaison de m?dicaments et d?incantations d?montre les m?mes buts que la m?thode psychosomatique moderne.? Les incantations servent ? stimuler la volont? de gu?rir du patient.? Ces incantations sont second?es par des m?dicaments.? Ce que nous aimons qualifier de superstitions n??tait qu?une compr?hension de l?influence du psychisme sur le physique; ce que la plupart des m?decins pratiquent(isol?ment dans leur bureau)?avec leurs patients encore aujourd?hui (Ne comprenez pas que le m?decin fait des danses dans un atmosph?re fumig?ne. Ce n’est pas du tout ce que je dis et ce n’est pas ce que faisaient les m?decins sum?riens. Ils r?citaient ce que nous appellerions aujourd’hui: des pri?res).

??????? Les m?dicaments prescrits sont, la plupart du temps, m?lang?s avec de l?eau, du lait, de la bi?re ou parfois du vin.? La pharmacologie est d?velopp?e et chacune des drogues poss?de une fonction sp?cifique.

??????? La m?decine cependant se retrouve dans la m?me situation que toutes les autres sciences?: aucune des formulations de traitement n?est d?duite d?observations de plusieurs individus malades; elles sont des ?recettes? apprises par c?ur par les m?decins, sans ?tre chang?es ou am?lior?es.? Les sum?riens poss?dent une m?decine ?tablie dont le d?veloppement ou l?am?lioration est stopp?e.?

??????? On n?essaie pas d?am?liorer les r?sultats on applique simplement ce que l?on sait.? Par contre, elle acquiert une position unique dans l?histoire de la m?decine.?

??????? Disons que pour l??poque, elle est tr?s efficace.? Les m?decins sum?riens connaissent la notion de contagion et pratiquent des mesures d’hygi?ne.? Ils s?parent les maladies par groupes car ils connaissent le r?le ?tiologique de certains agents naturels.? Ils poss?dent une m?decine pragmatique tr?s ?volu?e, ?tonnamment pr?s de celle qu’on pratique en Europe, il y a deux si?cles.

??????? Ce sont cependant, les sciences math?matiques qui cr?ent le plus de questionnements.? Dans la p?riode ancienne, les math?matiques ne servent qu?? r?gler des probl?mes pratiques tels la mesure d?un champ et les besoins administratifs complexes.

??????? Les sum?riens se servent du syst?me sexag?simal dont les nombres de base sont 1, 10, 60, 600, 3 600, 36 000, 2 160 000 ainsi de suite.

??????? Parall?lement, les fractions ?taient 1/60, 1/600, etc.

??????? De plus, ? l?int?rieur du syst?me sexag?simal les divisions par 3 et ses puissances r?sultent toujours en fractions sexag?simales qui sont plus pr?cises et plus exactes que nos fractionnements aux d?cimales interminables.

??????? Dans les temps anciens, on peut faire des additions et des soustractions de nombres aussi importants que l?on veut; mais les multiplications et les divisions sont impossibles.? Par contre depuis le tout d?but de leur civilisation, les sum?riens poss?dent des tables de multiplications qui servent ? trouver les r?ponses toutes faites soit d?une multiplication ou d?une division.? Ils poss?dent ?galement des tables de puissance et de racine carr?e.? D?autres genres de tables existent ?galement qui nous laisse voir leur int?r?t th?orique sur les propri?t?s des nombres.? Je n?ai pas besoin de souligner l?incongru d?une soci?t? primitive qui poss?de des tables donnant le r?sultat d?un nombre port? ? sa vingti?me puissance.? Ce serait surprenant qu?on ait d?velopp? ce syst?me math?matique que pour compter les grains de riz dans un silo.

??????? Plusieurs tables de puissance et de racine s??tendent sur des calculs tellement ?labor?s qu?elles n?ont aucun but pratique.? Il nous est impossible de savoir qui avait pr?par? ces tables de calcul.?

??????? Il semble ?vident que ce devait ?tre les sum?riens eux-m?mes, mais on peut tout autant en douter puisque nous ne comprenons pas pourquoi ils auraient eu besoin de pr?parer des tables aussi ?labor?es. D’autant plus que les sum?riens affirment que ce n’est pas eux.

??????? La m?me situation se retrouve en g?om?trie qui a d?pass? et de loin, la simple n?cessit? pratique.? Cependant, comme pour le reste, cette discipline apparait sans formulation de th?or?mes.?

??????? C?est-?-dire que les formules g?om?triques dont on se sert ne sont jamais appuy?es par des preuves tir?es de th?or?mes.? C??tait une connaissance apprise par c?ur sans aucun questionnement sur leur exactitude. ?Par contre elles sont parfaitement exactes.

??????? Ils travaillent selon le th?or?me de Pythagore avec des formules pr??tablies.? Ils poss?dent des tables qui donnent la liste des triplets pythagoriciens pour d?finir les c?t?s d?un triangle rectangle.? Certaines tables se rendent jusqu?au triplet?: 3 367?: 3 456?: 4 825.

??????? Comment ont-ils pu arriver ? trouver ces nombres ?? Nous n?en sommes qu?aux conjectures; ce qui signifie, en r?alit?, que nous ne savons absolument pas.

Durant la p?riode d?avant et incluant le r?gne d?Hamourabi,

(1 792 ? 1 750 av.J.C.) on ajoute des milliers de textes comprenant des probl?mes math?matiques avec leurs solutions. Certaines tablettes compilent jusqu?? 247 probl?mes de type similaire sans aucune computation, mais donnant la solution.?

??????? Certaines parties ?taient formul?es de fa?on alg?brique et parmi celles-ci des solutions s?adressant ? des probl?mes qui n?apparaissent jamais dans la pratique.? Des probl?mes compl?tement th?oriques sans explication sur la solution fournie.? M?me si ces tablettes furent retrouv?es ? l??poque d?Hammourabi, on sait que ce roi fit rechercher et recopier dans tout le pays, les anciennes tablettes sum?riennes qu?il collectionne.? Donc, l?augmentation des milliers de textes ne signifie pas que ces probl?mes furent solutionn?s ? son ?poque; il est plus probable qu?elles n?aient ?t? que transcrites.

??????? Il arrive fr?quemment que seulement la terminologie de ces probl?mes soit g?om?trique; on doit donc comprendre que ces probl?mes sont, au d?part, alg?briques.

??????? Ainsi donc, malgr? que nous prenions conscience du fait que toutes les sciences des sum?riens sont des r?sultats concrets sans d?montrer aucune ?volution et aucun cheminement de d?veloppement dans leur histoire, nous restons les bras ballants devant la question?:? ??? Comment est-il possible que ces sciences, beaucoup plus efficaces et productives que la science grecque, puissent s??tre d?velopp?es sans aucune formulation syst?matique ?volutive de leur connaissance ?

??????? On remarque qu?apr?s les grands avanc?s de l?ancienne p?riode sum?rienne, ces sciences demeurent stagnantes pendant un millier d?ann?es et semblent m?me avoir d?clin? en productivit?.? Durant cette p?riode de d?clin, tr?s peu de textes d?montrent que les math?matiques demeurent un sujet d?instruction.

??????? Nous devons constater, suite ? tout ce que nous avons vu jusqu?ici ? propos des sum?riens, que non seulement les sciences sum?riennes sont des recettes apprises par c?ur pour fin de productivit?, mais que tout le reste des connaissances sum?riennes, incluant leur mythologie, sont tout autant des recettes?apprises par c?ur qu?ils v?hiculent d?une g?n?ration ? l?autre depuis le d?but de leur civilisation.

??????? Ce constat deviens l?indication la plus importante que cette civilisation sum?rienne fut une cr?ation d?un autre peuple ayant des connaissances tr?s avanc?es.

??????? D?autre part, on comprend facilement que si les sum?riens avaient ?t? assimil?s socialement et normalement par ce peuple plus avanc?, on retrouverait, du moins dans les math?matiques sum?riennes, un enseignement qui expliquerait le d?veloppement des solutions trouv?es. Nous verrions un enseignement qui ferait comprendre le cheminement du raisonnement pour trouver la solution.

??????? Ce que nous constatons dans la r?alit?, est une suite de formules pratiques et efficaces orient?es exclusivement sur la productivit?.?

?????? La seule possibilit? logique pour arriver ? une telle situation des connaissances, est que le peuple ?enseignant? s?est content? de fournir les donn?es n?cessaires ? ceux qui ?taient charg?s de la production. Ceci nous indique clairement que ce peuple « enseignant »?consid?rent les sum?riens comme un simple moyen de production; autrement dit les sum?riens sont, pour eux, des esclaves sans aucune valeur individuelle. ?Nous avons ici la preuve que l?information fournie par les sum?riens, sur l?identit? de ceux qui leur ont tout apprit est tout ? fait exacte.? Les Puissants, les Nobles, les Lointains, dont ils parlent dans leur mythologie et que nous nous obstinons ? appeler leurs ?dieux?, sont une r?alit? historique prouv?e par l??tude des sciences sum?riennes que nous venons de terminer.

Volaient, volaient pas !

?- Le Scribe !

Qu?est-ce qu?il me veut encore ce vieux chnok ?… Oui patron !? ? votre service Patron !

– Dis-moi franchement !? Est-ce que les dieux volaient ou pas

?– Quels dieux Patron ?

– Comment ?a ?Quels dieux? ?? Les tiens voyons !

?– Je ne sais pas ce que c?est qu?un Dieu; patron.? Excusez mon ignorance crasse; mais il vous faut garder ? l?esprit que je ne suis pas aussi ?volu? que vous Patron.? Pouvez-vous me dire ce qu?est un Dieu ?

– Un Dieu, c?est un ?tre sup?rieur imaginaire qui est responsable de tout ce qui a ?t? cr??.

– Hi hi hi?!? Vous croyez ? ?a, vous Patron?: un ??tre imaginaire???

– ?videmment non, le Scribe; mais toi tu y crois s?rement, non ?

– Bon !? Peut-?tre que je ne suis pas aussi ?volu? que vous Patron; mais ?a ne veut pas dire que je suis un imb?cile obtus qui ne voit pas les choses telles qu?elles sont.? Au d?part, dire?: ?un ?tre imaginaire? signifie?: ?un ?tre qui n?existe pas?. ?Alors pourquoi me demander si je crois qu?ils existent ?? Je ne vous comprends pas Patron, excusez-moi.

– Mais tes ?dieux?, ces « Seigneurs civilis?s », ces « Puissants »?comme tu les appelles; est-ce qu?ils pouvaient voler ?

– Patron; si un dieu est un ?tre imaginaire, les Seigneurs civilis?s ne sont pas des dieux.? Vous ne croyez pas ?

– Ouais !? S?ils ont exist?, ils n??taient pas des dieux imaginaires, ?a c?est certain.

– Vous doutez encore de leur existence ? Je ne vous comprends pas, Patron. Personnellement, j?ai beaucoup de difficult? ? douter.? Je suis habitu? ? apprendre par c?ur sans me poser de questions.? C?est la grande diff?rence entre nous et vous Patron.? C?est ce qui fait que vous ?tes plus ?volu?, je crois.

– Merci au nom de tous mes lecteurs, le Scribe.?? Mais si tu connaissais plusieurs d?entre nous, tu verrais que cette diff?rence n?existe pratiquement pas. En g?n?ral, nous aussi nous sommes souvent port?s ? croire sans poser de question.

– Voulez-vous dire, Patron, que plusieurs d?entre vous croient ? un ?tre « imaginaire » responsable de tout ce qui ? ?t? cr??, sans se poser de questions ?

– C?est ?a mon grand; exactement !? Ceux qui croient ? cet ?tre imaginaire, ne se posent pas de question; ils se ?posent? des r?ponses.

– Hum ! Assez ?sp?cial? comme psychologie ?a Patron !? Et les autres ?

– Les autres ?? Ils croient ?qu?ils ne croient pas? et ne font que se poser des r?ponses eux aussi.

– C?est quoi se ?poser des r?ponses? Patron ?? Je ne vous suis pas.

– Se poser des r?ponses, c?est de placer une r?ponse o? on devrait avoir une question.? Au sujet de Dieu, certain disent?:???Dieu existe? et les autres disent?: ?Dieu n?existe pas?.? Et tous les deux finissent par dire?:??Prouve-le?!?? Quant aux autres, ils ne veulent ni poser de questions, ni poser de r?ponses.? Ils essaient de ne pas y penser.

– Ouais !? Disons que les deux premiers groupes ne volent vraiment pas tr?s haut.? Vous ne croyez pas Patron ?

– Justement est-ce que tes Puissants?volaient ?? C?est ?a ma question.

– Les Puissants eux-m?mes ne volaient pas Patron.? Ce n??taient pas des oiseaux. Hi hi !? Mais ils poss?daient des moyens pour voler dans le ciel.? ?a, oui?!

– Mais nous n?avons jamais rien retrouv? de ces moyens !? Comment veux-tu que je te croie le Scribe ?? Tout ?a c?est de l?invention pure.

– Patron; les Puissants sont partis !? Croyez-vous qu?ils soient partis ? pied ?

– Ouais !? Avoue que cette r?ponse est facile le Scribe; mais elle ne prouve absolument rien.

– Vous avez s?rement raison Patron.? Tout ce que je peux vous pr?senter, ce sont les textes et quelques dessins.? Ce ne sont pas des preuves indiscutables.? Dites-moi Patron; est-ce que tout ce que vous affirmez vous-m?me est confirm? par des pi?ces tangibles indiscutables ?

– Bien s?r; nous, nous ne croyons que ce que nous voyons et pouvons reproduire !

– Vous ?tes vraiment avanc? au niveau des connaissances Patron ! Chez nous, on ne savait m?me pas pourquoi les objets ne flottent pas dans l?air.? On ne savait pas pourquoi tout tombe par terre.? Vous savez vous ?

– ?videmment le Scribe !? C?est ? cause de la gravit?.? C?est la gravit? qui fait tomber les choses sur le sol.

– Pouvez-vous me monter un morceau de gravit? Patron ?

– Hi hi hi !? Pauvre Scribe.? La gravit? n?est pas quelque chose de mat?riel; c?est une loi universelle. Hi hi hi !

– Donc, vous croyez ? quelque chose que vous ne voyez pas et que vous ne touchez pas.? C?est un peu comme nous Patron.? Je ne vois pas vraiment la diff?rence.

– La diff?rence, c?est que nous, nous n?imaginons pas des sc?narios abracadabrants pour expliquer les choses.? C?est ce qui fait notre sup?riorit? intellectuelle, mon cher Scribe.

– Mais Patron, vous dites croire ? la gravit? sans la voir ni la toucher ?? Pour moi c?est un peu abrabra?-comme vous dites.

– C?est seulement parce que tu ne comprends pas, le Scribe.? La gravit? est l?une des forces fondamentales de l?univers.? Ce n?est pas un dessin ou un mythe ou encore une tablette de glaise. Hi?hi?hi?!

– Une des forces fondamentales de l?univers Patron ???? Il y en a combien de forces???fondamentales? Patron ?

– Il y en existe quatre le Scribe?: La gravit?, la nucl?aire forte, la nucl?aire faible et l??lectromagn?tique.

– Hi hi hi !? Patron vous me faites rire; excusez-moi. L?id?e que le ?fondamental? soit de quatre unit?s est vraiment dr?le.? Comment peut-on croire que quatre est fondamental patron ? C?est tordant.? Hi hi hi !?? Le fondamental se doit d??tre Un et non quatre. Hi hi hi !

– Le Scribe, ne commence pas ? m??nerver !? Tu n?y connais rien !? Il existe quatre forces fondamentales qui sont des lois universelles; et il existe ?galement douze briques fondamentales qui sont mati?re.? C?est l? o? on a trouv? la preuve mat?rielle de nos connaissances.

– Ha ha ha ha!? Hi h! hi! ?douzes briques?ha!? Ha ha! ? Oula oula mes c?tes !

– Le Scribe !? Rel?ve-toi tout de suite !? Cesse de rire et de te rouler par terre. Tu m?entends!!!

– Hi hi hi ! Oui Patron. Tout de suite Patron?.pffffffftt Ha ha ha hi hi ! ?douze briques? Hi hi hi !

– Le Scribe !!!

– Ha ha !? Pouriez-vous me donner une de ces douze briques Patron ? Ha ha ha hi hi hi !?

– Le Scribe arr?te ?a tout de suite !? C?est moi qui pose les questions ici !? Tu m?entends !

– Oui Patron.

– Bien !? Alors. Si tes Puissants volent, prouve-le !

– Prouve-le ? Patron ?a ressemble beaucoup ? ce que vous disiez plus haut au sujet des deux groupes qui volaient bas.? Vous ne trouvez pas ?

– Le Scribe !? Je t?ai dis d?arr?ter !? Montre-moi ce qui te fait croire que tes Puissants peuvent voler; et tout de suite !

– Oui Patron. ?C?est dans les textes Patron.

– Vas-y !? J?attends.

– Dans ?Ninurta et les pierres? on a une indication patron !?

?????????? a)?Allons, sur son bateau Makarnunta?e (maison de Nurta Marka) Ninurta rejoignit en h?te le champ de bataille?

????????? b)?He hurried to battle on the boat Ma-kar-nunta-eda??

– Voyons le Scribe, rien ne d?montre un objet volant dans ce texte.? Tu divagues !

– Mais Patron; vous croyez qu?un simple bateau ordinaire puisse permettre ? Ninurta de se rendre en h?te sur un champ de bataille ? Ils ne se battaient pas sur l?eau, mais dans les Montagnes.

– Ouais; c?est ?videmment un dr?le de bateau.

– Je continue, Patron.?

???????? a)?Alors Sarur (dieu ministre de Ninurta), tel un oiseau, prit son vol et se posa sur la Montagne; les ailes d?ploy?es couvrant les insoumis, il tournoyait partout dans le ciel pour examiner la situation.?

???????? b)?His lion-headed weapon, as it flew up like a bird, trampling the Mountains for him.? It raised itself on its wings to take away prisoner the disobedient; it spun around the horizon of heaven to find out what was happening.?

– Bon !? Disons que l?, au moins, l?arme ? t?te de Lion vole au-dessus des ennemis.

– Merci Patron.

– C?est tout, le Scribe ?? Rien d?autre ?? Ce n?est vraiment pas beaucoup; avoue-le.

– Mais patron; on ne parlait pas tellement du fait que les Puissants volaient. Pour nous c??tait tellement ?vident; on n?avait pas toujours besoin de s?en exclamer. Par contre, les combats fait avec ces armes volantes, ?a, ?a nous impressionnait.

– D?accord le Scribe.? Remarque que lorsque nous racontons des combats entre des avions, on n?insiste pas non plus sur le fait qu?ils puissent voler.? C?est ?vident qu?un avion vole.? Mais tu dois avoir d?autres textes qui en parlent, non ?

?– En voici un autre Patron?:

?????????? a)?Inanna et l??gih??: ??Que tu circules l?-haut, diffusant ?pouvante et effroi? Moi dit Innin, lorsque j?ai travers? ciel et terre??

?????????? b)?on your walking in heaven and wearing fearsome terror,? When I, the goddess, was walking around in heaven…?

?– Et dans ?Inanna et Enki? o? on parle de ?bateau c?leste? sans pr?ciser qu?il vole, par contre Inanna dit ? Ninsubur, son assitante?:

????????? a)??ta main n?a pas touch? l?eau?!? Ton pied n?a pas touch? l?eau?!? Ainsi Inanna sauva-t-elle, et le Bateau c?leste, et les pouvoirs qu?on lui avait offerts?!??

– Avouez Patron que si Inanna a sauv? le bateau c?leste parce que rien n?a touch? l?eau, c?est que le bateau en question ne voguait pas; il volait; tout comme n?importe lequel des bateaux du ciel.

– Ouais !? Trouve autre chose le Scribe. Tout ceci n?est pas clair.

– Dans le m?me texte Patron, on dit que le bateau c?leste

?????????? a)?rejoignit son port d?attache?pr?s du puit sacr?, le puit principal?? :

– la demeure d?Inanna; mais il ?tait d?j? accost? ? ce moment-l?.? De plus, il a d? passer par la porte Nigulla pour arriver ? la demeure d?Inanna.? Les « bateaux c?lestes » ne circulent pas dans les rues; Patron. Ils volent dans les airs.

– D?accord le Scribe; d?accord.? Autre chose ?

– C?est plein dans presque tous les textes Patron.? Dans ?Inanna et Sukaletuda? on lit?:?

???????? a)??Cette jeune femme voulut un jour descendre ici-bas.? La Sainte Inanna voulut descendre sur Terre !… C??tait la Dame mont?e sur le puissant Aurochs c?leste, ??

– Comme vous pouvez le constater Patron, non seulement il existe des ?bateaux c?lestes?, mais il existe aussi des ?Aurochs c?lestes?. Je pourrais vous faire lire ?galement les ?Taureaux c?lestes?.? Tout ceux-ci sont des moyens de locomotion a?rien.

– Tu as probablement raison le Scribe.

– D?ailleurs, Patron, dans ses r?cits, Inanna semble toujours partir du haut du ciel pour venir sur Terre.

– Bon !? D?accord le Scribe.? Maintenant d?cris-moi les armes des Seigneurs civilis?s.

– Les noms des armes ne nous en donnent pas l?identification Patron; c?est comme pour les moyens de locomotions, ces bateaux c?lestes. Cependant on en d?crit tr?s bien les effets.? Par exemple, les armes de Ninurta?:

??????? a)?Le Seigneur lan?a (?) des tourbillons de poussi?re.? Son choc frappa la Montagne comme un aiguillon? dispersa les populations?d?vasta totalement les villes?mit la Montagne en feu?pulv?risa les cr?nes?les crevasses du sol se remplirent d?un sang?? Mais l?Arme magique avait beau envelopper la Montagne de poussi?re?etc.?

– Quant aux armes de l?Asakku?:

???????? a)?Il est lourd? comme l?ouragan? c?est comme une tumeur suppurante et malsaine? c?est une brume qui tombe sur Terre? son effrayant ?clat-surnaturel fait tourbillonner la poussi?re et pleuvoir des averses de tessons !… son cyclone y a ?limin? la population.?

– D?autres d?tails disent que ces armes d?racinent les grands arbres, causent des pluies de braises et de feu qui consument les hommes, r?duisent les animaux des champs en bois de chauffage en les r?tissant comme des sauterelles,? comme du poison sur la Terre… Ce sont des armes que je ne comprends pas moi-m?me Patron.

– Disons que je peux peut-?tre les comprendre, moi.? Mais ce ne sont s?rement pas des armes qui appartiennent ? des primitifs, je dois l?avouer.

– Donc vous me croyez patron ?

– Je ne doute pas de toi mon ami; j?essaie de conceptualiser ce que tu racontes.? Je dois quand m?me dire que j?ai de la difficult? ? vous donner autant d?avancement technologique.

– Mais ce n?est pas nous, Patron; ce sont les « Seigneurs civilis?s »?qui viennent du Ciel.? Nous nous ne connaissons rien.? Nous ne comprenons m?me pas ce que nous voyons.

– Moi je veux bien le Scribe; mais c?est difficile de croire qu?il ait pu exister des hommes ? ton ?poque qui poss?dent autant d?avancement technologique que nous actuellement.

– Je ne vois vraiment pas pourquoi Patron.? Ils ?taient l? depuis plus de 400 000 ans et m?me ? l??poque de leur arriv?e, ils venaient du ciel; c?est donc dire que d?j?, ils avaient des bateaux c?lestes.

– De toute fa?on, tu ne sembles pas avoir tellement de renseignements sur les v?hicules volants.? Il y a une chose qui m?agace un peu le Scribe.? Tu n?as aucun texte qui parle vraiment de l?endroit o? vivent les Puissants.? Cet endroit dans le Ciel o? ils habitent.

– Il y en a au moins un Patron; mais il faut le savoir avant de commencer ? le lire. Le texte s?appelle ?Ishtar aux Enfers?.

– C?est vrai, je me rappelle.? ? l??poque, il n??tait pas question d?Hades ou d?enfer.? Le ?monde d?en bas? ?tait sur la Terre.? Peux-tu nous en r?citer un bout, le Scribe ?

– Bien s?r! Patron; mais seulement les vers significatifs, comme vous aimez.

??????????? a)??elle d?cida de se rendre, la fille de Sin, en la demeure obscure, la r?sidence d?Irkalla?? Rev?tus, comme des oiseaux d?un accoutrement de plumage, ?chez la divinit? souveraine de l??immense-Terre?, la d?esse qui si?ge dans l?Irkalla Chez Ereskigal, souveraine de l?immense-Terre??

– Comme vous voyez Patron, Ishtar, la fille de Sin, veut descendre sur la Terre.? C?est donc qu?elle se trouve au ciel.

– Oui, mais il n?y a pas de description de cet endroit du ciel.? La plupart des sp?cialistes te diront que dans ce r?cit, Ishtar est partie de la Terre pour aller aux enfers.

– Mais que disent-ils lorsqu?ils traduisent qu??reskigal est la souveraine de l?immense-Terre ?

– Si je me rappelle bien, ils incluent tout ?a dans ce qu?ils appellent?: ?les fastidieux rab?chages?.

-Patron, j?esp?re qu?Ishtar n?apprenne jamais cela.? Elle n?est pas tellement compr?hensive et poss?de un fichu caract?re. Mais s?ils consid?rent une grande partie des textes comme du rab?chage?pourquoi se donnent-ils la peine de les traduire ?

– Pour l?instant, j?ai l?impression que tout ce qu?ils veulent c?est de prouver combien vous ?tiez intelligents, connaissants et imaginatifs tout en ?tant superstitieux, superficiels, influen?ables et ignorants.

– ?a doit ?tre difficile de rassembler toutes ces qualit?s contradictoires chez une seule personne typique ?

– Ils semblent croire y parvenir, mon ami.

– C?est comme ? notre ?poque; les Seigneurs sont extr?mement avanc?s technologiquement; mais au niveau du ciboulot, parfois ?

– Bon !? Je crois bien le Scribe que tu ne pourras pas m?aider beaucoup plus. Tu peux retourner chez toi.

-Merci Patron.? Et m?me si vous ne pouvez pas changer votre destin?e, attention ? vos choix; votre sort en d?pend.? Bonne chance Patron.

– Salut !? Le Scribe.

??????? Chers lecteurs et?lectrices, je dois vous avouer que je suis coinc?. Je ne sais vraiment plus quelle facette aborder au sujet des sum?riens.? Que dire de plus ?

??????? Le Scribe nous a dit que les « Seigneurs civilis?s »?sont arriv?s sur terre depuis plus de 400 000 ans.? Excusez mes doutes, car je ne peux vraiment pas croire cela; non, vraiment pas.

??????? Jusqu?ici, tout le travail que nous avons fait ensemble, n?arrive qu?? une seule conclusion possible? ayant les volets suivants:??

1) les habitants du littoral de la mer Noire pratiquent l?agriculture depuis au moins ?15 000 av.J.C.?

?2)Ils ?voluent donc normalement jusqu?en ?5 500 av.J.C.? Ce qui leur donne une dur?e d??volution normale de 9 500 ans.

??????? Je suis d?accord pour dire qu?ils ont b?n?fici? d?au moins 3 500 ans de plus que nous; mais de l? ? dire qu?ils viennent d?une autre plan?te, il y a une marge que je ne peux franchir.

??????? La seule explication qui pourrait tenir au sujet de leur descente du ciel, serait qu?ils aient ?t? assez ?volu?s pour fabriquer des engins volants et qu?ils soient descendus du ciel, dans les marais de M?sopotamie, avec ces engins en partant de la Mer Noire.?

??????? Ceci pourrait expliquer pourquoi les autochtones du coin affirment que ces Seigneurs civilis?s sont venus du ciel.? Mais ils ?taient partis des c?tes de la mer Noire et non d?une autre plan?te.

??????? Cependant reste toujours le probl?me caus? par ce sceau-cylindre qui nous d?montre le syst?me solaire et que je vous ai pr?sent? un peu plus haut, apr?s les photos de Babylone.? Il nous d?montre exactement 11 plan?tes, incluant la Lune plus, en son centre, le Soleil.

??????? C?est, malheureusement, au moins une plan?te de trop, m?me si je donne la possibilit? aux habitants de la mer Noire d?avoir ?volu? au point de conna?tre les plan?tes Uranus, Neptune et Pluton.?

??????? Nous devrons donc attendre que cette 11e plan?te revienne dans notre ciel, si elle existe vraiment, avant de v?rifier si elle est ou a d?j? ?t? habit?e.

??????? Il est ? remarquer que si cette plan?te a une orbite qui dure 3 600 ans et que notre histoire ?crite est ?g?e de 5 000 ans, nous devrions trouver dans cette histoire, une mention de l?apparition d?une nouvelle plan?te ou d?une nouvelle ?toile.? La seule mention d?une nouvelle plan?te ou nouvelle ?toile qui existe dans la tradition occidentale, c?est celle, dans la Bible, qui parle de l??toile de Bethl?em, apparue il y a 2 000 ans.? Par contre, aucune mention de cette ?toile n?est faite ailleurs; ni chez les Chinois, ni chez les M?sopotamiens qui ?taient tous deux des astronomes efficaces.? Donc, on ne peut pas consid?rer cette possibilit? comme s?rieuse.

??????? Une plan?te qui aurait travers? notre ciel sans que personne ne la remarque et n?en prenne note dans les textes officiels, est tout ? fait impossible et le myst?re de cette plan?te reste entier.? Une seule chose demeure certaine, les sum?riens la connaissaient.

??????? Un autre probl?me qui m?agace un peu est celui de deux ?v?nements g?ologiques importants, soit la fonte des glaciers vers ?9 500 et la cr?ation du Bosphore vers ?5 500.? Le probl?me se trouve dans le fait que les textes sum?riens ne semblent pas s?parer les deux ?v?nements l?un de l?autre.?

??????? Ce qui me surprend beaucoup.? D?un autre c?t?, il est ?vident que les sum?riens racontent les ?v?nements pass?s dans la seule optique de glorifier tel Seigneur ou tel autre.?

??????? Le r?sultat est que les actions d?un Seigneur sont beaucoup plus importantes ? leurs yeux que la date et m?me peut-?tre la succession chronologique de ces ?v?nements. Par contre, la pr?cision des donn?es sum?riennes vote contre ce constat.? Il faut ?galement consid?rer l?esprit sum?rien qui, dans leurs ?crits, d?montre une structure de pens?e globale qui incorpore la suite des ?v?nements ? l?int?rieur d?une formulation globale initiale.?

??????? Cette structure, on l?a vu, consiste ? donner une information g?n?rale suivie d?une analyse des constituants de cette information.? La fin de l?analyse est marqu?e par la r?p?tition de l?information globale effectu?e au d?but.? C?est dire que pour vraiment comprendre, il est pr?f?rable de s?parer les donn?es globales les unes des autres pour l?analyse.? Ce que je n?ai pas encore fait.

??????? Nous allons, si vous le voulez bien, essayer de nous servir de cette technique pour d?couvrir si, en fait, les sum?riens ou ceux qui leur ont donn? leurs informations n?auraient pas s?par? les deux ?v?nements g?ologiques, sans qu?il n?y paraisse ? premi?re vue.? Plusieurs textes peuvent ?tre consid?r?s.? L?un d?eux est celui des exploits de Ninurta que nous avons d?j? partiellement ?tudi?.? Les autres sont deux interpr?tations nuanc?es d?une m?me histoire?: L??pop?e de Gilgamesh et Atra Hasis.? Nous verrons, au prochain article ce que nous pouvons d?couvrir.

?Amicalement

?????????????????????????????????????????????????????????????? Elie l?Artiste

?

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Alain Peyrefitte, De Gaulle et les communistes

« Le Général et Georges Pompidou m’ont inculqué la religion du secret, comme ils l’ont inculquée ...

4 Commentaire

  1. avatar

    Oui je comprend qu’ici les données sont assez difficiles à commenter; surtout les données mathématiques sumériennes.

    Mais que peut-on y faire? Elles sont là. ;-(

    Amicalement

    André Lefebvre

  2. avatar

    Au sujet des  »avions » des Seigneurs-Dieux.

    Pour les gens qui veulent s’en donner la peine, il existe plein de témoignages dans la Bible sur des phénomènes OVNI.

     »Ceux qui croient à cet être imaginaire, ne se posent pas de question; ils se «posent» des réponses. »

    Bien dit. On se rend bien compte après lecture des tablettes sumériennes (écrits des plus anciens connus à date) que les religions monothéistes ont été inventé pour garder les sujets dans l’ignorance et dans la servitude.

    Questionnement:

    400 000 ans divisé par 3 600 = Cela fait que 111 ans pour les Annunaki n’est-pas ? N’y a t’il pas des vestiges dans des mines Africaines qui démontrent que l’explotation a débuter il ya plusieurs centaines de milliers d’années ? Il me semble avoir lu quelque chose là dessus.

    Vos textes Monsieur L’Artiste sont tout à fait fascinant et très plaisant à lire.

    Citation:
    « Seuls les plus petits secrets ont besoin d’être protégés. Les plus gros sont gardés par l’incrédulité publique. » Marshall McLuhan (1911-1980), auteur et chercheur canadien

    • avatar

      Des mines exploitées il y a des centaines de milliers d’années.
      Je me demande pourquoi on n’y avait pas pensé plus tôt.

      Fascinant, que dis-je fascinant, époustouflant ! :-O

      Manfred de la Gravité noire

    • avatar

      C’est Sitchin qui en parle. Il dit qu’une certaine mine date de 25,000 ans.

      J’ai cherché et n’ai rien trouvé de semblable.

      Donc, je ne sais pas.

      Amicalement

      André Lefebvre