Accueil / A C T U A L I T É / Le massacre colombien

Le massacre colombien

Dan KOVALIK

Depuis longtemps on croyait que le Guatemala d?tenait la premi?re place sur le continent am?ricain pour les massacres de masse de notre ?poque moderne ? 200 000 victimes dans les ann?es 1980, assassin?es dans 94% des cas par l??tat avec le soutien de Washington et en alliance avec les escadrons de la mort. Il s?av?re h?las que la Colombie a pulv?ris? ce record, et, comme le r?v?le Wikileaks, les ?tats-Unis en sont parfaitement bien inform?s.

Dans un c?ble du 19 novembre 2009, titr? ??2009-2010 International Narcotics Control Strategy Report?? (??Rapport strat?gique sur le contr?le international des narcotiques 2009-2010??), l?ambassade des ?tats-Unis ? Bogot? reconna?t, comme un fait marginal, l?horrible v?rit??: ont ?t? enregistr?es 257 089 victimes des paramilitaires d?extr?me-droite. Et, comme Human Rights Watch l?a signal? dans son rapport annuel 2012 sur la Colombie, ces paramilitaires continuent d?agir main dans la main avec les militaires soutenus par les ?tats-Unis.

M?me pour ceux qui connaissent la Colombie ce chiffre est sid?rant. La premi?re fois que j?avais vu un tel chiffre c??tait dans le livre ??Coca?ne, Death Squads, and the War on Terror?? (??La Coca?ne, les escadrons de la mort et la guerre contre le terrorisme??), dont j?ai parl? sur ce site il y a quelque temps, et qui cite un journaliste ind?pendant affirmant qu?environ 250 000 victimes ont ?t? tu?es par le para-?tat colombien. Dans ce livre il est pr?cis? que ce chiffre a ?t? escamot? parce que des victimes ont ?t? envoy?es dans des charniers ou dans des fours cr?matoires de type nazi.

On peut maintenant savoir que depuis au moins deux ans les ?tats-Unis savent tout de ces crimes. Cela n?a rien chang? ? la politique ?tats-unienne envers la Colombie ? ce pays recevra ces deux prochaines ann?es plus de 500 millions de dollars d?aide pour son arm?e et sa police ? et cela n?a pas emp?ch? le gouvernement Obama de d?fendre, et d?obtenir, le Trait? de libre-commerce avec la Colombie l?an pass?.

Et, comme pour le Guatemala dans les ann?es 1980, la violence a touch? de fa?on particuli?re les populations indig?nes ? fait ?galement reconnu par l?ambassade ?tats-unienne dans les c?bles r?v?l?s par Wikileaks. Cette violence ? l?encontre des indig?nes continue m?me d?augmenter. L?ambassade ?tats-unienne le reconna?t dans un c?ble du 26 f?vrier 2010 titr? ??Violence Against Indigenous Shows Upward Trend?? (??La Violence ? l?encontre des indig?nes en augmentation??). En raison de cette violence 34 groupes indig?nes se trouvent au bord de l?extinction?; cette violence peut donc ?tre qualifi?e de g?nocidaire.

Ce c?ble de 2010 explique que ??pour la deuxi?me ann?e cons?cutive les assassinats d?indig?nes ont augment?, une augmentation de 50% en 2009 par rapport ? 2008. Le c?ble explique en outre que ??les indicateurs de la violence ? l?encontre des indig?nes se sont encore aggrav?s en 2009. Selon l?Organisation nationale indig?ne de Colombie (ONIC) les d?placements ont augment? de 20% (de 3212 ? 3649), les disparitions forc?es ont augment? de plus de 100% (de 7 ? 18), et les menaces ont augment? de plus de 3000% (de 10 ? 314). L?ONIC signale ?galement une augmentation dans le recrutement forc? de mineurs par tous les groupes arm?s ill?gaux, mais sans fournir de chiffre sur ce point??.

L?ambassade signale d?une part que les FARC reconnaissent elles-m?mes ?tre responsables de certains cas de violence ? l?encontre des indig?nes et admet d?autre part que c?est l??tat colombien et ses alli?s paramilitaires qui sont les principaux responsables de cette violence.

L?ambassade, sur la base d?une ?tude publi?e par l?anthropologiste Esther S?nchez ? ?tude financ?e le gouvernement ?tats-unien ?, note que les militaires et les paramilitaires ciblent les indig?nes parce qu?ils sont ??souvent per?us comme des collaborateurs des FARC parce qu?ils cohabitent dans les m?mes territoires???; et c?est pr?cis?ment la pr?sence de militaires colombiens sur les territoires indig?nes qui ??apporte le conflit dans le jardin des indig?nes??, ce qui repr?sente une menace pour leur existence. Or l?ambassade rejette l?id?e d?un retrait de l?arm?e colombienne des territoires indig?nes, pr?cisant que cette demande formul?e par la tribu awa est ??inapplicable??.

??Inapplicable??, explique l?ambassade, parce que ce territoire doit ?tre contr?l? puisqu?il abrite de nombreuses richesses. L?ambassade ?tats-unienne reconna?t explicitement que ??les investissements de capitaux dans les hydrocarbures?? ainsi que dans le caoutchouc et le palmier ? huile ? c?est-?-dire exactement les investissements qui expliquent les d?cisions militaires de Washington et le Trait? de libre-commerce ? m?nent directement ? la violence contre les indig?nes. Il en va ainsi, explique l?ambassade, parce que les peuples indig?nes ??n?abandonneraient probablement pas leurs terres consid?r?es sacr?es dans leurs identit?s culturelles??. Bref ils n?ouvriront pas volontairement la porte ? l?exploitation capitaliste.

Tout cela montre que les ?tats-Unis et la Colombie continuent de d?fendre des options militaires et de mener des politiques ?conomiques qui, de l?avis m?me des ?tats-Unis, conduisent ? un g?nocide. En fait l?ambassade ?tats-unienne elle-m?me reconna?t que le g?nocide est absolument n?cessaire pour parvenir ? ces objectifs.

Cela signifie que les ?tats-Unis mentent quand ils pr?tendent s?int?resser aux droits humains. Les ?tats-Unis ont l?aplomb d?exclure Cuba du Sommet des Am?riques en raison des droits humains?; mais c?est le pays qui accueil ce Sommet ? la Colombie ? qui en toute objectivit? devrait ?tre mis ? l?index pour ses r?sultats singuli?rement mauvais en terme de droits humains. En v?rit? ce sont les ?tats-Unis eux-m?mes qui devraient ?tre d?nonc?s parce qu?ils soutiennent le brutal r?gime colombien. Mais comme les ?tats-Unis dominent le monde, cela aussi semblera ??inapplicable??.

Daniel Kovalik

Traduction?: CPCP

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Les cathédrales expliquées aux YouTubeurs

Je ne vous apprends rien : le 15 avril dernier, la France a failli perdre ...

2 Commentaire

  1. avatar

    J’avoue que je suis moi-même abasourdi par ces chiffres. Soyons bien prudents de ne pas lancer de fausses rumeurs. Faire circuler des données fausses pour ensuite prouver qu’elles sont fausses et discréditer les vraies est depuis longtemps une des tactiques des hommes de propagande.

    http://nouvellesociete.wordpress.com/2008/03/11/141-la-fin-de-la-verite/

    Pierre JC Allard

  2. avatar

    En effet Pierre, mais il y a quand même le charnier de 2009, qui contenait plus de 2000 cadavres, sous le règne macabre d’Uribe.

    Mon ami étudiait à Bogoto dans ces années là, il me faisait part de la propagande interne et du message gouvernemental. «Vous êtes avec moi, ou contre moi» clamait Uribe, sur des affiches géantes, au bord des routes…

    Ça reste que, Washington, qui n’a pas perdu de temps pour condamner les Syriens pour avoir puni des hommes armés jusqu’aux dents, munis de missiles Milan, reste de glace face au massacre d’indigènes, de journalistes ou de syndicalistes, alors que le nombre dépasse de loin les premiers nombres répertoriés par l’officine de la CIA en Syrie.

    Mais encore, hier, ils en étaient à parler de criminel de guerre, parlant d’Assad, parce qu’il aurait fait usage d’armes lourdes dans des régions habitées… Laissez-nous rire! L’Irak était habitée, quand les États-Unis d’Amérique l’ont envahi, avec leurs armes de destruction massive! Et le Vietnam? Washington ne l’a pas bombardé davantage qu’il n’y a eu de bombes dans toute la deuxième guerre mondiale (22 millions de tonnes de TNT!!!)?

    Fuck off!

    CPI = TPI = MERCENAIRES!

    Les droits de l’homme, c’est à sens unique! Tous les États qui possèdent un droit de veto à l’ONU, sont des États criminels, qui ont massacré bien plus de gens que ne pourrait jamais en massacrer la Syrie. Ce sont tous des hypocrites.

    Si nous vivions véritablement dans des États de droit, nos dirigeants seraient arrêtés sur le champ, pour Coup d’État, assassinats, etc.. Et Clinton, cette pute d’Hillary, croupirait dans une geôle, pour appel au meurtre sur les ondes internationales, d’un dirigeant étranger. Elle traite les autres de criminels, et elle commet elle-même des crimes, au su et à la vue de toutes et tous! C’est n’importe quoi…

    Pareil pour Harper, qui disait que c’était une bonne chose que Kadhafi soit mort. Une bonne chose, ce serait que l’avion des conservateurs s’écrase, comme celui des conservateurs polonais… Ce serait un bon débarras pour les Canadiens et ceux qui subissent les politiques belliqueuses de ces dinosaures.