Le jardinier

Ce matin, j?ai refait le jardin

En juin.

Comme on refait un monde?

Les mains dans la terre, les papillons qui passent, emm?l?s aux fleurs des pruniers qui picotent le jardin. Mes muscles qui se lamentent? Je suis d?j? vieux comme un bout de terre qui a fait son chemin.

J?ai la chair un peu crevass?e.

Mais j?ai l??me de enfant tout propre, nettoy? des salet?s de l?existence. Un moustique est un monde, un brin d?herbe, les nuages qui passent. C?est rien mais c?est tout.

Qu?est-ce que le bonheur, sinon qu??tre tout dans ce fouillis d?herbes dites mauvaises. D??tre pareil, rien que pareil. Sans orgueil, sans vanit?.

La nature ne se fait pas plus belle quand on travaille ? l?organiser. Elle est ?quilibre. Tout le secret est l?. Elle ressemble a un esprit libre qui laisse son imagination aller. Sans rien choisir ce qui est beau, parce que la beaut? n?est pas une organisation, c?est tout le contraire. Dans cet anarchisme, du moins apparent, se cache la cr?ation. Tout ce vert, ces coloris ne sont que l??uvre d?un esprit libre. Un Dieu?

La plus belle le?on est d??couter du regard la vue d?une chor?graphie d?routante, architectur?e ? la fois dans sa recherche, dans ses trouvailles ramen?es et ses nouveaut?s.

L?art n?est qu?une activit? pour retrouver cette fa?on d??tre.

L?art est pour soi. Mais un soi n?est jamais un soi seul. C?est une partie d?un nous.

Il n?y a rien ? vendre dans cette recherche.

Personne ne cr??, ici-bas. Tout le monde copie.

La beaut? ne se cr?e pas, elle se d?couvre.

?crire est, d?une certaine fa?on, d?risoire. C?est une vidure, une tentative. Au del? de tout, c?est essayer de montrer ? un aveugle ce qu?il ne peut voir. ?a reste un acte personnel.

? l?universit?, il n?y a pas d??tudes sur le pissenlit, le papillon, les nuages, et le vieux clou rouill? qu?on d?couvre en travaillant la terre.

Je ne sais pas qui a donn? toute cette vie ? ce monde. Je sais cependant que les humains se sont dit : ?On peut faire mieux?.

On ne peut pas faire mieux, parce que le meilleur est devant soi.

La difficult? est de reconna?tre que le vrai mod?le est en nous.

Exister, ? la mani?re occidentale, c?est nier. Nier qu?on est pauvres d?esprit.

Il n?y a pas d??me dans les travaux humains.

Il n?y a pas d?argent au ciel non plus.

Quand je mourrai, le jardin deviendra un fouillis inorganis?.

Il na?tra un autre jardinier.

Saura-t-il que ce qu?il fait pousser n?est autre que lui?

Ga?tan Pelletier

Circa 2000

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Election 2020 (VIII): la retraite de Russie des avocats de Donald

L’équipe de branquignols ramassée par Giuliani est plus grotesque et affligeante qu’efficace. L’un d’entre eux ...