Accueil / T Y P E S / Articles / Le gratin empaill

Le gratin empaill

 

Les stars quand elles ?taient ados.. - By Spi0n.fr
Publi? le?28-novembre-2012?|?Poster 1 commentaire?|?Modifier

 

Je n?ai pas ?t? un fan d?A?rosmith, mais Steven Tyler a une voix unique, class? le troisi?me des chanteurs rock. Mais qui donc fait les classements?

Les ?tats-Unis d?Am?rique?. Le pays o? les cowboys volaient les chevaux et les banques au 19e si?cle, mais maintenant, voulant agrandir les enclos, ils s?en vont voler les humains partout sur la plan?te.

Ils ne volent plus les banques; ce sont les banques qui les volent? Et ils aiment ?a. Comme ils aiment leurs?rockeurs?.. Elvis Presley fut sans doute la plus grande ??idole?? des am?ricains. Ils se v?taient de paillettes vulgaires, portrait de ricains qui trouvaient vulgaires le d?corum am?rindien, ces ??sauvages?? mal arm?s qu?ils ont vaincu.

Ainsi, les am?ricains, vers l?an 2000, essay?rent de d?finir ou de trouver la meilleure chanson du 20e si?cle. En t?te, on retrouva ??Yesterday?? des Beatles et ??Only God Knows?? de Brian Wilson membre des Beach Boys.

En langue anglaise? Pourquoi pas une chanson de Ferrat? De Renaud? Ou ??LE D?SERTEUR?? de Boris Vian? Parce que le nombrils ?tasunien est le Grand Canyon?

Je reviens ? Steven Tyler, qui apr?s s??tre d?barrass? de la drogue, de plusieurs rides, est d?origine italienne: Stephen Victor Tallarico.?On peut comprendre que?l?Am?rique?ait aval? les quelque 20 ou 25 millions d?italiens qui y r?sident, ou encore les espagnols ( 17% des am?ricains sont de souches hispanique), mais c?est assez repr?sentatif de la mentalit? du pays.

On peut bien voler du p?trole, mais voler de la culture, uniformiser, pendant que l?on se plaint de la disparition d?esp?ces animales, on peut bien s?inqui?ter de la disparition de la belle diff?rence des cultures des habitants de cette plan?te. Mais non?. Les U.S.A. ont le monopole de la v?rit?.

Le catholicisme a inculqu? ses croyances ? travers une s?rie de kapos, drogu?s ? ??l?argent??, l?or et les ?pices.

Je suis un grand fan des films fran?ais. Je remarque toutefois que l?on retrouve de plus en plus, sinon que rien que des balades en langue anglaise pour broder les trames sonores des films.

Il n?y a pas que le fromage qui dispara?t de la France, ni le fran?ais ? Montr?al. Il y a une culture distinctive de la chanson, des arts et des mentalit?s.

Le gratin

Il ne faut pas qu??couter la ??performance?? extraordinaire de Steven Tyler, mais ?couter 30 fois la chanson en regardant cette galerie de ??pauvres?? devenus c?l?bres. Paul McCartney dans une loge avec le Pr?sident Obama, Michelle, Oprah Winfrey? ? ??Oprah portait souvent des robes faites de sacs de pomme de terre qui faisaient d?elle la cible des moqueries des autres enfants?? ?et les vedettes de la salle. Il y en a un qui a d? avaler un peu de farine, j?ai l?impression qu?avec un bon levain, il gonflerait sur son si?ge.

 

Farine or not farine? That is the question?

Ce n?est pas trop ??g?nant?? d??tre assis ? c?t?s de tous ces pauvres devenus c?l?bres, riches et puissants? Ou tout ? la fois? Mais assis ? c?t? d?un gars qui joue du drone ? manettes?Je serais r?ticent. M?me un gars comme Dave Grohl, ancien membre de Nirvana, qui a cr?? par la suite??Foo Fighters,??est un ??d?linquant perp?tuel??. Que j?admire? C?est le type qui ? il l?a avou? ? s?en va fendre sa corde de bois avec un paquet de cigarettes? Tous des?rockeurs??et d?crocheurs, adeptes de la camomille?. ( c?est une blague..).

Qu?en dire de plus? Aux ?tats-Unis, la r?ussite m?ne ? l?Alzheimer.

Notez que je ne porte pas de jugements. Je constate? Je ne fais que regarder les gens ???voluer??. Et se perdre, parfois, dans leur ???volution??. L?argent, la gloire, Rock N Roll s?entrem?lent ? un certain moment. M?me le chef de la plus grande arm?e du monde qui se pr?lasse avec les meilleurs musiciens du monde (sic), qui est le repr?sentant de la foi mondialiste en la r?ussite ??personnelle??. C?est ?a la foi r?elle et l?hypocrisie am?ricaine sur la religion du Christ, l?assassinat et le vol des terres am?rindiennes.

Ils arrivent? De partout. S?ing?rant. P?n?trant. Violant les diff?rences.

Rien de chang?: les humains courent les dieux comme les fourmis courent le sucre. C?est comme des Tanguy mondialis?s??:-)?, encore attach?s ? leurs parents, incapables de ??partir?? de la maison. Il faut comprendre que la nature humaine est un ensemble, que nous nous nourrissons les uns les autres.

Pr?cision: C?est Paul McCartney qui aurait demand? ? Steven Tyler de chanter pour lui.

J?ai mis par la suite, une chanson qui pourrait bien ?tre la meilleure chanson du 20 e si?cle: Ang?line. Puisqu?elle d?fini toute l?horreur de la d?portation, de l?exportation, de la brisure des amours.

Steven peut bien chanter fort? C?est superbe! Mais Marie-Jo Th?rio enferme en un texte tout le drame de l?humanit?.

Et puis Marie-Jo:

Les ?toiles ?taient dans le ciel
Toi dans les bras de Gabriel
Il faisait beau c??tait dimanche
Les cloches allaient bient?t sonner
Tu allais tu marier
Dans ta premi?re robe blanche

L?automne ?tait bien commenc?
Les troupeaux ?taient tous rentr?s
Et parties toutes les sarcelles
Et le soir au son du violon
Les filles et surtout les gar?ons
T?aurais dit que tu ?tait belle

?vang?line, ?vang?line

Mais les anglais sont arriv?s
Dans l??glise ils ont enferm?
Tous les hommes de ton village
Et les femmes du pass?
Avec les enfants qui pleuraient
Toute la nuit sur le rivage

Au matin ils ont embarqu?
Gabriel sur un grand voilier
Sans un adieu sans un sourire
Et toute seule sur le quai
Tu as essay? de prier
Mais tu n?avais plus rien ? dire

?vang?line, ?vang?line

Alors pendant plus de 20 ans
Tu as recherch? ton amant
? travers toute l?Am?rique
Dans les plaines et les vallons
Chaque vent murmurait son nom
Comme la plus jolie musique

M?me si ton c?ur ?tait mort
Ton amour grandissait plus fort
Dans le souvenir et l?absence
Il ?tait toutes ta pens?e
Et chaque jour il fleurissait
Dans le grand jardin du silence

?vang?line, ?vang?line

Tu v?cu dans le seul d?sir
De soulager et de gu?rir
Ceux qui souffrait plus que toi-m?me
Tu appris qu?au bout de chagrin
On trouve toujours un chemin
qui m?ne ? celui qui nous aime

Ainsi un dimanche matin
Tu entendis dans le lointain
Les carillons de ton village
Et soudain alors tu compris
Que tes ?preuves ?taient finies
Ainsi que le tr?s long voyage

?vang?line, ?vang?line

Devant toi ?tait ?tendu
Sur un grabat un inconnu
Un vieillard mourant de faiblesse
Dans la lumi?re du matin
Son visage sembla soudain
Prendre les traits de sa jeunesse

Gabriel mourut dans tes bras
Et sur sa bouche tu d?posa
Un baiser long comme ta vie
Il faut avoir beaucoup aim?
Pour pouvoir encore retrouver
La force de dire un merci

?vang?line, ?vang?line

Il existe encore aujourd?hui
Des gens qui vivent dans ton pays
Qui de ton nom se souviennent
Car l?oc?an parle de toi
Les vents du sud portent ta voix
De la for?t jusqu?? la plaine

Ton nom c?est plus que l?Acadie
Plus que l?espoir d?une patrie
Ton nom d?passe les fronti?res
Ton nom c?est le nom de tous ceux
Qui malgr? qui soient malheureux
Voit ton amour et qui esp?re

?vang?line, ?vang?line, ?vang?line

***

Le texte de la chanson inspir? de l?h?ro?ne fictive?Evang?line?du po?me ?pique de?Henry Wadsworth Longfellow??crit en 1847 qui raconte la?d?portation des Acadiens?.

Michel Conte n?a pas r?invent? la roue, mais c?est le po?te qui lui a fournit les essieux?

Ga?tan Pelletier

28 novembre 2012

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Election 2020 (VIII): la retraite de Russie des avocats de Donald

L’équipe de branquignols ramassée par Giuliani est plus grotesque et affligeante qu’efficace. L’un d’entre eux ...