Accueil / T Y P E S / Articles / Le Grand Pari(s)

Le Grand Pari(s)

On ne peut imaginer Paris sans ce boulevard de ceinture qui permet de circuler autour de Paris ; il assure les entr?es et les sorties aux « Portes », les liaisons de banlieue ? banlieue ? proximit? de Paris ; il facilite ?galement la circulation dans Paris intra muros en externalisant une part de la circulation.

Mais il faut aussi admettre que ce P?riph d?limite Paris en l’enfermant, qu’il cr?e une rupture spatiale (visuelle et de circulation) entre Paris et la proche banlieue. On peut dire qu’il sanctuarise Paris (comme une enceinte) et qu’il est donc un frein ? son expansion naturelle vers la p?riph?rie, ou encore, dit autrement, un frein ? l’assimilation des proches banlieues dans le tissus parisien.

Le Grand Paris se fera si l’on trouve une r?ponse ? cette contradiction, si l’on fait du p?riph?rique un facteur de d?veloppement et non une contrainte (parmi les autres).

Quelques pistes de r?flexion :

 1° D’abord l’utopie : enterrer le P?riph, en conservant les entr?es et sorties actuelles, pour construire sur cette dalle circulaire en continuit? de ce qui existe actuellement des deux c?t?s du P?riph.

 2° Le minimum minimorum : retravailler les voies d’entr?es/sorties aux Portes pour rendre fluide la circulation (priorit? aux transports publics), pour relier le b?ti actuel et ? venir de chaque c?t? du P?riph.

 3° L’ambition raisonn?e : ne pas toucher aux Portes d’entr?es/sorties (marginalement) et cr?er entre ces portes de larges dalles (1km de large par ex.) qui enjamberaient le P?riph et sur lesquelles seraient implant?es les ?quipements futurs caract?ristiques du Grand Paris : futures Tours, jardins, immeubles de bureaux et de logements, ?quipements publics, zones d’activit?, parcs de loisirs etc. L’acc?s ? ces nouveaux espaces construits sur le P?riph se ferait dans le prolongement des voies actuelles – celles de Paris et des banlieues -, et non ? partir du P?riph, pour ne pas le surcharger d’une part, mais surtout pour accentuer les liens entre Paris et Banlieue – signature du Grand Paris – en les rendant obligatoires.

Pour que le Grand Paris soit autre chose qu’une juxtaposition de zones urbanis?s concentriques – suivant le processus en cours – il faut inscrire la probl?matique du P?riph au centre de la r?flexion ; ce n’est pas un probl?me secondaire ; ce n’est pas une contrainte parmi d’autres.

Le P?riph doit ?tre un ?l?ment structurant du Grand Paris – qui reste un Grand Pari !

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

On est là ! On est là !

Ce chant, l’un des plus représentatifs des gilets jaunes, a une portée plus singulière que ...