Accueil / A C T U A L I T É / Le G?n?ral Rom?o Dallaire, un homme d?exception

Le G?n?ral Rom?o Dallaire, un homme d?exception

 

?Le g?n?ral Rom?o Dallaire quittera le S?nat le 17 juin prochain.

Questionn? sur les raisons de son d?part, l?illustre ex-Lieutenant-G?n?ral a d?ni? tout projet de retraite, un mot qu?il ne conna?t pas a-t-il dit. Pour lui, pas question de rester inactif. ? preuve, deux livres ? ?crire, son projet?Initiative enfants soldats, les op?rations g?nocides, une ann?e de recherche sur les syndromes post-traumatiques ? l?Universit? California ? Los Angeles, et invitations par la Communaut? internationale des Droits de la Personne ? visiter des pays en conflits pour instigation; bref, un rythme effr?n? ? soutenir et des d?placements constants tout au long de l?ann?e.

Nomm? au S?nat en 2005 par Paul Martin, il d?missionne de son poste de s?nateur afin de se consacrer ? ses projets humanitaires internationaux. Souvent invit? par les Nations-Unies ? participer ? des missions, il se retrouve en conflit avec les horaires du S?nat, raison de son d?part qui n?aurait rien ? voir avec la crise que l?entit? traverse pr?sentement ni avec l?exclusion des 32 s?nateurs lib?raux du caucus par Justin Trudeau.

Reconnu ? travers la plan?te, cet homme hors du commun est appr?ci? pour son int?grit?, sa probit?, son h?ro?sme, sa force de caract?re, son humanisme et son d?vouement.

En 1994, il dirigea la Mission des Nations-Unies pour l?assistance au Rwanda (MINUAR) au moment du g?nocide de la communaut? tutsie par les branches extr?mistes hutus o? il fut t?moin d?un effroyable th??tre de guerre. Plus de huit cent mille Rwandais (Tutsis pour la plupart) p?rirent. Jamais il n?oubliera le sang vers?, les horreurs, encore moins l?abandon de la communaut? internationale qui n?envoya pas de renforts. M. Rom?o Dallaire ne m?che pas ses mots?quand il affirme que les pays qui avaient la capacit? de r?agir et qui ne l?ont pas fait, portent ? jamais l?odieux de cette catastrophe.

Quand il revient au pays, il est bris? et tentera m?me de se suicider, puis fera face. Il souffre de troubles post-traumatiques. Pendant quatorze ans, il va suivre une th?rapie et absorber chaque jour une bonne quantit? de m?dicaments. Malgr? ces outils, et l?aide de pairs, il en souffre encore aujourd?hui. Il ne parle pas de maladie, mais d?une blessure op?rationnelle qui l?a rendu tr?s vuln?rable. M?me s?il ne sera plus jamais le m?me, il croit qu?il peut encore se rendre utile. Sa vie est une r?elle d?monstration de courage et de don. Chaque jour, il choisit de s?investir pour ?uvrer pour le bien de l?humanit?. C?est l? qu?il puise sa force et son courage.

Ses recherches sur les syndromes post-traumatiques prennent une grande place dans sa vie car il cherche ? am?liorer non seulement son sort, mais celui des personnes qui ont v?cu les m?mes traumas. Particuli?rement affect? par les suicides de plusieurs compagnons de travail, il d?plore le peu de reconnaissance et d?aide qu?on leur a accord? et souhaite qu?il y ait un jour fusion entre le minist?re des Anciens combattants et le minist?re de la D?fense, ce qui emp?cherait d?isoler un v?t?ran bless? hors du milieu dans lequel il a toujours ?uvr? et cru.

S?il a choisi la date du 17 juin pour quitter le S?nat, c?est pour souligner un autre 17 juin, celui d?il y a vingt ans, au Rwanda, o? on lui avait annonc? la venue des Fran?ais avec l?op?ration Turquoise. Une initiative qu?il a consid?r?e bien mal plac?e, car au lieu d?arr?ter le g?nocide, ils ont prot?g? les g?nocidaires et mis en p?ril le reste de sa mission en entra?nant d?autres pays franco-africains. Cette position lui a paru le comble du ridicule?: il se voyait comme une force des Nations-Unies entre les rebelles et une force arm?e et ?quip?e pour faire la guerre.

Aujourd?hui, le g?n?ral Dallaire ne veut plus parler du pass?. Il ?uvre dor?navant pour la pr?vention de g?nocides. Il d?sire se r?orienter vers un futur positif.

N?anmoins, il reste conscient que nous traversons une ?re de r?solution de conflits. Il dit?: ? Pas de casques bleus, mais des casques d?acier bleus ?.

Il consid?re que la politique internationale vis-?-vis la stabilisation des pays, la pr?vention des catastrophes,?n?existe pas.?On s?implique v?ritablement seulement sur le plan individuel.

Il est p?re de trois enfants, tous dans les Forces canadiennes, dans la r?serve. Deux dans la marine et l?autre dans l?arm?e.

Le g?n?ral Rom?o Dallaire?: un homme d?honneur et de foi ! Un homme utile ? la soci?t?.

 

Carolle Anne Dessureault

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Il y a cinquante ans, le premier pas sur la Lune (6)

Hier nous avons découvert une personnalité attachante, aujourd’hui disparue, celle de Neil Armstrong, premier homme ...