Accueil / GOUVERNEMENT / Armée / Le garçon coiffeur lanceur de sardines

Le garçon coiffeur lanceur de sardines

Chez nous, dans le nord de la France, à Dunkerque, il y a une tradition marrante : une fois élu, le maire de la ville doit impérativement lancer des harengs fûmés du haut du beffroi, lors du Carnaval, avant d’aller faire le rigodon et de chanter -ou non- des chansons bien graveleuses (genre ça*).Le dernier en date a salué son prédécesseur par un jet de homard (en plastique) une allusion perfide à la gauche-caviar disent les malfaisants (en fait c’est l’ancien maire Delebarre qui a été obligé d’en lancer car son nom rimait avec… homard et les « chahuteurs » du carnaval adorent les jeux de mots idiots). Une tradition née après guerre, chez nous. En Corée du Nord, qui semble assez loin de Dunkerque pourtant, le responsable du pays, qui ressemble plutôt à un garçon coiffeur empâté, a fait à peu près la même chose, en un peu plus compliqué : d’un sous-marin vieux comme un Beffroi (ils ont tous été reconstruits après la guerre, ici et le sous-marin de là-bas à la fin des années 50), il a réussi à faire un lancer de sardine. Bel exploit, qui va peut-être devenir là-bas aussi une tradition. Décorticage de l’événement festif ici-même. Il y a de quoi se marrer, en effet… façon « Interview qui tue (**) « .

kimsub-748a2Reprenons, donc. La première ‘image est à se tordre de rire. On voit dans la « baignoire » d’un sous-marin un Kim les sourcils froncés, très martial, assisté de deux marins gradés en tenue d’apparat. Le sous-marin est vert, et ne semble pas de première fraîcheur, vu les traces de rouilles visibles, dissimulées sous une imposante couche de peinture qui doit lui servir de seule furtivité, pour sûr. L’engin ressemble plus à un U-Boot allemand qu’à un sous-mari moderne ; et à l’intérieur, le maîtredu pays joue au commandant de bord. Et effectivement : un autre cliché plus large nous le révèle dans toute sa longueur. Ce n’est pas un U-Boot, mais ça y ressemble fort. Le sous-marin vert de Kim (une chanson des Beatles à réécrire) est un vieux sous-marin ce l’ère soviétique, en fait.. Un sous-marin de la classe Whiskey et Romeo, des dérivés des U-Boot allemands de classe XXI. Les mauvaises langues dont je suis disent que ce grand romantique de Kim ne peut circuler que sur un engin s’appelant Romeo. sus-marin vertLa Russie a fabriqué 133 exemplaires de Romeo (Project 633) des engins de 1800 tonnes et ils ont été retirés du service en 1992. Plusieurs pays de l’Est en ont hérité, telle l’Albanie, aux temps d’un autre dictateur paranoïaque qui installait des affûts de DCA sur toutes les usines du pays. La Chine a reçu les siens en 1959, devenus modèles 033 là-bas. C’est ce modèle que l’on va étudier de plus près, car l’exemplaire Coréen provient plutôt de Chine. 20 exemplaires ont été fournis entre 1973 et 1975, d’autres ont été copiés sur place. La Corée en a hérité, et le vigoureux Kim n’hésite pas à braver les grands froids pour aller les visiter.

images-5-15-e26d5

« En 1976, l’Institut No.701 (devenu depuis Wuhan navire Développement et Design Institute) a ajouté au sous-marin un système de missile anti-navire YJ-8 et son adar 358G de contrôle du tir associé rau sous-marin Type 033. Trois conteneurs de lanceurs de missiles ont été installés de chaque coté du kiosque, avec le radar de conduite de tir situé derrière. La conception du nouveau sous-marin de type désigné 033G a été achevée en 1978, et la construction du premier bateau (numéro de fanion 351) a commencé en 1980 au chantier naval de Wuchang à Wuhan. Le sous-marin a été livré à la marine de l’APL en Octobre 1983 et a été baptisée Wuhan-A par les services occidentaux. Au début de 1985, 351 bateaux effectué trois tours d’essais de tir réel du missile YJ-8, tous réussis. Une faiblesse majeure avec le type 033G est le fait que le sous-marin ne pouvait pas lancer ses missiles à partir d’une immersion. Pour lancer ses six missiles YJ-8 le sous-marin devait pleinement de surface, avec une vitesse de moins de 8 noeuds. Les six missiles pouvaient être lancés dans les 6 7 minutes. Cela limitait sérieusement l’efficacité et la capacité de survie du sous-marin en combat réel. En conséquence, le sous-marin a été une expérience, sans unité de construction ultérieur. Le N° 351 pourrait avoir été mis hors service depuis la fin des années 1990. » Trop complexe à mettre en œuvre, le procédé à été abandonné. Visiblement, le sous-marin du garon coiffeur n’en est pas un. Pas de trace de kiosque agrandi sur les clichés du Kim triomphant. Ça n’est donc pas le bon. Mais à bord, au moins, il y a de quoi manger, ce qui n‘est pas toujours le cas dans le pays. Sont encore loin de la fricadelle, produit nordiste préservé de l’espionnage depuis des siècles, mais ça viendra. Comme arme fatale, dans le Nord, on a en effet de quoi tenir l’invasion nord-coréenne.

sardine-2-85cf4

L’ YJ-8 chinois, qui est aussi le Le C-801 et son prédécessur le C-701 vu ici lors d’une tentative d’envoi au Hezbollah sur le cargo Victoria (le résultat est ici sur la corvette furtiveisraélienne Hanit) est aussi connu dans l’appellation OTAN comme étant le CSS-N-4 « Sardine ». voilà notre garçon coiffeur devenu le 9 mai lanceur de sardines, à défaut de harengs ! Les iraniens bricoleurs en ont fabriqué une version sur camion. Faire entrer un camion dans le ventre d’un sous-marin n’étant pas au programme en Corée, (on hésite, car le grand Kim qui escalade les montagnes sans équipement spécial est capable de miracles, à coup sûr) on se demande donc toujours quel missile et quel sous-marin a pu être utilisé.

sub_torpedo_fairing-39135Lancer des missiles à partir d’un class Romeo, on a bien tenté de le faire… autrement. Avec une autre modification, qui a fabriqué un autre monstre surprenant. A la façon dont les américains avaient modifié leurs sous-marin pour y loger les premiers missiles anti-navires(le Halibut, puis le Grayback avec son énorme proue proéminente) les russes ont modifié deux exemplaires, Le S-49 modifié et livré en 1973 et le S-11 en 1982, photographié ici en 2012 en train de rouiller à Sebastopol. L’idée avait été testée sur un dragueur de mines T-43 , équipé d’un tube de lancement de torpille de 650 mm pour des essais en mer du missile V’yuga-65. Puis un sous-marin de la la whiskey S-65 a été converti en plate-forme de test (c’est le projet Projet 613RV), avec deux tubes de 650 mm situés à la proue » ; Comme il s’agissait de tubes lance-torpilles agrandies, on pouvait lancer les missiles jusqu’à 60 mètres de profondeur. Mais là encore, si l’on compare, ce n’est toujours pas le sous-marin vert de Kim, qui ne possède pas de proéminence avant. Le V’Yuga est devenu ensuite le RPK-6 Vodopad et le RPK-7 Veter (SS-N-16 ou Stallion pour L’Otan). L’engin est une torpille en effet, munie au bout d’une fusée. Pas de trace d’évent de torpille de 650 mm sur le sous-marin vert. Un autre sous-marin alors ?

821h-1e7e5

Qu’aurait-il donc pour lancer un missile équivalent des Golf russes ce bon Kim (et non pas des « sardines ») ? En fouinant on découvre les autres sous-marins du garçon coiffeur. Une vue de satellite en date du 19 octobre 2014 avait alerté les services secrets. L’engin, plutôt étrange et d’allure plus récente, ressemblerait à un sous-marin yougoslave de la classe des SAVA et HEROJ de 705 tonnes ; tel le Junak et le Uskok, le Heroj ayant été envoyé au musée de Porto Montenegro en 2004. Mais l’engin n’offre que quatre tubes lance-torpilles de 533 mm, trop petits pour y fourrer un missile. Les SAVA retirés du service ont été découpés à Tivat (au Montenegro) dans les années 2000. Le Montenegro aurait-il vendu un des ces sous-marins remisés à la Corée ??? On peut davantage penser à un achat de plans : Il est intéressant de noter qu’en octobre 1996 Yi Kwang Su, le barreur capturée à partir de la classe de sous-marin Sang-O qui s’était encalaminé en septembre à Kangnung, Corée du Sud, nouveau_sous-marin-5d9e7 avait déclaré, qu' »un sous-marin de 1000 tonnes est actuellement en construction au Pongdae Boiler Plant de Sinpo sur la côte Est « . Bien qu’il soit peu probable que le bateau décrit par Yi serait le sous-marin identifié au Sinpo, la corrélation des emplacements et des déplacements est intrigante » note Joseph S. Bermudez Jr. le chief Analytics Officer de AllSource Analysis. Sur une des images du blog à la gloire du dictateur, à la fin de ce qui est censé avoir été le tir de missile, ce sous-marin apparaît. Il est toujours trop petit pour accuiellir le missile montré, mais on le met en évidence.

v2plan1-87b4eOn n’a donc toujours pas de sous-marin sous la main pouvant emporter l’énorme missile vu sur les clichés (un BM25 Musudan est moins long) Les Sang-O sont nettement plus… petits. Il faut donc trouver autre chose, si l’on veut à tout prix comprendre comment une telle fusée puisse être lancée d’un sous-marin… sans avoir recours à des retouches de Photoshop. L’idée du camion de tout à l’heure nous fait cheminer vers une autre, celle d’une… remorque. Une procédé… historique en fait, car imaginé pendant la seconde guerre par les allemands. dans ce projet fou de l’équipe de Von Braun, un sous-marin aurait été utilisé pour remorquer la plate-forme à une position de lancement en mer pour le faire passer d’une orientation horizontale à la verticale en inondant des ballasts, puis le missile aurait été lancé… l’idée n’est pas à rejeter, les russes ayant visiblement déjà travaillé sur un « Projet Scorpion » qui aurait installé huit systèmes verticaux de tubes de lancement pour le missile de la famille R-29 Vysota (SS-N-8), des missiles balistiques datant de la période des Polaris, à bord d’un dérivé de cargos brise-glace de la classe Amguema.L’engin étant vraisemblabement un JL-1 CSS-N-3, à deux étages à carburant solide, équipant les sous-marins chinois de Type-092 Xia (que la Corée ne possède pas). Pour beaucoup en effet le missile lancé sous l’eau l’a été à partir d’une plateforme immergée, comme on l’avait fait pour les premiers Polaris en 1960 il y a 55 ans !

fake_missile-44e22

kim_missile_sea-8c751Pas de sous-marins capables, en tout cas, de lancer l’énorme missile aperçu récemment. Le doute subiste, surtout que notre fringuant escaladeur de montagnes à main nues nous a déjà habitué àtraficoter ses images. Du grand art !!! Lors d’un défilé militaire, par exemple, avec de gigantesques missiles… de carton-pâte, dont l’âme de bois se distinguait à vue d’œil. Idem pour le missile Sejil apporté par les iraniens, dont le bleu du corps avait largement déteint sur l’image, mal retouchée. Quelle que soit l’image proposée, ou l’angle sous laquelle elle a été prise, on distingue le halo caractéristrique d’une retouche à base d’image JPEG mal contrôlée. L’image est fausse, c’est un montage, tout simplement !!! Imitant ainsi ses maîtres iraniens, rois du montage photo et des prototypes en plastique…

rertouches-f9566

fake_F-16-8a9e8De regarder les missiles s’envoler, vrais ou faux, Kim ne s’en lasse pas, ce grand romantique. Lui qui adore tant les chorégraphies subtiles est toujours aux premières loges des meilleurs spectacles, comme tout membre des People. Sur l’eau mais aussi sur terre, comme dans les airs : c‘est un vrai esthète, dans le genre : admirez les décors de Bollywwod de ses superproductions  !!! Des images saisissantes et fort reposantes de spectacles sur grand écran. Bravo, on l’applaudit bien fort  ! Cet homme sait décidément tout faire  !!! Aucun avion ne l’effraie (ni aucune longueur de tapis) !!! Les nouveaux comme les plus anciens  !!! Voire les Mig-29 !!! Il s’émerveille de tout et touche à tous les boutons, un vrai enfant. Cela paraît un peu.. trop. Et en effet. Sur son blog, d’autres images, voulant trop en faire, révèlent les retouches du décor, en plus du montage sur le missile lui-même :

retouches_2-04ed3

North-Korean-Army-canon-cdf48Un satellite espion a pourtant mis à mal, récemment, ce côté fleur bleue chez lui, aussi prononcé que celui de son père, lePère Ubu rouge. On a découvert quel usage faisait le dictateur mal coiffé de ses obusiers anti-DCA ZPU-4 de calibre 14,5 mm larguant des balles à 1000 m/seconde. En fait de cibles mouvantes, il fait tirer sur ses opposantsenchaînés à des poteaux. Comme l’ont fait remarquer ceux qui ont noté ces faits, il ne doit pas rester grand chose d’entier de ceux qui ont osé, un jour où l’autre défier ce pouvoir délirant. Ou s’endormir en l’écoutant. Le propre des sanglantes dictatures.

Le lanceur de sardines ne risque pas un jour d’être invité au carnaval de Dunkerque… c’est bizarre, mais j’ai du mal à l’imaginer chanter l’un des refrains les plus connus :

Ah c’qu’il a l’air bête celui-là
Ah c’qu’il a l’air bête…

sans se sentir visé.

 

(*) méfiez-vous, il y a aussi des variantes Country.

(**) : à sa sortie, j’avais trouvé « l’Interview qui tue » bien crétin. Finalement, c’est très proche de la réalité, cette farce grossière, tant est ridicule le dictateur véritable, qui arrive à faire pire que son père, ce qui n’est pas un mince exploit !

Une superbe série de photos ici :

http://www.telegraph.co.uk/news/picturegalleries/worldnews/10521123/Kim-Jong-un-in-pictures-The-bizarre-photoshoots-of-North-Koreas-leader.html?frame=3273131

sur les camps c’est ici

http://freekorea.us/camps/14-18/

Commentaires

commentaires

A propos de ghostofmomo

avatar

Check Also

Y’a-t-il un juriste au Ministère algérien de la Justice : Pour M. Le Président de la République et du CSM (A.II)

Réf : 2018-A.II. Monsieur Le Président, J’ai l’honneur, concernant mon courrier Réf 2018-A.I, de soumettre, ...