Accueil / T Y P E S / Articles / Le fl?au du viol en Inde
RAYMOND VIGER Un mélange explosif d’hypersexualisation et d’indifférence envers le sort des femmes Le viol collectif et le décès d’une jeune femme en Inde, en décembre dernier, ont mobilisé la population et donné lieu à des manifestations peu habituelles, principalement … Lire la suite

Le fl?au du viol en Inde

RAYMOND VIGER

Un m?lange explosif d?hypersexualisation et d?indiff?rence envers le sort des femmes

Le viol collectif et le d?c?s d?une jeune femme en Inde, en d?cembre dernier, ont mobilis? la population et donn? lieu ? des manifestations peu habituelles, principalement de la part de la classe moyenne.

Normand Charest ? chronique Valeurs de soci?t? ? dossier Hypersexualisation, Sexualit?

d?bats soci?t? reflexions socialesIl en a r?sult? une sorte de deuil national spontan?, pas du tout encourag? par les autorit?s politiques accus?es d?indiff?rence, et un bon nombre de festivit?s pr?vues pour le Nouvel An 2013 ont ?t? annul?es. ? ce propos, Santosh Desai, un des plus importants chroniqueurs du pays (The Times of India) r?sume bien la situation. Selon lui, la solution aux nombreux probl?mes de viols en Inde ne r?side pas seulement dans une police plus efficace, mais aussi dans le changement d?attitude de la soci?t? envers la femme.

? Le probl?me ne peut ?tre s?par? de la culture dans laquelle nous vivons? des films que nous regardons, des c?l?brit?s que nous admirons, tout cela vibrant d?une ?lectricit? pornographique ?, ?crit-il. ? L?importance accord?e au d?sir cr?e un climat qui justifie sa satisfaction par l?argent ou m?me par la force? La d?mocratisation du d?sir est accompagn?e par la l?gitimation de la luxure? Les m?dias jouent un r?le aux deux extr?mit?s du spectre, en cr?ant d?un c?t? le climat de d?sir, tout en s?adonnant ? une critique virulente apr?s l??v?nement. ?

Cela commence par le d?sir exacerb?, suivi de regards et de paroles obsc?nes, avant de passer violemment aux actes. Car les viols ? suivis de meurtres pour ne pas laisser de traces, ou du suicide de la victime envahie par la honte et l?horreur ? sont nombreux et fr?quents. Les autorit?s ont surtout bl?m? les femmes plus lib?r?es qui sortent sans chaperon, qui empruntent les transports publics et ainsi de suite. Pourtant, la jeune victime en question ?tait bien accompagn?e d?un homme, de son ami qui, malgr? tous ses efforts, n?a pas pu la prot?ger des agresseurs qui l?ont jet? en dehors de l?autobus, apr?s l?avoir battu ? coup de barre de fer. Lors d?un autre ?v?nement, un passant a ?t? tu? par les violeurs en d?fendant une m?re de famille. Ailleurs, dans le nord de l?Inde, une femme a ?t? agress?e dans son domicile par un politicien. Dans son cas, heureusement, c?est le village au complet qui est venu ? sa rescousse, en r?ponse ? ses cris d?alarme. Si le gouvernement et les autorit?s semblent insensibles ou r?sign?s devant de telles horreurs, la classe moyenne, par contre, exprime clairement sa volont? de changement. Esp?rons que ce mouvement populaire prenne de l?ampleur et qu?il r?ussisse ? secouer une complaisance aux cons?quences insoutenables. R?f?rences

Autres textes sur Hypersexualisation

Autres textes sur Sexualit?

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Langouët : le village écologique modèle en lutte contre le glyphosate

Il y a quelques semaines, le maire de Langouët a une nouvelle fois fait parler ...