Accueil / T Y P E S / Articles / Le et la merci d?Alain Dubuc

Le et la merci d?Alain Dubuc

http://www.lapresse.ca/debats/chroniques/alain-dubuc/201301/22/01-4613929-un-gros-merci-a-martin-dumont.php

On dit que le diable devenu vieux se fait ermite. Alain Dubuc est la preuve qu?il peut m?me se faire inquisiteur. On ne fait pas mieux qu?un ancien mao?ste repenti pour poser la question et La Presse, alias Gesca, n?a pas de meilleur bourreau que Dubuc pour torturer la v?rit?.

Le gros merci goguenard ? Martin Dumont? de Dubuc ( voir l?article) ? n?est naturellement que la fa?on la plus cauteleuse de n?avoir aucune merci pour Duchesneau. C?est faire un max pour discr?diter la Commission Charbonneau, laquelle ??g?ne?? tellement? ? au sens m?di?val du terme ? nos ?lites politico-financi?res.

La technique du pugiliste? Dubuc, c?est le travail au corps? par des insinuations malveillantes, les cordons des gants qui lac?rent hypocritement le visage, puis le coup bas accidentel qui fera perdre des points? mais permettra ensuite le K.O d?un adversaire dramatiquement diminu?.? Voir le film ??Gladiator?? ? ou l?article ignoble de Dubuc sur Bergeron, au terme des derni?res municipales,?qui a permis ? Tremblay de gagner in extremis ces ?lections.

Ici, Dubuc, prend la m?me approche. Lisez l?article et suivez le jeu de jambes?

? Si Martin a menti sur une chose, pourquoi pas sur tout ? ?. Il faut de la ??retenue?? face ? la Commission, qui elle-m?me doit faire preuve d? plus de rigueur.? Elle est l? pour ??exorciser la col?re populaire???. ?Une col?re qui fait voir en justicier populiste Duchesneau, cet ??homme incontr?lable?? dont l?image sera maintenant ternie.

Duchesneau, nous dit Dubuc, a pr?par? le t?moin Martin ??dans un contexte qui sugg?re les manigances de coulisses??. Voil? une ?lourde accusation ? oups! – insinuation. ??C?est ?Dubuc qui a la preuve de ces manigances ? Puis,?vient le vrai message qu?il fallait passer: 70% du financement politique ill?gal ? Excessif ! Ca suscite l?incr?dulit?.

Et, bien s?r, si on exag?re sur une chose, pourquoi pas sur tout ? La Commission est un divertissement, braves gens, n?allez par perdre la foi pour si peu?

Vraiment ?? Je crois que c?est vous, Dubuc, qui cherchez? ? faire naitre l?incr?dulit?, ?Vous ?tes pay? pour ?crire ce qui va nous faire douter que la gouvernance soit ce cloaque que nous a r?v?l? encore timidement la Commission. C?est ?a, votre mission. C?est un sale boulot. ?Une oeuvre n?faste. Vous ?tes intelligent et retors.? Vous ne m?ritez donc pas de merci.

Pierre JC Allard

??

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Krach test

À quel moment sait-on que l’on vit dans un monde dirigé par d’immondes raclures?   ...

2 Commentaire

  1. avatar

    Plus le bûcher chauffe, plus on note d’aide à l’éteindre. On peut de plus en plus entrevoir que la loi de l’omerta à laquelle certains participent en hurlant plus fort pour enterrer les clameurs cherche à glaner tout ce qui peut servir à maintenir le citoyen dans la marre des affamés et sous la botte des tireurs de ficelles.

    Choisir d’ignorer délibérément le torpillage qui s’exerce ce faisant, comme certains journalistes, personnalités publiques ou médias le font en participant activement à construire des scénarios malléables, soulève un doute raisonnable quant aux motifs qui les habitent mais fait la preuve hors de tout doute de leur manque de rigueur qui prend plusieurs formes allant du crétinisme réel ou étudié au simple manque de professionnalisme.

    A cet exercice probant de désintégration contrôlée, se joignent toujours plus de nouveaux acteurs pigistes au rôle de plus en plus biaisé puisque leur intervention n’apporte que confusion et servirait donc mieux ainsi des intérêts obscurs. Le cas Martin Dumont en est l’exemple type. Croire que tout ceci a été orchestré en vain serait naïf. Un magicien apparu sur scène a fait sortir du chapeau des avatars de lapins.

  2. avatar
    SylvainGuillemette

    Là où je vais dans le sens que cette commission ne règlera rien, c’est au préalable, le partage de la richesse qui ne sera pas réglé, ce qui continuera donc de créer l’envie, l’envie de la majorité laborieuse quant aux privilèges de la minorité parasitaire.

    Bref, qui ne prendra pas l’enveloppe, sachant que CE système ne partagera jamais la richesse? Qui crachera sur la collusion, sur les arrangements, sachant que c’est AINSI, dans CE système et que certains, d’autres, le feront?

    C’est en ce sens que cette commission ne nous mènera qu’au terme de CETTE collusion, et non de LA collusion. Les maux de la société ne sont que les reflets des ratées de CE système, permettant celui-là, à une minorité de décider, conséquemment du capital qu’elle possède, pour les autres.

    Je le répète, c’est le SYSTÈME le problème, pas les Humains pris dans CE système. La nature humaine n’est qu’une autre vulgaire excuse pour définir ce que certains ne comprennent pas, soit les conditionnements de chacun, chacune, qui nous mènent à CETTE nature relative, d’ailleurs différentes d’un État à l’autre, et seulement semblable, parce que les Humains sont tout aussi assujettis à DES SYSTÈMES injustes dans CES systèmes.

    Dans 10 ans, 20 ans, qu’importe, tout sera à recommencer, comme nous recommençons en ce moment ce que nous avons déjà fait jadis.

    Et la richesse perpétuera sa concentration au sein de la minorité possédant les moyens de production et ceux d’endettement d’autrui.

    10 000 000 de millionnaires, 1400 milliardaires, il n’y a rien à sauver dans ce système qui soit des intérêts des prolétaires et non, cette commission ne règlera rien, elle fera semblant de régler, seulement.

    Si quelqu’un prend l’«enveloppe brune», c’est qu’il a vu quelqu’un avec plus de $ que lui et qu’il l’envie, ou qu’il a vu quelqu’un d’autre le faire. Et encore, s’il prend cette enveloppe, c’est qu’il sait pertinemment qu’il ne pourra jamais atteindre la richesse d’autrui, par des étapes légales et que des raccourcis s’imposent donc.

    On vient d’expliquer une partie de la criminalité en moins de 2 pages…