Accueil / T Y P E S / Articles / Le drame de M?gantic en bref?

Le drame de M?gantic en bref?

L’Image qui dessine est celle d’un train o? s’?tait d?clar? plus t? tun incendie. On a cru, a tort ou a raison, l’iincendie ?maitris? et on a laiss? le train sans surveillance. Il est parti… ?D?valant une pente sur des kilom?tres, il a acc?l?r?, puis s’est scind? 800 mtre en amont de M?gantic .

Les wagons ont continu? seuls leur course, d?gag?s des locomotives dont ?les freins, sans l’arr?ter,?avaient peut-?tre ralenti la descente . ?Atteignant alors 60 ? 80 km/h dans une courbe au centre du village o? la vitesse aurait du etre r?duite a 10 km/h, ces wagons d?j? consid?r?s non-s?curitaires ?ont d?raill?.

Noter que ces wagons de pacotille, dont les freins semblent avoir compl?tement l?ch?, n’appartiennent pas a la compagnie MMA, et que, meme si non s?curitaires, leur utilisation avait ?t? autoris?e par le gouvernement. Beaucoup d’avocats en parleront donc sans doute longtemps, comme nous l »avions d?j? pr?vu…. (voir lien ci-dessous)

http://www.les7duquebec.com/7-au-front/megantic-hecatombe/

Ci-dessous, deux (2) textes de Martin Croteau de La Press. ?Bon travail. Lisez-les et n’esp?rez pas en apprendre jamais davantage. ?L’avenir de cette affaire sera d?sormais aux avocats, aux assureurs, aux agents de relations publiques ?.. et aux politiciens

***

OTTAWA; QU?BEC) Le train fant?me qui a provoqu? une h?catombe ? Lac-M?gantic tirait des wagons-citernes reconnus depuis 20 ans comme ?tant non s?curitaires, mais autoris?s par le gouvernement f?d?ral.

La Presse?a exp?di? ? Denis Allard, pr?sident du Fonds mondial du patrimoine ferroviaire, des photos des wagons-citernes qui ?taient rattach?s au train. Il a tout de suite reconnu le mod?le DOT-111.

?Ce n’est bon ? rien ?a, a-t-il lanc?. Le principal crit?re qui fait qu’un wagon est s?curitaire, c’est une paroi d’acier d’un pouce. Si tu n’as pas cela, ?a ne vaut rien.?

?On utilise ce mod?le pour des raisons p?cuniaires, a-t-il ajout?. Si c’?tait moi le ministre des Transports, les wagons qui n’ont pas une paroi d’un pouce d’?pais, j’enverrais tout ?a ? la ferraille. Je n’irais m?me pas donner cela aux pays pauvres, j’aurais des remords de conscience.?

Les wagons-citernes n’appartenaient pas ? la soci?t? Montreal, Maine&Atlantic Railway. L’entreprise ne faisait que les tirer.

En entrevue t?l?phonique depuis l’Illinois, le propri?taire de la soci?t? m?re de la MM&A, Ed Burkhardt, reconna?t que l’?paisseur des citernes ferroviaires a fait l’objet d’importantes discussions dans l’industrie au cours des derni?res ann?es. ?Mais je ne peux pas imaginer un wagon-citerne qui serait assez solide pour soutenir ce qui s’est produit ici?, a nuanc? M. Burkhardt, qui dirige la soci?t? Rail World.

Un risque signal? en 1991

Selon le National Transportation Safety Board des ?tats-Unis, les wagons DOT-111 sont ?inad?quats pour r?sister au choc d’un d?raillement?. Des rapports mettaient d?j? en garde contre ce risque en 1991.

Depuis 2011, Ottawa exige que les transporteurs choisissent des wagons-citernes plus ?pais quand ils renouvellent leur flotte. Mais il permet n?anmoins aux vieux mod?les, dont la t?te et l’enveloppe sont trop minces, selon les autorit?s, de rester en service.

Lors de sa visite ? Lac-M?gantic, le premier ministre du Canada Stephen Harper n’a pas voulu commenter la responsabilit? de la MM&A ou les sanctions qui pourraient ?tre exig?es.

?J’ai entendu des choses qui me pr?occupent beaucoup, a-t-il n?anmoins avanc?. C’est difficile d’imaginer pourquoi on peut avoir un tel accident, comme ?a. Nous avons des r?gles pour pr?venir de telles choses. […] Les enqu?tes vont retenir certains coupables, certains responsables, je pense. Et en m?me temps, elles vont donner au gouvernement des recommandations pour des actions ? venir.?

La mairesse de Lac-M?gantic, Colette Roy-Laroche, a par ailleurs r?v?l? avoir demand? ?derni?rement? ? la soci?t? MM&A de mieux entretenir son chemin de fer, qui traverse la voie publique ? trois reprises dans sa municipalit?, pour ?assurer la s?curit? et ?viter les d?raillements?.

Ed Burkhardt dit avoir ?t? ?surpris? par les d?clarations de la mairesse. Il dit avoir ?chang? sur le sujet avec le repr?sentant d’une ?agence gouvernementale?, et que personne n’?tait au courant d’une telle demande de la municipalit?.

?Cela ne veut pas dire qu’aucune requ?te ne nous a ?t? adress?e, mais nous n’avons pas pu retracer une demande. Si la mairesse s’est adress?e ? quelqu’un chez nous, nous aimerions en savoir davantage?, a-t-il indiqu?.

Le d?put? n?o-d?mocrate de Compton-Stanstead, Jean Rousseau, a dit avoir ?t? inform? de probl?mes d’entretien potentiels. Depuis deux ans, une ?demi-douzaine? de citoyens lui ont fait part de leurs pr?occupations.

?Les ?lus municipaux, les agriculteurs et diff?rentes personnes qui sont pr?s de ces voies-l? communiquent souvent avec nous, surtout au sujet de la qualit? de l’entretien, les services d’entretien, autant de la voie que des locomotives qui y circulent, a-t-il indiqu?. Donc c’est un questionnement qui est l? depuis longtemps.?

***

Le propri?taire du chemin de fer refuse de porter le bl?me

Martin Croteau

MARTIN CROTEAU
La Presse

L’homme d’affaires qui dirige la Montreal, Maine&Atlantic Railway (MM&A) affirme que ce sont des ?facteurs externes?, et non sa propre entreprise, qui sont ? l’origine du drame de Lac-M?gantic.

L’entreprise n’a pas encore ?t? en mesure de terminer sa propre enqu?te sur l’accident, puisque plusieurs personnes ne sont pas encore disponibles. Mais le dirigeant affirme que rien ne lui permet de croire que son mat?riel ou ses employ?s soient en cause.

?Selon l’information que j’ai, on parle davantage de facteurs externes?, a-t-il dit.

?De mani?re g?n?rale, je crois que nous avons perform? assez bien, a-t-il ajout?. Je ne peux vous identifier une erreur qui aurait ?t? commise par nos gens.?

L’homme d’affaires s’est dit atterr? par la trag?die de Lac-M?gantic.

?Je me sens affreusement mal, je suis d?vast?, a affirm? Edward Burkhardt, joint par La Presse au si?ge social de Rail World, en Illinois. Notre entreprise ferroviaire a g?n?ralement un bon dossier en mati?re de s?curit?, nous n’avions jamais connu un d?raillement significatif jusqu’? celui-ci.?

La MM&A a ?t? impliqu?e dans quelques accidents au cours des derni?res ann?es (voir autre texte), notamment un d?versement de 13 000 litres de diesel non loin de Lac-M?gantic, en juin. Mais ces ?pisodes ?taient ?mineurs?, a dit M. Burkhardt.

L’homme d’affaires affirme que son entreprise a les ressources pour venir en aide aux sinistr?s de Lac-M?gantic. Une ?quipe de 12 personnes est d?j? sur place.

?Nous avons ouvert un centre de commandement au centre-ville et nous allons recevoir les r?clamations et tenter de nous occuper des circonstances individuelles pour les gens qui sont sans nourriture ou sans logement?, a-t-il dit.

Circonstances

La MM&A r?v?l? un peu plus de d?tails sur les circonstances qui ont men? ? l’explosion d’un train en plein centre-ville de Lac-M?gantic, dans la nuit de vendredi ? samedi. Le train s’est d’abord immobilis? ? Nantes, ? 11 km du lieu du drame, lorsqu’une locomotive diesel a pris feu.

Les pompiers ont ?t? d?p?ch?s sur les lieux. Le moteur de la locomotive a ?t? ?teint pendant l’intervention.

Des repr?sentants de la MM&A se trouvaient toujours sur place lorsque les pompiers sont partis de la sc?ne. Ce n’est qu’une fois que ces derniers ont quitt? ? leur tour que le train s’est ?branl?, apparamment parce que les freins ne fonctionnaient pas ad?quatement.

La fermeture du moteur pourrait avoir cause cette d?faillance, a avanc? l’entreprise dans un communiqu?. L’administrateur Yves Bourdon a toutefois pr?cis? qu’il ne s’agit que d’une ? hypoth?se ?.

Le train aurait pris de la vitesse dans la longue pente entre Nantes et Lac-M?gantic. Selon certains reportages, il aurait fil? ? une vitesse de 60 ? 70 km/h lorsqu’il s’est engag? dans une courbe serr?e, en plein coeur du centre-ville. ?Normalement, on n?gocie cette courbe ? 10 mi/h, a indiqu? Yves Bourdon, administrateur qu?b?cois de la MM&A. Le train allait s?rement beaucoup plus vite que ?a.?

? LIRE AUSSI

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le gardien de toutes insomnies

  L’enchanteur des ténèbres Il était une fois Yves, un homme perdu parmi ses semblables. ...