Accueil / T Y P E S / Articles / Le denier message de Dominique Venner

Le denier message de Dominique Venner

NDLR

Message de Dominique Venner ?crit avant son suicide, le 21 mai 2013, au pied du maitre-autel de Notre-Dame de Paris.

??Il s?est suicid? devant environ 1 500 personnes. Cela a ?t? un choc pour les fid?les de Notre-Dame, qui est un des plus grands symboles de la capitale et de notre pays et nous mesurons bien le retentissement d?un tel acte.???Le Ministre de l?int?rieur

?Qu?on soit ou non d?accord avec leurs gestes, il est bon de connaitre la pens?e de ceux qui mettent ce qu?ils auront ?t? en accord avec ce qu?ils ont dit, choisissant de mourir ainsi pour quelque chose au lieu d?attendre leur tour de mourir pour rien.? ?Votre ?diteur

*****

??La manif du 26 mai et Heidegger??

?? Les manifestants du 26 mai auront raison de crier leur impatience et leur col?re. Une loi inf?me, une fois vot?e, peut toujours ?tre abrog?e.

Je viens d??couter un blogueur alg?rien?: ??De tout fa?on, disait-il,?dans quinze ans les islamistes seront au pouvoir en France et il supprimeront cette loi??. Non pour nous faire plaisir, on s?en doute, mais parce qu?elle est contraire ? la charia?? (loi islamique).

C?est bien le seul point commun, superficiellement, entre la tradition europ?enne (qui respecte la femme) et l?islam (qui ne la respecte pas). Mais l?affirmation p?remptoire de cet Alg?rien fait froid dans le dos. Ses cons?quences seraient autrement g?antes et catastrophiques que la d?testable loi Taubira.

Il faut bien voir qu?une France tomb?e au pouvoir des islamistes fait partie des probabilit?s. Depuis 40 ans, les politiciens et gouvernements de tous les partis (sauf le FN), ainsi que le patronat et l??glise, y ont travaill? activement, en acc?l?rant par tous les moyens l?immigration afro-maghr?bine.

Depuis longtemps, de grands ?crivains ont sonn? l?alarme, ? commencer par Jean Raspail dans son proph?tique?Camp des Saints?(Robert Laffont), dont la nouvelle ?dition connait des tirages record.

Les manifestants du 26 mai ne peuvent ignorer cette r?alit?. Leur combat ne peut se limiter au refus du mariage gay. Le ??grand remplacement???de population de la France et de l?Europe, d?nonc? par l??crivain Renaud Camus, est un p?ril autrement catastrophique pour l?avenir.

Il ne suffira pas d?organiser de gentilles manifestations de rue pour l?emp?cher. C?est ? une v?ritable ??r?forme intellectuelle et morale??, comme disait Renan, qu?il faudrait d?abord proc?der. Elle devrait permettre une reconqu?te de la m?moire identitaire fran?aise et europ?enne, dont le besoin n?est pas encore nettement per?u.

Il faudra certainement des gestes nouveaux, spectaculaires et symboliques pour ?branler les somnolences, secouer les consciences anesth?si?es et r?veiller la m?moire de nos origines. Nous entrons dans un temps o? les paroles doivent ?tre authentifi?es par des actes.

Il faudrait nous souvenir aussi, comme l?a g?nialement formul? Heidegger (?tre et Temps) que l?essence de l?homme est dans son existence et non dans un ??autre monde??. C?est ici et maintenant que se joue notre destin jusqu?? la derni?re seconde. Et cette seconde ultime a autant d?importance que le reste d?une vie. C?est pourquoi il faut ?tre soi-m?me jusqu?au dernier instant. C?est en d?cidant soi-m?me, en voulant vraiment son destin que l?on est vainqueur du n?ant. Et il n?y a pas d??chappatoire ? cette exigence puisque nous n?avons que cette vie dans laquelle il nous appartient d??tre enti?rement nous-m?mes ou de n??tre rien.??

Dominique Venner

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Prince Philip (1921-2021) : à l’ombre d’Élisabeth

Par ses origines familiales et « ses » religions, Philip Mountbatten, duc d’Édimbourg, fut à lui tout ...

One comment

  1. avatar

    « …il nous appartient d’être entièrement nous-mêmes ou de n’être rien. »

    Cela devient alors une question d’identité.

    C’est le meilleur « atout » que possèdent les islamistes et c’est ce qui catalyse leur « force ». Elle s’impose, peu à peu, là où l’identité est perturbée.

    André Lefebvre