Accueil / T Y P E S / Articles / Le consentement des gouvern

Le consentement des gouvern

?PHILIPPE DAVID

Qu?est-ce qui donne le droit ? certains de gouverner les autres? C?est la question que pose?Robert Higgs. La r?ponse, depuis l??poque de John Locke, est le consentement des gouvern?s. Ainsi, lorsque les am?ricains ont d?clar? leur ind?pendance, ils ont ?crit entre autre que ??les gouvernements ont ?t? institu?s entre les hommes, d?rivant leur pouvoir du consentement des gouvern?s??.? Comme le souligne Higgs, tout ?a semble bien en th?orie, mais c?est quand on s?arr?te ? y penser que les choses se compliquent.

Nombre de questions viennent ? l?esprit. Par exemple, est-ce que toutes les personnes doivent consentir et si non, combien? Et quelles options ont ceux qui n?y consentent pas? Le consentement devrait-il ?tre verbal ou ?crit? Devrait-il ?tre implicite ou explicite? Si c?est implicite, comment c?est tabul?? Est-ce qu?il est permanent, ou est-ce que je peux le retirer si je n?y trouve pas mon compte? L?entente devrait-elle ?tre renouvel?e? ? quelle fr?quence? Ces question d?montrent que la question de la l?gitimit? du gouvernement en prend pour son rhume quand nous passons de l?abstraction ? la pratique et si on consid?re les faibles taux de participation aux ?lections de la plupart des d?mocraties occidentales, ce n?est pas juste une question en l?air.

Ceux qui sont amoureux de l??tat nous font souvent mention de l?existence d?un ??contrat social??.? O? est ce contrat? Peut-on le lire? Quand l?avons nous sign?? Pour qu?un contrat soit l?gitime, il doit ?tre accept? librement en pleine connaissance de cause. Or personne n?est jamais venu me montrer ce contrat social qui est suppos? exister entre le gouvernement et nous tous. L?avez-vous d?j? lu vous? Eh bien, selon Robert Higgs, si on se fie aux agissements typiques des gouvernements de ce monde, un tel contrat ressemblerait ? ceci (que j?ai traduit librement):

?Je, le contractant de la premi?re partie (?le souverain?), promets:

(1) De pr?ciser combien de votre argent vous me remettrez, ainsi que comment, quand, et o? le transfert ne sera effectu?. Vous n?aurez effectivement aucune voix au chapitre,? hormis de plaider pour ma mis?ricorde, et si vous refusez, mes agents vous ch?tieront par les amendes, l?emprisonnement, et (dans le cas d?un refus persistent)? la mort.

(2) De faire des milliers et des milliers de r?gles que vous devrez ob?ir sans poser de questions, encore une fois sous peine de punition par mes agents. Vous n?aurez aucune voix dans la d?termination du contenu de ces r?gles, qui seront si nombreuses, complexes, et dans de nombreux cas au-del? de la compr?hension que nul ?tre humain pourrait ?ventuellement conna?tre plus d?une poign?e d?entre elles, et encore moins leur caract?re sp?cifique, et pourtant si vous ne respectez pas l?une d?elles, je me sentirai libre de vous punir dans la pleine mesure des lois faites par moi et mes complices.

(3) De fournir pour votre utilisation, ? des conditions fix?es par moi et mes agents,? des soit-disant biens et services publics. Bien que vous puissiez accorder une v?ritable valeur ? un petit nombre de ces biens et services, la plupart auront peu ou aucune valeur pour vous, et certains vous trouverez tout ? fait d?testable, et en aucun cas aurez-vous en tant qu?individu,? quoique ce soit ? dire sur les marchandises et de services que je propose, malgr? les histoires sans queue ni t?te? de la part d??conomistes? voulant que vous? ??demandiez?? tous ces trucs et que vous accordiez une valeur ?quivalente ? n?importe quel montant d?argent que je choisis de d?penser pour sa prestation.

(4) En cas de diff?rend entre nous, des juges qui me sont redevable pour leur nomination et leur r?mun?ration d?cideront comment r?gler le diff?rend. Vous pouvez vous attendre ? perdre dans ces r?glements, si votre cause est entendue en premier lieu.

En ?change des ??b?n?fices?? gouvernementaux ci-haut, vous, le contractant de la deuxi?me partie (?le sujet?), promettez:

(5) De vous taire, de ne pas faire de vagues,? de respecter toutes les ordonnances ?mises par le souverain et ses agents,? de courber l??chine devant eux comme s?ils ?taient importants et honorables, et quand ils vous disent ?sautez?, de demander seulement ?? quelle hauteur???

Wow! Qui ne sauterait pas sur la chance de signer un contrat comme ?a? Faudrait ?tre un peu dingue, non? Pourtant, c?est bel et bien la fa?on que nous sommes trait?s. Je n?irai pas, comme Higgs, enjoindre les menteurs, voleurs et meurtriers qui composent nos gouvernements de tous niveaux de faire l?honorable geste de tomber sur une ?p?e, mais je r?ve de voir un jour un contrat social qui se fera entre individus, plut?t qu?entre les gens et leur gouvernement. Un contrat par lequel nous nous promettrons de? respecter mutuellement nos vies et notre propri?t? et que le seul r?le du gouvernement serait de faire respecter un tel contrat.

Partager :

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

« L’homme invisible » a existé !

C’est un fait avéré, « L’homme invisible » a bel et bien existé. Ou du moins l’a-t-il ...