Accueil / A C T U A L I T É / LE CONFLIT SYRIEN: CE QUE NOUS EN DIT LA PRESSE LIBRE

LE CONFLIT SYRIEN: CE QUE NOUS EN DIT LA PRESSE LIBRE

?

Par les temps qui courent, les nouvelles ne manquent pas au Qu?bec. Le mouvement ?tudiant poursuit,?depuis pr?s de trois mois,?sa lutte contre l?augmentation des frais de scolarit?. ? ce jour, il a su r?sister aux multiples efforts d?ploy?s par le gouvernement et la presse pour le d?mobiliser et le diviser. L?usage de la force polici?re, celui des injonctions sans oublier les prises de position des analystes, des commentateurs et commentatrices de la presse officielle ne sont pas parvenus ? ?teindre la flamme de ce mouvement. La vieille consigne ?diviser pour r?gner? est toujours ? l?oeuvre.?

Il y a quelque chose de bien particulier qui attire mon attention. Pendant que nos m?dias y vont ? pleine page contre le mouvement ?tudiant et se font les promoteurs d?une intervention autoritaire du gouvernement pour mettre fin ? ces manifestations, souvent pr?sent?es comme des manifestations anarchistes, ils se r?v?lent solidaires et complices, sur leurs pages internationales, des groupes de l?opposition arm?e syrienne qui font exploser des bombes, tuent d?innocentes victimes et s?attaquent aux institutions gouvernementales.?Leurs sources d?information sont rarement remises en question alors qu?elles sont souvent parties int?grantes des forces de l?opposition.

Pour ceux et celles qui l?ignoreraient, le pr?sident actuel Bashar Al-Assad a ?t? confirm?, en juillet 2000, comme pr?sident de la Syrie par un r?f?rendum national auquel a particip? la grande majorit? des Syriens. Il a donc une l?gitimit? d?mocratique. De plus, en f?vrier dernier, un projet de nouvelle constitution a ?t? soumis au peuple qui l?a accept? avec une forte majorit?. Tout r?cemment, le 7 mai dernier, des ?lections l?gislatives ont permis ? 9 partis politiques de faire leur entr?e au Parlement. En Syrie, existe donc un r?gime de droit, si imparfait soit-il, qui doit ?tre respect?. La presse qui n?est pas soumise aux diktats de l?Occident nous livre une version des faits qui ne se retrouve pas dans nos journaux et encore moins sous la plume de nos ?ditorialistes et analystes. Cette fin de semaine-ci,plus de 100 personnes, d?innocentes victimes, au nombre desquelles de nombreux enfants, ont ?t? tu?es, massacr?e. Selon nos m?dias et les sources qui les alimentent ce serait le gouvernement lui-m?me qui aurait commis ces crimes, ce que d?ment, ?videmment, le gouvernement qui a ordonn? une enqu?te ind?pendante pour que lumi?re soit faite.

Ce qui s?est pass? en Libye nous en a appris beaucoup sur les mises en sc?ne servant ? conditionner l?opinion publique internationale. La Syrie n?y ?chappe pas. Voici un tr?s bon article sur les derniers ?v?nements : Carnage ? Houla: entre v?rit? et arnaque. Le pr?sident de la mission de paix des Nations Unies, Kofi Annan, ? son arriv?e ? Damas, a rencontr? le Pr?sident et a fait un appel ? toutes les parties qui ont des armes ? les abandonner. ?Sa requ?te ne s?adresse pas uniquement aux forces gouvernementales qui ont toujours la responsabilit? d?assurer la s?curit? des citoyens, mais aussi aux forces arm?es d?oppositions et aux terroristes qui s?ment terreur et d?solation dans le pays. Encore faudrait-il que son appel arrive aux pays qui alimentent en armes et en propagande les insurg?s. Plusieurs membres du Conseil de s?curit? en font partie.

En suppl?ment, quelques articles dont nos m?dias officiels ne nous parlent pas.?

  1. ? ??Gregorios III?: ??une dictature de la presse sur la crise syrienne????
  2. ???Sheik Imran Hosein consid?re les opposants au r?gime syrien de Bachar el-Assad comme des terroristes pay?s ???
  3. ? ??
  4. ? ??Une situation bien plus nuanc?e que celle pr?sent?e en Occident??
  5. ? ???Historien: Le peuple syrien est ? la merci d?escadrons de la mort soutenus par l?OTAN
  6. ? ? ?La ? touche ? AFP : hypocrisie & d?sinformation?
  7. ? ???Les facteurs g?opolitiques de la guerre imp?rialiste contre la Syrie?
  8. ? ???Vastes exercices militaires US ? la fronti?re jordano-syrienne (12 mille soldats issus de 17 pays) sous la direction d?un ? ? ? g?n?ral de l?arm?e ?tats-unienne)?
  9. Damas vue par une Tunisienne
  10. T?moignage d,un religieux fran?ais
  11. Camp d?entra?nement au Kosovo pour des terroristes syriens

Qu?en pensent Harper, Charest, Obama, nos ?ditorialistes et nos fameux analystes ? la radio et ? la t?l?vision et tous les autres ? Que pensent-ils du respect du droit international et de la loi en Syrie? Que disent-ils de ces terroristes que financent nos plus proches alli?s?

La v?rit?, c?est que le droit et la loi leur importent peu. Ce qui compte, ce sont les int?r?ts pour lesquels ils oeuvrent.?Le double langage et la double morale font partie des moeurs politiques et ?ditorialistes de nos soci?t?s occidentales. En prendre conscience est d?j? faire un grand pas en avant.

?

Oscar Fortin

Qu?bec, 29 mai 2012

http://humanisme.blogspot.com

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Une théorie monétaire (MMT) qui n’a rien de moderne

  Je l’écris depuis 2010. J’ai fait plusieurs livres et des centaines d’articles qui défendent ...

3 Commentaire

  1. avatar
    blablablietblabla

    « La vérité, c’est que le droit et la loi leur importent peu. Ce qui compte, ce sont les intérêts pour lesquels ils oeuvrent. Le double langage et la double morale font partie des moeurs politiques et éditorialistes de nos sociétés occidentales. En prendre conscience est déjà faire un grand pas en avant. »

    Tout à fait ,bien dit!

  2. avatar
    SylvainGuillemette

    Harper ne peut rien en penser, il participe, lui aussi, au Coup d’État contre l’État syrien, hypocritement et même, de façon à peine voilée.

    Harper n’a rien à dire, en contrepartie, contre les crimes d’État perpétrés par ses amis, en effet.

    Et d’autre part, cette semaine, l’OTAN a tué en Afghanistan, plusieurs enfants et plusieurs parents de ces enfants, dans un bombardement «raté»…

    Alors faisons le point…

    Des millions de morts au Viet Nam, des centaines de milliers de morts en Asie et en Amérique latine, d’autres millions de morts en Afrique, toutes issues de l’impérialisme anglais, états-unien ou français, et la Syrie doit rendre des comptes sur un nombre de morts fictifs, répertoriés par une agence de renseignement bidon, mais alliée, en terre hostile et souveraine de la Syrie… C’est à n’y rien comprendre!

    Comment se fait-il que les médias ne demandent pas aux États-Unis d’Amérique, et leurs nombreux chefs d’État, tous criminels, de rendre des comptes? C’est comme pour ce Charles Taylor, ancien chef du Libéria, qui ne sait pas que Washington soutenait ce monstre, quand il servait leurs intérêts dans les pays voisins ou au Libéria? Dès lors que des forces plus nombreuses sont apparues en sol Libéria, Washington n’a pas hésité à financer l’autre partie, qui perpétré elle aussi, de nombreux crimes contre l’humanité… Comment les médias peuvent-ils passer à côté de ce fait?

    Quand Radio Canada nous parle de la torture en Syrie, oublient-ils si rapidement déjà, que la CIA collaborait avec le régime Al-Assad, pour y faire torturer ses prisonniers? Sinon, qu’à Guantanamo, on torture aussi les prisonniers, avec l’aval de Washington, mais alors que la Cour Suprême des États-Unis d’Amérique condamne fermement cette position? Pourquoi les médias n’en parlent pas? Parce qu’ils sont assujettis à l’État, qui est lui, assujetti, aux bourgeois, lesquels nous présentent leur brochette de candidat libéraux, tous sans exception…

    C’est de la crotte et si vous osez vous tenir debout contre les impérialistes, on vous démolit la gueule, avec l’aide des médias, qui s’assurent, eux, d’une convergence populaire en ce sens, comme avec leurs nombreux sondages bidon, où ils tentent de maintenir la direction idéologique (comme au temps on faisait la propagande contre le communisme, ce qui réapparait d’ailleurs! Bachand en a contre les marxistes, contre qui ironiquement, il ne peut rien imputer, sauf le désir d’une véritable démocratie populaire et d’un véritable partage de la richesse!)!

    Par ailleurs, pour revenir sur les doubles-mesures, cette semaine, l’enquête «indépendante» sur le bombardement de Houla, affirmait que seul le régime avait de telles armes… Dans ce constat, tout d’abord, on ignore le fait que Washington l’an dernier, a assassiné de nombreuses personnes dans 75 pays différents, à l’aide de ses drones. On ignore aussi volontairement que, les forces d’opposition ont des lance-missiles au laser et des systèmes de communication plus sophistiqués (fournis par les impérialistes, dont Washington…) que ceux de l’armée nationale syrienne… On ignore aussi, près de 2 siècles de crimes états-uniens, ou français, ou anglais, où ces pays ont utilisé, toujours, des armes beaucoup plus lourdes que celles de leurs adversaires! En Irak, les États-Unis d’Amérique n’y sont pas allés avec des tir-pois! NAPALM, phosphore blanc largué sur des populations civiles (comme Israël l’a fait au Liban en 2006 et en Palestine en 2008…), et la fameuse MOAB, sans parler des armes à sous-munitions, qui constituent des champs de mines antipersonnelles!

    Que de doubles-mesures! Nos chefs d’État sont des criminels, cachés derrière leur masque «démocratique»! Ils se permettent les crimes, qu’ils condamnent pour leurs ennemis, tels les hypocrites qu’ils sont manifestement! Harper, par exemple en soutenant les crimes d’État israéliens, soutient de facto, le terrorisme d’État et les crimes de guerre, ainsi que les crimes contre l’humanité. On pourrait jouer leur jeu et de la sorte, déclarer que les États-Unis d’Amérique se sont érigés sous la tutelle d’un «régime meurtrier», pour employer leurs propres mots…

  3. avatar

    Je me permets de vous référer à un dernier texte sur Houla que je viens de mettre en ligne sur mon site. Il complète bien ce dernier texte.

    Houla: la grande mise en scène
    http://humanisme.blogspot.ca/2012/05/houla-la-grande-mise-en-scene.html