Accueil / T Y P E S / Articles / Le choix d?Angelina

Le choix d?Angelina


CAROLLE ANNE DESSUREAULT:

?D?abord sous le choc en lisant la lettre d?Ang?lina Jolie sur le choix qu?elle a fait de subir une double mastectomie pour pr?venir un cancer du sein, j?ai d?cid? de laisser mijoter mes ?motions avant d??crire cet article pour ?tre ? l??coute de ce qui montait profond?ment en moi.

Il y a ici deux voies qui s?entrem?lent et qui ne le devraient pas?: le choix d?Ang?lina et son message adress? aux femmes pour les faire b?n?ficier de son exp?rience.

Que la magnifique actrice soit un cas particulier avec un diagnostic m?dical estimant son risque d?un cancer du sein ? 87 % et un cancer de l?ovaire ? 50 %; qu?elle soit porteuse d?une mutation du g?ne BRCA1, ? une prot?ine qui r?duit le risque du cancer du sein mais lorsque le g?ne est d?fectueux l?augmente ? et qu?apr?s la double mastectomie les risques de d?velopper un cancer soient tomb?es ? 50 %, bravo, saluons son courage et son audace pour avoir travers? en trois mois le processus de la double mastectomie?:

  • d?tection de potentielles cellules canc?reuses autour du mamelon
  • ablation des seins
  • pose d?implants mammaires

Avant ces interventions, l?actrice n??tait pas porteuse du cancer.

Ang?lina Jolie veut apporter aux femmes un message d?espoir et leur recommander de passer un test g?n?tique pour ?valuer leur risque d?un cancer du sein ou d?ovaire, et surtout, de savoir qu?il existe des possibilit?s d?action efficaces en pareil cas. Va pour la prudence, mais jusqu?o??

Ce qui est bon pour Mme Ang?lina n?est pas n?cessairement bon pour d?autres.

Il y a dans ce message d?espoir un vent de changement qui transporte des effluves de panique.

Il n?est pas assur? que cette solution drastique fasse dispara?tre totalement le risque de cancer du sein, selon l?Institut Curie. Environ 5 ? 10 % des cancers du sein sont h?r?ditaires.

Ang?lina Jolie, femme tr?s riche et c?l?bre, a subi les interventions dans un ?tablissement de Beverly Hills en Californie. Elle fut entour?e de plusieurs m?decins. J?imagine qu?elle a b?n?fici? d?un personnel m?dical tr?s comp?tent et qu?elle fut tr?s entour?e. Elle peut assumer les frais de traitements priv?s et de suivis d?aide ? domicile.

Je ne crois pas que ce soit le cas pour la majorit? des femmes.

On peut aussi s?interroger sur la m?decine pr?dictive. Supprimer la possibilit? d?un mal qui ne s?est pas encore d?velopp?? Sans doute, uniquement dans des cas extr?mes, mais il serait malsain de banaliser et g?n?raliser.

Dans la revue Sant? Nature Innovation, on affirme que le probl?me g?n?tique est extr?mement rare. Il existe un risque s?rieux ? encourager toutes les femmes ? des interventions pr?coces. Selon le Dr Marc Girard, il n?existe aucune preuve s?rieuse qu?une prise en charge pr?coce d?un cancer am?liore les chances de survie ou de gu?rison. Il est parfaitement possible de d?velopper un cancer du sein apr?s avoir subi des traitements lourds ?pr?ventifs?, y compris une double ablation. De nombreuses cellules canc?reuses ?chappent au curetage, et se logent dans les tissus environnants ou d?ailleurs partout dans le corps, d?o? elles peuvent d?marrer de nouvelles tumeurs.

Un choix quotidien pour r?duire les facteurs ext?rieurs?: consommer dix ?produits alimentaires qui aident ? r?duire le risque du cancer du sein

Le cancer du sein concerne une femme sur huit. La pr?vention et le d?pistage sont importants, on ne le dira jamais assez. Pourtant, les facteurs ext?rieurs constituent 80 % des causes de cette maladie.

Ces facteurs ext?rieurs concernent notre consommation, soit le tabac et l?alcool, le manque de vitamines D, la consommation d?acide gras trans.

Il existe des produits alimentaires recommand?s ? consommer pour se pr?munir contre le cancer du sein. En voici une dizaine?:

LE BROCOLI ? Tous les l?gumes crucif?res (choux) am?liorent la sant? cellulaire, en particulier le brocoli gr?ce ? sa contenance en sulforaphane qui aide le corps ? lutter contre la propagation des tumeurs.

L?AIL ? C?est un antiseptique, anti-inflammatoire, anticholest?rol, antioxydant ?.

LA GRENADE ? Elle est r?put?e pour ?tre un anti-canc?reux de premi?re classe gr?ce ? ses propri?t?s anti-inflammatoires et antioxydantes. Acide ellagique qui lutte contre les formations canc?reuses.

LES NOIX ? Tr?s recommand?es.

LE CURCUMA ? Une ?pice anti-canc?reuse, r?duction de la formation des cellules canc?reuses.

LA GRAINE DE LIN ET SON HUILE ? Graines dot?es d?un potentiel pr?ventif pour le cancer du sein gr?ce ? leur contenance en phytoestrog?nes qui sont des mol?cules d?origine v?g?tale.

LES BAIES (fraises, bleuets, framboises). Elles pr?sentent des propri?t?s anti-inflammatoires et sont capables d?inhiber la prolif?ration cellulaire et d?induire l?apoptose (mort cellulaire programm?e) des cellules canc?reuses sans effet n?gatif sur les cellules normales.

LA TOMATE ? La tomate limite le risque de cancer gr?ce au lycop?ne qu?elle contient et qui lui donne d?ailleurs sa couleur rouge. Cuite, elle est encore plus efficace.

ACIDES GRAS OM?GA-3 ? Issus de poissons gras de mer froide.

RAISIN et VIN ROUGE ? En raison du resv?ratrol qui y est pr?sent.

La pr?vention naturelle a bien meilleur go?t!

Enfin, nous vivons dans un univers mat?riel o? la s?curit? parfaite n?existe pas. Le risque z?ro n?existe jamais.

Surtout, ne pas laisser la peur n?e d?images et de sc?narios n?fastes tracer un chemin destructif ? l?int?rieur de soi.

Pour ma part, je me souhaite et ? vous tous de d?velopper encore plus d?aptitude ? vivre intens?ment le moment pr?sent, le seul qui nous est r?ellement donn?. De le vivre dans le calme et la confiance.

Un art ? d?velopper qui ne peut que nous faire du bien, ? notre moral et ? nos cellules.

Carolle Anne Dessureault

 

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Nous ne sommes pas dupes : la violence est d’abord économique et sociale…

Dans une tribune publiée par le journal Libération, 1400 représentants du monde de la culture, ...