Accueil / T Y P E S / Articles / Le cerveau adore le cholest?rol !

Le cerveau adore le cholest?rol !

Vous connaissez peut-?tre de r?putation le Dr Michel de Lorgeril, cardiologue et chercheur au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) en France.

Il a r?cemment publi? sur son site web, un article qui m ?appara?t fort int?ressant, et qui vient contredire le courant m?dical (commercial) de mettre sous statines des personnes en bonne sant?, souvent, en pr?vention. En pr?vention de quoi ? d?un d?ficit des Pharmas ?

Le cerveau adore le cholest?rol. Ne l?en privez pas avec des m?dicaments inutiles !

Par de Lorgeril Michel le jeudi, novembre 25 2010

Le cholest?rol est une mol?cule fondamentale du cerveau ! Faut pas qu?il en manque ! Comment puis-je en ?tre aussi s?r ?

C?est simple. Nous connaissons un certain nombre de maladies o? la synth?se du cholest?rol est d?ficiente, en particulier dans le cerveau.

Les sujets atteints pr?sentent ? des degr?s divers, proportionnels au d?ficit en cholest?rol, des troubles cognitifs ou des troubles de l?intelligence pour parler simplement.

Dans la forme homozygote du SLO syndrome (sans doute une des formes les plus s?v?res des d?ficits en cholest?rol), les enfants naissent tr?s handicap?s, avec en plus des dysmorphies majeures et des troubles de l?immunit?, pour faire simple.

Il faut savoir que le cerveau est un organe autonome pour ce qui est de son cholest?rol, lui-m?me indispensable au bon fonctionnement de nos neurones. Qu?est-ce que cela veut dire ?

Simplement que pour les autres organes demandeurs de cholest?rol (ovaires, surr?nales, etc?), le foie (principal producteur de cholest?rol dans notre organisme) transfert le cholest?rol gr?ce aux lipoprot?ines. Celles-ci sont des tr?s grosses mol?cules qui ne franchissent pas la barri?re h?mato-m?ning?e, et qui donc n?atteignent pas le cerveau.

Le cerveau fabrique lui-m?me le cholest?rol dont il a besoin gr?ce ? des cellules tr?s sp?cialis?es appel?es astrocytes.

Si on est atteint d?une maladie qui emp?che la synth?se du cholest?rol, le cerveau ne peut pas ?tre servi de l?ext?rieur ?

Facile ? comprendre tout ?a !

En fait, on ne conna?t pas tr?s bien les facteurs r?gulateurs de la synth?se du cholest?rol dans le cerveau. Certains ont pens? que si on avait un cholest?rol ?lev? dans le sang, ce n??tait pas bon pour le cerveau, et qu?il ?tait judicieux de baisser le cholest?rol du sang pour prot?ger le cerveau. Que des scientifiques, des m?decins, des comit?s d??thique, des autorit?s sanitaires de tout poil aient laiss? faire de telles exp?riences laissent pantois. Ils ne savaient donc m?me pas le minimum de ce qui est dit plus haut dans ce billet !

Malheureusement, les statines, elles, franchissent la barri?re h?mato-m?ning?e et donc sont capables de diminuer la synth?se du cholest?rol dans le cerveau !? C?est un? peu th?orique tout ?a parce que, ? ma connaissance, ? part que les statines atteignent le cerveau, nous n?avons pas de donn?es solides montrant une diminution du cholest?rol dans le cerveau sous l?effet des statines. M?me chez l?animal !? Si un lecteur de ce billet avait une r?f?rence s?rieuse ? ce sujet, merci de me la communiquer.

Question subsidiaire cruciale : avons-nous des donn?es scientifiques (ou autres) sugg?rant que les statines diminuent nos capacit?s cognitives, notre intelligence ?

La r?ponse est positive.

Au moins deux essais cliniques conduits en double aveugle ont montr? une diminution des capacit?s cognitives sous statine par rapport ? un placebo. Et cela pour des faibles doses (sans rapport avec ce qui est administr? actuellement) et de courtes p?riodes (quelques semaines).

Nous avons aussi une myriade de t?moignages (y compris sur ce blog) o? des gens viennent t?moigner du handicap mental induit par les statines. Il suffit de se promener sur Internet un petit moment pour constater les d?g?ts. Le plus c?l?bre de ces t?moignages est venu d?un ex-astronaute am?ricain de la NASA (Stuart Graveline) qui en a d?ailleurs fait un livre.
Les t?moignages sont tellement r?currents, et convaincants, que la plus c?l?bre revue scientifique pour grand public, le fameux ??Scientific American?? en a fait un article sp?cialement d?di? ? cette complication des statines dans son num?ro d?Octobre 2010.

Il suffit en g?n?ral d?arr?ter le m?dicament pour aller mieux. On ne compte pas les t?moignages de gens (y compris sur ce blog) qui ont vu des parents ou des proches ??gu?rir?? de leur maladie d?Alzheimer d?s lors qu?ils avaient arr?t? leur statine ? On reste r?veur !

Dernier point, et pas le moindre : parmi les grandes indications des m?dicaments anti-cholest?rol, comme les statines, figure le risque d?avoir (ou de r?cidiver) un accident vasculaire c?r?bral, qu?il soit transitoire ou d?finitif avec plus ou moins de s?quelle(s) et handicap(s).

Il a ?t? pourtant clairement d?montr? qu?avoir un cholest?rol ?lev? n?augmentait pas le risque d?accident vasculaire c?r?bral et qu?au contraire, quand on avait un cholest?rol bas, le pronostic (y compris vital) de l?accident vasculaire c?r?bral ?tait plus mauvais que si on avait un cholest?rol ?lev?.

Les lecteurs attentifs de ce blog ont tout compris : le cerveau adore le cholest?rol et, en cas de p?pin, il gu?rit mieux si il a du cholest?rol ? sa disposition !

Dernier (vraiment le dernier) point : est-ce que diminuer le cholest?rol avec un m?dicament diminue le risque d?avoir un accident vasculaire c?r?bral ?

J?ai d?j? r?pondu ? cette question dans mes livres. Donc, mes lecteurs connaissent d?j? la r?ponse.

Pour les paresseux qui ne lisent pas les livres en papier, les vilains, et les radins, je le r?p?te ici : NON, les statines ne prot?gent pas de l?accident vasculaire c?r?bral !

Ou plut?t, soyons pr?cis : les ?tudes publi?es ne montrent pas d?effet significatif, contrairement ? ce que disent leurs auteurs, notamment les auteurs de l?essai SPARCL, pour les sp?cialistes. Il suffit de lire la m?thodologie de l?essai puis les statistiques publi?es par les auteurs eux-m?mes (ou plus vraisemblablement les statisticiens du sponsor de l?essai) pour le constater.

Tout le monde peut v?rifier !

Mais, au fait, pourquoi personne ne v?rifie cette ?vidence et continue-t-on? de prescrire une statine pour la pr?vention de l?accident vasculaire c?r?bral ?

R?ponse : c?est ce que l?on? peut appeler le syndrome du Mediator, tout le monde devrait voir, ?a cr?ve les yeux et pourtant rien ne bouge !

Et dire qu?on dit qu?il faut diminuer le d?ficit de la s?cu ?

Le cerveau adore le cholest?rol. Ne l?en privez pas avec des m?dicaments inutiles ! Site du Dr. Michel de Lorgeril. 25 novembre 2010

  1. CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique)
    http://www.cnrs.fr/
  2. Le cerveau adore le cholest?rol. Ne l?en privez pas avec des m?dicaments inutiles ! Site du Dr. Michel de Lorgeril. 25 novembre 2010
    http://michel.delorgeril.info/index.php?post/2010/11/25/LE-CERVEAU-AIME-LE-CHOLESTEROL#comments

Articles en relation:

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Laverie familiale

Je suis en train de faire mon job de patiente en salle d’attente du toubib ...

One comment

  1. avatar

    Quand j’ ai arrêté le Lipitor mon médecin n’ a pas protesté et a coché une dernière fois dans mon analyse sanguine la vérification pour des dommages hépatiques potentiels …
    Dommages potentiels dont je n’ avais jamais entendu parlés lors de ma 1 ère prescription …
    Étant légèrement diabétique ( controlé ) je continue les glucophages et l’ aspirine et ai arrêté temporairement le coversyl qui maintient une bonne pression sanguine alors que ma pression a toujours été parfaite …
    À suivre car à ma dernière visite même sans coversyl ma pression n’ avait pas bougé et était toujours bien …