Accueil / A C T U A L I T É / Le capitalisme sauvage contre l’?le d’Anticosti

Le capitalisme sauvage contre l’?le d’Anticosti

Michel ROLLAND

Le Qu?bec est le troisi?me r?servoir d’eau douce au monde. Son fleuve, le Saint-Laurent, un des plus grands, des plus importants, charrie l’eau pollu?e par les Canadiens et les Am?ricains de ces Grands lacs qui ont fait parti jusqu’? la fin du XVIIIe si?cle de la Nouvelle-France, puis du Qu?bec. Le long de son parcours, cette eau douce se nettoie un peu, puis recevant l’apport des affluents non pollu?s du Qu?bec elle se fond avec l’eau sal?e de l’Atlantique en sa partie la moins vici?e. ? partir du fjord du Saguenay, ses eaux atteignent une qualit? telle que les esp?ces menac?es comme les baleines peuvent encore y vivre, s’y d?velopper.

La plus grande ?le au Qu?bec, situ?e dans le golfe Saint-Laurent, qui fait 16 fois la grandeur de l’?le de Montr?al et constitue une attraction pour tous les amants de la nature, [l’?le d’Anticosti], est l’objet des man?uvres du capitalisme sauvage qui projette de la d?truire avec tout le biotope environnant pour empocher des centaines de milliards de dollars. D?j?, le petit maire de ses 250 r?sidents apr?s les laquais de la haute finance que sont les politiciens de Qu?bec est pr?t ? abandonner l’?le ? la bourgeoisie capitaliste. Faut-il s’en ?tonner?? Faut-il s’?tonner que rien n’ait chang? depuis la prise du pouvoir par le PQ n?olib?ral?? Faut-il s’?tonner que la direction de notre plus grande soci?t? d’?tat, Hydro-Qu?bec, nomm?e par les gouvernements v?naux ait agi dans l’int?r?t de l’engeance capitaliste?? Faut-il s’?tonner que ces gens nous aient fait le sempiternel coup du ??vous ne pouvez plus rien faire, tout est sign?, r?gl? (le fait accompli)??

? l’heure de l’?conomie des riches d’abord, il ne faut s’?tonner de rien. Wall Street, Desmarais, P?ladeau (qui a eu droit ? son amphith??tre, sans compter ce qui l’attend encore et que nous ne savons pas…) et consorts ont droit ? tout. Leur seul souci est d’avoir la plus grosse part du g?teau. Le syst?me capitaliste a ?t? con?u pour eux. La majorit? elle, est l? pour faire augmenter leurs profits en vendant ? rabais sa force de travail et en leur remettant ce qu’elle a gagn? en consommant. Le territoire qu?b?cois avec ses richesses naturelles, sa faune, sa flore, son environnement, son biotope est l’objet des assauts de la bourgeoisie capitaliste pour qui tout ce qui compte est de grossir son capital. Il n’est plus n?cessaire en 2013, d’envahir un pays pour le d?poss?der. Il suffit de se regrouper dans l’anonymat des soci?t?s d’actions, des multinationales ou autres structures capitalistes pour avoir tous les droits.

Tout a commenc? en 2007 avec l’annonce du d?sengagement de notre soci?t? d’?tat, Hydro-Qu?bec, dans le domaine p?trolier. Le gouvernement n?olib?ral de Jean Charest avait d?cid? de mettre fin aux activit?s de la division p?trole et gaz d’Hydro-Qu?bec, laissant ainsi le secteur priv? occuper le champ libre. Le discours officiel ?tait que plut?t que de d?penser l’argent des contribuables dans des activit?s d’exploration ? haut risque, le gouvernement pr?f?rait s’assurer d’avoir ??la meilleure entente?? possible avec le secteur priv? qui… g?n?reux de nature, allait assumer seul de grands risques. Hydro-Qu?bec, par l’entremise de sa division P?trole et Gaz, avait pourtant proc?d? ? des travaux d’exploration dans l’?le d’Anticosti entre 2002 et 2007. Ces travaux avaient co?t? tout pr?s de 10 millions $. En 2002, le gouvernement p?quiste de Bernard Landry avait pr?vu un programme d’exploration des r?serves de l’?le. Il pouvait compter sur un budget de 330 millions de dollars. Mais l’?lection d’un nouveau premier ministre, l’ann?e suivante, freina cette exploration. Avec moins de 10 millions d’investis en recherche sur les 330 pr?vus, le gouvernement de Jean Charest se pr?tendant bien inform? annon?ait qu’il n’y avait absolument rien dans le sous-sol de l’?le. En 2008,?Hydro-Qu?bec?vendait ses 35 permis de forage dans l’?le, et ce fut la soci?t? P?trolia qui fit l’acquisition de 6 100 km au terme d’un contrat avec des clauses secr?tes la favorisant. Petrolia venait de mettre la main sur les ?normes r?serves du p?trole de schistes de l’?le d’Anticosti pour une bouch?e de pain. Pendant qu’Hydro-Qu?bec cherchait du p?trole conventionnel, la compagnie sans scrupules avait cherch? du ??non conventionnel??, celui qu’on ne peut extraire qu’au prix du saccage de l’environnement. Bien s?r, cette entreprise capitaliste affirme que la technologie a ?volu? et qu’elle sait maintenant extraire ??mieux?? ce ??non conventionnel??. Si on examine ce qui se passe pr?sentement en Alberta, ce n’est rien de rassurant…

Le discours officiel laisse entendre qu’ayant peu d’informations en main, Hydro-Qu?bec n’aurait pas eu d’autre choix que de vendre… ? l’aveuglette. Selon des ?tudes, l’?le d’Anticosti renfermerait d’?normes quantit?s d’hydrocarbures pour un potentiel de 30 ? 70 milliards de barils de p?trole. On parle d’une valeur de 3 000 milliards de dollars laiss?e par Hydro-Qu?bec au secteur priv?. Le pire est que tout s’est fait dans le plus grand secret, comme si tout ce qui s’est pass? relevait du domaine priv?. Hydro-Qu?bec a toujours refus? de d?voiler la ??redevance prioritaire?? qu’elle pourrait toucher sur une ?ventuelle production p?troli?re ? Anticosti. Les gouvernements n?olib?raux du Parti lib?ral et du Parti qu?b?cois ont toujours refus? de d?voiler les termes de cette main-mise du capital sur l’?le d’Anticosti, comme si les payeurs de taxes n’?taient pas concern?s par ce magouillage. Dans sa logique du profit de la compagnie avant tout, le ??grand patron?? de P?trolia s’?tait montr? outrecuidant a l’?gard d’Hydro-Qu?bec?: ??Si jamais j’ai n?goci? trop fort ? Hydro-Qu?bec, que je leur ai arrach? ce qui leur appartenait, j’en suis bien content. C’est bon pour les actionnaires de P?trolia. Qu’Hydro-Qu?bec s’arrange avec ses probl?mes??.

C’est entre les mains de cette race de monde ? qui les politiciens sont soumis que le destin de cette r?gion du Qu?bec repose. Le capital va recourir aux proc?d?s de fracturation hydraulique pour extraire le p?trole de l’?le. Les forages exploratoires r?alis?s par les entreprises priv?es se feront de mani?re ? favoriser les int?r?ts des compagnies au m?pris de l’environnement, au m?pris de la majorit?. Seuls des forages r?alis?s ? des fins scientifiques auraient d? ?tre autoris?s, mais les n?olib?raux au service de la bourgeoisie capitaliste lui laissent toute latitude.P?trolia?se pr?pare ? forer de 12 000 ? 15 000 puits pour mieux exploiter le potentiel p?trolier commercial d’Anticosti. En regroupant les puits ? raison de six par plate-forme de forage, il faudrait 2000 plate-formes. Le rayon d’action de chaque forage est en moyenne de 1000 m?tres. Il faudra donc implanter une plate-forme tous les deux kilom?tres sur toute la surface de l’?le pour exploiter au maximum le gisement, d’apr?s les chiffres avanc?s par les promoteurs. Cette agression des capitalistes sauvages aura pour effet de transformer ce joyau de la biosph?re qu’est l’?le d’Anticosti en paysage d?sertique parsem? de crat?res. Le potentiel d’accidents avec la fracturation hydraulique se situe ? un niveau critique tant pour la nappe phr?atique de l’?le que pour les fonds sous-marins environnants, et cela, sans parler de la perturbation de la faune.

Toute cette magouille capitaliste qui portera peut-?tre bient?t le nom d’Affaire P?trolia, sent bien mauvais. L’ex-ministre p?quiste?Richard Le Hir?dans une s?rie d’articles sur le sujet, nous am?ne ? nous interroger sur la l?gitimit? de cette transaction en d?montrant qu’elle est entach?e de nombreuses irr?gularit?s, mais aussi par la pr?sence de personnages et entreprises louches autour de cette cession par Hydro-Qu?bec de ses droits sur le p?trole. L’effet premier de cette d?nonciation est de souiller le Parti lib?ral de Jean Charest et de permettre ? l’autre parti n?olib?ral majeur, le Parti qu?b?cois de se maintenir ? la t?te de l’oligarchie de Qu?bec. Monsieur Le Hir par son geste rend service au Qu?bec, mais le fait est que le PQ est au service du capital. Il en faudrait vraiment beaucoup pour qu’il contrecarre les projets de ses ma?tres. Il est probable que tout ce qu’il fera dans les prochaines ann?es sera de faire semblant et de laisser l’initiative au… priv?.

Il est logique de croire que s’il y a eu des enveloppes brunes, de la collusion dans le domaine de la construction. Les 3 000 milliards de dollars ? l’horizon pour l’?le d’Anticosti ont d? g?n?rer non pas des enveloppes brunes, mais des liasses d’enveloppes brunes. Pour faire toute la lumi?re sur ce qui s’est pass? ? l’?le d’Anticosti, il faudra qu’une ?ventuelle commission d’enqu?te sur la collusion couvre ?galement le minist?re des Ressources naturelles. Il faut se rappeler qu’avant de c?der au secteur priv? l’ensemble des permis d’exploration gazi?re et p?troli?re qu’elle poss?dait, Hydro-Qu?bec pr?voyait investir plus de 330 millions de dollars entre 2002 et 2010 afin d’?valuer le potentiel en ?nergies fossiles du sous-sol qu?b?cois. Les lib?raux de?Jean Charest?ont mis fin ? cela abruptement et sans raison valable. ? qui profite le crime?? Qui ?tait susceptible de se faire soudoyer pour permettre au capital d’arriver ? ses fins?? Le fait que plusieurs anciens employ?s d’Hydro-Qu?bec et de la SOQUIP (soci?t? qu?b?coise d’initiative p?troli?re) travaillent maintenant pour les entreprises priv?es qui contr?lent les permis d’exploration p?troli?re sur Anticosti et en Gasp?sie, laisse songeur. Le potentiel d’Anticosti ?tait connu du minist?re de l’?nergie d?s 2002?! C’est sur cette base que le gouvernement Landry avait autoris? Hydro-Qu?bec ? entreprendre le vaste programme d’exploration de 330 millions sur dix ans d?s 2002.

Il faut s’attendre, en supposant qu’elle bouge, que l’oligarchie n?olib?rale d’Hippolyne Marois, s’en tienne ? sanctionner s?v?rement les individus qui ont accept? des pots de vin, mais donne des sentences bonbon ? ses ma?tres de la haute finance ? l’origine de toute cette affaire.

En attendant, bien de l’eau va couler dans le fleuve, de plus en plus pollu?, toxique, pendant que les capitalistes sauvages engrangeront leurs milliards… ? moins qu’un parti socialiste au service de la majorit?, qui accordera autant d’importance ? ses biologistes, ? ses scientifiques, qu’? ses ?conomistes prenne le pouvoir rapidement, chasse la racaille capitaliste, ?tatise nos richesses naturelles et interdise le traitement du p?trole au Qu?bec.
Michel Rolland

Sources?:

De F?lix Leclerc, interpr?t? par Yves Souin?:?Race de Monde?(bien ?couter les paroles)

Reportage sur Anticosti ? visionner?:?youtube.com

vigile.net

radio-canada.ca

lapresse.ca

quebec.huffingtonpost.ca

vigile.net

www.lavenirduquebec.org

legrandsoir.info

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Une nation alerte en voit de toutes les couleurs

Jadis, il y avait un adjectif pour exprimer la bonhommie, la joie de vivre et ...