Accueil / T Y P E S / Articles / Le b?cher des vanit
Nous c?l?brons en ce mois d’Ao?t 2010 les trois ans de la crise financi?re la plus pernicieuse depuis la Grande D?pression et pourtant, en cet ?t? 2010,?les march?s r?gnent plus que jamais en ma?tres incontest?s. Rien de nouveau donc sur ce font m?me si?nous, citoyens moyens, avons ?t? consid?rablement appauvris et sinistr?s par un syst?me [...]

Le b?cher des vanit

c?l?brons en ce mois d?Ao?t 2010 les trois ans de la crise financi?re la plus pernicieuse depuis la Grande D?pression et pourtant, en cet ?t? 2010,?les march?s r?gnent plus que jamais en ma?tres incontest?s. Rien de nouveau donc sur ce font m?me si?nous, citoyens moyens, avons ?t? consid?rablement appauvris et sinistr?s par un syst?me financier dont la taille d?passe toujours les capacit?s de production de nos ?conomies. Comment s??tonner que les liquidit?s excessives goul?ment cr?es par nos Etats et incapables de se loger dans une ?conomie aux habits d?cid?ment trop ?troits aillent se blottir dans les march?s financiers pour faire le bonheur des sp?culateurs? Les constructions financi?res ne seraient-elles que des ch?teaux de cartes donnant aux investisseurs et aux sp?culateurs l?illusion de la richesse?

Qu?? cela ne tienne: l?h?morragie du syst?me financier et les saign?es boursi?res seront encore et toujours stopp?es avec l?argent du contribuable car?le destin du citoyen moyen est de sauver le sp?culateur? Il est en effet ?crit que les Etats d?penseront sans compter d?s lors qu?il s?agira de stabiliser le syst?me financier tandis qu?au m?me moment le budget des m?nages devra subir des r?ductions drastiques! Qui aura le cran de brider un syst?me financier de moins en moins corr?l? ? l?activit? ?conomique r?elle? Nos Gouvernements ont?offert au syst?me financier un parachute en or massif pendant que les intervenants de l??conomie r?elle, eux, se d?battent dans leur triste r?alit?.?Ou quand l?Etat se retrouve lui aussi ? comme le sp?culateur ? d?connect? des r?alit?s d?un quotidien qui voit le citoyen moyen lutter pour conserver son niveau de vie, son pouvoir d?achat ou tout simplement son emploi?

Que sont devenues les d?clarations teint?es d?emphase de nos dirigeants politiques?promettant de r?former un Wall Street aux sources de toutes les nuisances de Main Street??Ces injections de liquidit?s massives, ces stimuli Keyn?siens mis en place?de mani?re spectaculaire et sans nulle h?sitation?n?auront-ils repr?sent? au final qu?un imp?t d?guis? pr?lev? sur des familles et sur des employeurs?exsangues? Quid de l??loquence de certains de nos Chefs d?Etats si prompts ? faire le proc?s d?une Finance et d?un lib?ralisme forcen?s et avides de profits immoraux? Et pourquoi ces m?mes dirigeants Europ?ens s?aplatissent-ils maintenant face ? des agences de notation hier vilipend?es (avec raison) mais dont on esp?re aujourd?hui ardemment qu?elle maintiendront notre notation?

L?expansion du syst?me financier devra imp?rativement ?tre frein?e car il est certain qu?elle empi?te sur l??conomie et sur ses cycles d?activit?. Ces crises financi?res qui se suivent et qui se ressemblent ont une capacit? de nuisance ?vidente sur nos entreprises et sur l?emploi car le capitalisme livr? ? lui-m?me est par nature instable. De plus, c?est dans ses phases de prosp?rit? qu?il est le plus dangereux car ces p?riodes sont propices aux prises de risques excessives et nos ?conomies ne peuvent ?ternellement tanguer par la faute d?un syst?me intrins?quement?instable.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Introspection et réflexion

  Huis-clos (vidéo) Le printemps comme un curieux pied de nez, se pare de ses plus beaux atours. Depuis quelques jours, les oiseaux retrouvent le droit à une parole tandis que la folie humaine leur avait depuis si longtemps ...