Accueil / A C T U A L I T É / Le BRIC devient d?finitivement le BRICS

Le BRIC devient d?finitivement le BRICS

Source: Alter Info

Le 14 avril, sur l??le de Hainan en mer de Chine m?ridionale se r?uniront les membres de ce qu?on appelait auparavant le BRIC (le Br?sil, la Russie, l?Inde et la Chine), mais qui est devenu BRICS (S: Afrique du Sud). Ce sera le troisi?me sommet de l?organisation qui se d?veloppe et se renforce.

L?expansion vers le Sud

S?il ?tait jusqu?? r?cemment naturel pour l?OTAN de l??tendre vers l?Est, le BRIC prend la direction du Sud. Le consentement de tous les pays membres du club pour l?adh?sion de l?Afrique du Sud a ?t? un cadeau de No?l pour le pays, et depuis mars une nouvelle lettre a ?t? officiellement ajout?e au BRIC.

Selon la rumeur il existe d?autres pr?tendants ? l?adh?sion au club, mais c?est surtout la Chine qui est oppos?e ? l?expansion incontr?l?e du groupe. Il ?tait avant tout question du Mexique et de l?Egypte sous la pr?sidence de Moubarak. S?ils avaient adh?r? au BRIC, le tableau serait logique: les membres du club seraient des pays repr?sentant une r?gion plus ou moins grande, chacun de ces pays entra?nant dans son sillage des Etats plus petits. Le Br?sil « remorque » l?Am?rique du Sud, l?Egypte aurait « tract? » le Moyen-Orient, et ainsi de suite.

Quoi qu?il en soit, l?apparition ? Hainan du pr?sident sud-africain Jacob Zuma apporte ? la Russie un avantage tr?s simple. Les discussions ayant commenc? il y deux ans selon lesquelles la Russie est le « maillon faible » du BRICS cesseront d?finitivement. Il s?agissait d?une tentative ouverte mais peu convaincante de d?manteler le BRIC. M?mes vell?it?s ? l??gard de l?Organisation de coop?ration de Shanghai. Il s’agissait de trouver le maillon faible et de le d?crocher. Dans le cas pr?sent, le discours ?tait le suivant: la Russie ?tait dans une tr?s mauvaise posture pendant la crise. Elle avait trop de probl?mes pour se pr?occuper de la Chine ou de l?Inde. Elle devrait plut?t pr?tendre ? l?appartenance europ?enne, avec toute la modestie qui s’impose.

L?Afrique du Sud est un pays avec un PIB annuel de 286 milliards de dollars, quatre fois inf?rieur ? celui de la Russie. Elle rencontre plus de probl?mes que la Russie, bien qu?au Br?sil la situation ne soit pas non plus brillante. Et en y regardant de plus pr?s, l?Inde et la Chine ne sont pas non plus des phares. Mais l?Afrique du Sud est une locomotive ?conomique pour tout le continent africain qui compte 1 milliard d?habitants. Telle est son importance. Sans parler du fait que l?adh?sion de l?Afrique du Sud ?tait in?vitable car il existait un « triangle » Inde-Br?sil-Afrique du Sud, qui devrait d?sormais dispara?tre. Les discussions y ?taient les m?mes: le r?le des pays membres cro?t, il faut savoir en profiter.

La question n’est pas qui sommes-nous, mais que serons-nous

En fait, la notori?t? croissante du BRICS n?est pas tant li?e aux indices militaires ou ?conomiques actuels des pays membres, qu’? la qualit? de leur croissance, leur progression? ?vidente vers les r?les principaux sur la sc?ne mondiale. Par exemple, le PIB de la Chine, la deuxi?me ?conomie du monde, repr?sente pour l?instant 10% de l??conomique mondiale. Mais il existe un autre indice: la Chine « g?n?re » entre 20% et 30% de la croissance ?conomique mondiale. Autrement dit, en l?absence de l??conomie chinoise, les affaires des Etats-Unis et de tous les pays voisins de la Chine, y compris de la Russie, seraient bien pires. On pourrait dire la m?me chose des autres membres du BRICS: ce sont des g?n?rateurs.

En fait, il s?agit du club des leaders de demain, et c?est ainsi que tout le monde le consid?re.

Il n’est pas question de qualifier le G8 d?obsol?te, mais le fait est que tout le monde le fuit. La Chine et le Br?sil ont annonc? il y a un an et demi qu?ils n?avaient plus le loisir de jouer le r?le ambigu d’ « invit?s permanents » aux r?unions du G8. Les diplomates de ces deux pays ont clairement fait comprendre qu?aucun G8 n?existe ? leurs yeux, contrairement au G20 financier.

Nous sommes si diff?rents

Il est devenu traditionnel de comparer les clubs et les organisations des « anciens » ma?tres du monde (les Etats-Unis, l?Union europ?enne et autres) aux structures cr??es par les ma?tres « de demain. » Un certain syst?me s??tablit. L?Occident appr?cie l?unanimit?, l?Orient, le Sud, etc. appr?cient le consentement.

Dans ce sens, le BRIC est un ph?nom?ne. Dans le programme pr?alable du sommet annonc? la semaine derni?re par le vice-ministre chinois des Affaires ?trang?res Zhai Jun, il est principalement question des int?r?ts communs dans la conqu?te de meilleures positions dans l??conomie mondiale. Le d?veloppement global, les finances mondiales et la coop?ration entre les cinq membres du club: tels sont les th?mes du sommet.

D?ailleurs le dernier point est un ph?nom?ne int?ressant. Certes, on assiste ? la croissance consid?rable des ?changes commerciaux entre l?Inde et la Chine et ? l?essor de la popularit? des marchandises chinoises en Inde, contrairement aux avis d?une certaine partie de l??lite indienne et en d?pit du litige territorial entre les deux pays. Ou ? la croissance des ?changes commerciaux entre la Chine et la Russie. Mais le lointain Br?sil se rapproche progressivement des autres partenaires ?galement. Au cours des dix derni?res ann?es, le commerce « au sein du BRICS » a augment? de 28%, jusqu?? 230 milliards de dollars. Les m?canismes quadrilat?raux ont ?t? lanc?s, et d?sormais ils fonctionneront dans un format pentalat?ral au niveau minist?riel. C?est-?-dire dans le secteur de la s?curit?, des finances, de l?agriculture, de la sant? et des innovations. Bien s?r, il s?agit l? principalement de l??conomie?

Mais qu?en est-il du « d?veloppement global »? On pourrait supposer que c?est loin d??tre seulement une question ?conomique. On ne saurait se passer de la politique. Et ? en juger pas les informations en provenance de P?kin, on devrait s?attendre ? un discours de Hu Jintao au sujet des situations cl?s graves dans le monde contemporain. Sur la Tunisie, l?Egypte, la Libye et au sujet de l??tablissement de la d?mocratie par la force?

Par la suite un communiqu? devrait ?tre adopt? comprenant certaines th?ses du rapport de Hu Jintao que tout le monde approuverait. Cela n?est certainement pas facile (un tel document ?tait discut? la semaine derni?re). En fait, il est question de pays tr?s diff?rents. De plus, l?importance de la Chine, qui vient de devenir la deuxi?me ?conomie du monde, augmente? Mais le principe de prise des d?cisions par consensus est loin de fonctionner formellement. Ainsi, nous verrons prochainement sur quelles questions politiques les cinq « leaders de demain » tomberont d?accord.

L?opinion de l?auteur ne correspond pas forc?ment ? la position de la r?daction

http://fr.rian.ru http://fr.rian.ru

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

UE: Déconstruire le Pacte de Stabilité…pour assainir l’Europe !

  L’Europe n’est toujours pas tirée d’affaire. Une débâcle est encore possible du fait de ...