Accueil / T Y P E S / Chroniques / L’avenir du nucl?aire au Qu?bec – Un choix de soci?t

L’avenir du nucl?aire au Qu?bec – Un choix de soci?t

La production d’?lectricit? ? partir de l’?nergie nucl?aire comporte des risques qui pourraient avoir des cons?quences irr?m?diables sur les ?cosyst?mes et les humains ;

Le Qu?bec est dot? de ressources abondantes en ?nergies douces et renouvelables et ces ressources pourraient ?tre mises en valeur ? grande ?chelle ;

Le co?t pr?vu par Hydro Qu?bec pour la r?fection de Gentilly-2 a presque doubl? depuis 2002, passant de 845 millions ? 1,5 milliard de dollars, et les co?ts de r?fection de r?acteurs nucl?aires en Ontario ont largement d?pass? les pr?visions ;

Un accident ou une attaque terroriste ? Gentilly-2 pourraient mener ? une fusion du cœur du r?acteur, ce qui rendrait inhabitable pour des d?cennies une importante partie du territoire du Qu?bec et entra?nerait un effondrement ?conomique ;

La construction et l’exploitation d’un nouveau r?acteur de type CANDU-6 (comme celui de Gentilly-2) seraient jug?s trop dangereux aujourd’hui par les autorit?s f?d?rales ;

L’uranium, le combustible utilis? dans le r?acteur Gentilly-2, n’est pas une ressource renouvelable et, apr?s combustion, il se transforme en d?chets nucl?aires hautement radioactifs qui doivent ?tre isol?s de l’environnement et des humains pendant des centaines de milliers d’ann?es ;

La pollution radioactive quotidienne g?n?r?e par le fonctionnement normal de Gentilly-2, de m?me que les fuites provenant de l’aire de stockage des d?chets radioactifs, augmentent le risque de cancer, de mutations g?n?tiques et d’anomalies cong?nitales dans la population locale ;

En cons?quence, nous soussign?s demandons instamment au gouvernement du Qu?bec

* de dire non ? la r?fection du r?acteur Gentilly-2 ;
* de mettre en place un plan d?taill? de s?curisation de la centrale ;
* de mettre en place un plan de remplacement de l’?nergie nucl?aire

par les ?nergies douces : conservation de l’?nergie, efficacit? ?nerg?tique et production d’?nergie renouvelable.

Nous faisons aussi un appel pressant aux membres de l’Assembl?e nationale pour qu’ils appuient notre demande de fermeture permanente de Gentilly-2 aupr?s du gouvernement.

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Disparition d’Emiliano Sala : un rapport nébuleux, mais des découvertes explosives (3)

Au fil des recherches, certains incidents survenus dans les environs de la zone footballistique et ...

One comment

  1. avatar

    Très bonne chronique !

    D’accord pour sortir Québec du nucléaire.

    Je vous informe que j’ai réussi tout un exploit cette année, en rapport avec l’électricité et Hydro-Québec.

    Mon compte mensuel à Hydro-Québec a commencé à baisser de $4. par mois. Super cool ! Je vais pouvoir me payer 2 cafés au restaurant du coin, en lisant mon journal.

    Un truc ou deux à vous partager, et qui a tout de même réussit :
    A)
    Le soir, je passe mes soirées avec des petites veilleuses, dans chaque pièce ; au lieu d’allumer les grosses lumières.
    B)
    Aussi, je lave à l’eau froide avec du savon pour ce genre de lavages. De plus, une personne m’a installée deux cordes à linge, dans une pièce pour le rangement et le lavage. Bien sûr, je place dans la sécheuse, tous ce qui a rapport aux lits, vu que je lave à l’eau froide. Il semble que ce serait un truc pour tuer les acariens. Br….. !

    Ne possédant pas de voiture, j’utilise le transport adapté communautaire, et les taxis communautaires pour me rendre 4 à 6 fois par année, chez le Doc et le spécialiste. Je sauve maintenant des $$$ aux contribuables, qui n’ont pas à payer les frais de voyages à Québec, parce que j’ai choisi de garder mon médecin traitant, qui demeure près du pont de Québec.

    Finalement, je me suis ajustée à la décision de mon agent du B.S. et je retrouve ainsi mon autonomie en dépensant mes $$ qui servaient à mes épiceries. Donc, je devrais maigrir durant l’année 2009, grâce à ces changements.

    Voilà des trucs de base pour ménager comme Séraphin, autant pour l’électricité que le gaz. Depuis 10 ans, je fumais environ 2 à 6 cigarettes par jour acheté à bas prix ; j’ai donc arrêté de fumer depuis 1 ans, mais j’ai pris 20 livres durant l’année ,pour me retrouver diabétique sévère aux médicaments. Est-ce vraiment mieux ?

    Quand j’aurai bien envie de fumer, je fumerai ; et quand j’en ai pas envie ou pas de sous pour cela, je ne fume pas tout simplement. Enfin, libre devant le choix de fumer ou de ne pas fumer ! Je me suis un brin éloignée du sujet du nucléaire, mais j’ai partagé sur l’électricité, la fumée et le gaz.

    AH MISÈRE……AH MALHEUR !

    Patricia Turcotte