L’assassinat de Kennedy : Oswald, ou le parfait pigeon (31)

Une constatation s’impose :  tous ceux qui souhaitaient combattre Castro en 1963 l’avaient aidé en apportant des armes aux opposants de Batista, dont il faisait partie.  Avouez qu’il y avait de quoi être rancunier, puisque les castristes pouvaient désormais les tuer avec les fusils qu’eux-mêmes avaient parachutés.  Comment Castro avait-il réussi en un premier temps à séduire les américains, l’explication est peut-être bien dans une forme de catharsis … Lire la suite de L’assassinat de Kennedy : Oswald, ou le parfait pigeon (31)