L’assassinat de Kennedy : Oswald, ou le parfait pigeon (24)

Pour fabriquer cet assassin, tout a été bon.  On a vu déjà ses pérégrinations en URSS, pour lui assurer un passif de supporter présentable des idées communistes.  Il y avait été envoyé, on l’a vu, pour espionner en matériel électronique (du moins le lui avait-on fait miroiter).  Reste à le positionner à un endroit particulier, lui … Lire la suite de L’assassinat de Kennedy : Oswald, ou le parfait pigeon (24)