Accueil / A C T U A L I T É / L’anniversaire nucléaire de l’hydre

L’anniversaire nucléaire de l’hydre

 

Dans le sens littéraire, l’hydre se définit comme le mal impossible à éradiquer. Sur les réseaux sociaux, Kim Jong-un qui adore se mettre en scène avec des images retouchées, est un personnage qu’on aime tourner en dérision. Les méthodes expéditives autant qu’originales du leader suprême pour éliminer les traîtres du Parti enflamment le web selon nos médias toujours friands d’un buzz sanglant. À l’occasion de son 33ème anniversaire, le tueur qui rit n’a pas hésité à employer les grands moyens pour faire encore parler de lui avec son jouet favori et explosif.

En effet, le 6 janvier, c’est à dire deux jours avant l’anniversaire de Kim Jong-un, la République populaire Démocratique de Corée du Nord s’est vantée d’avoir fait exploser une bombe miniaturisée à hydrogène sans « aucun impact sur l’environnement ». Seulement un petit tremblement de terre d’une magnitude de 5,1, selon l’institut américain (USGS). Or, selon divers spécialistes du nucléaire, l’activité sismique provoquée par le test nord-coréen correspondrait plutôt à l’utilisation d’une bombe A, au moins 1000 fois moins puissante qu’un engin thermonucléaire. L’hydre serait-il un serpent à sept têtes menteur et surtout flagorneur ? Mais n’oublions pas tout de même que la miniaturisation de la charge pourrait permettre son logement dans un missile à longue portée dirigé évidement vers le « gang de voleurs cruels » américain.

King-Jong-un

La suite n’est pas triste non plus, car le « communiqué publié par l’agence centrale de presse nord coréenne (KCNA) est un véritable chef d’oeuvre de propagande qui mérite toute votre attention…

« Il s’est passé un événement surprenant dans le monde qui doit être spécialement noté dans l’histoire nationale couvrant une période excitante de 5.000 ans alors que le personnel et le peuple de la République populaire démocratique de Corée du Nord ont fait un pas-de-géant, réussissant des miracles et des exploits jours après jours dans ce qui va amener au plus tôt la victoire finale de la cause révolutionnaire du Juche (l’idéologie autocratique de la Corée du Nord, ndlr). »

Après la lecture de ces quelques lignes fantasmagoriques, comment douter une seule seconde de la noble mission portée par Kim Jong-un, offrir la « paix et la sécurité » à son peuple qui pleure d’amour pour lui. La paix et la sécurité qui « ne peuvent être atteintes par des sollicitations humiliantes ou des compromis à la table des négociations ». Car  » Rien n’est plus fou que de lâcher un fusil de chasse devant un troupeau de loups féroces ». Ç’est beau comme un poème de La Fontaine réactualisé. Mais les puissants musclés de ce monde de brutes et les marchands d’armes ne chantent-ils pas tous la même messe… Si vis pacem, para bellum. 

Bien sûr, après la petite démonstration nucléaire de la Corée du Nord, les Etats dotés de l’arme fatale, la Corée du Sud et quelques autres, n’ont pas hésité longtemps avant de réciter le couplet habituel des indignés de la bombe atomique des autres.

Sources –

http://www.slate.fr/story/112357/communiques-nord-coreens-loufoques

http://www.france24.com/fr/20160106-coree-nord-essai-nucleaire-bombe-h-coree-nord-etats-unis-obama-kim-jong

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/01/06/essai-nucleaire-en-coree-du-nord-qu-est-ce-qu-une-bombe-h_4842590_4355770.html#

 

Commentaires

commentaires

A propos de gruni 57

avatar
J'ai une fâcheuse tendance à l'ambiguïté. Ce n'est pas ma faute je suis tombé dans le deuxième degré quand j'étais petit. Depuis, pour me soigner, j'ai tenté une cure prolongée sur Agoravox. Le résultat a été désastreux, c'est encore pire qu'avant. Alors ne me prenez surtout pas au sérieux, mon cas déjà désespéré pourrait s'aggraver avec une grosse tête.

Check Also

Derrière le procès de Bouaké, l’ombre pesante des marchands d’armes en Afrique (13)

Qui donc a armé les belligérants ? On le sait aujourd’hui avec cette saga des ...