Accueil / T H E M E S / ETHIQUE & RELIGIONS / La trinit? de la vie

La trinit? de la vie

FOETUS

 

D?apr?s le portail chilien 24 heures, c?est une des phrases avec lesquelles la multimillionnaire Gina Rinehart a expliqu? sa nouvelle id?e pour combattre la crise ?conomique en Australie : st?riliser les pauvres pour ?viter que les ? basses classes ne se multiplient ?.(1)

Contrairement ? cette caste de la population qu?elle repr?sente, le paysan travailleur ? encore la conscience que l?homme est d?abord et avant tout un animal. Et non pas des demi-dieux comme eux le pr?tendent. Et comme tout animal sur cette plan?te, l?homme est dot? de l?instinct de survie.

L??volution de l?instinct de survie

Durant plusieurs milliers d?ann?es, la vie maintenait un ?quilibre judicieux entre les progr?s technologiques de son esp?ce dominante et la population mondiale qui la compose. L?homme ?tait une proie facile pour tous les pr?dateurs du r?gne animal, c?est pour cette raison que la vie en soci?t? plus nombreuse et organis?, c?est d?velopper menant aux grandes cit?s. R?flexe naturel d? ? l?instinct de survie, plus nous sommes nombreux, plus facile est la vie en g?n?ral face aux pr?dateurs.

Un grand bouleversement technologique est survenu au moyen ?ge, avec la d?couverte de l?arme ? feu. Qui procurait ? l?homme un tr?s net avantage sur les autres esp?ces. Pouvoir combattre ? distance et non au corps-?-corps, changeait sensiblement la mentalit? de l?homme. Ayant moins de pr?occupation pour leur survie, il pouvait consacrer plus d??nergie au d?veloppement de ses conditions de vie. En contreparties de cette ?volution, les membres de la race humaine g?n?tiquement pr?disposer ? l?avidit? et en qu?te de pouvoir tiras les m?mes conclusions, mais pour eux ce n?est pas contre le r?gne animal, mais contre leurs fr?res.

Un autre bouleversement est survenue durant le vingti?me si?cle, plus les sciences et techniques ont ?volu? rendant la vie quotidienne plus facile. Plus l?instinct de survie chez les humains des soci?t?s occidentales s?amenuisait. Et se manifestait plus pr?cis?ment en la n?cessit? de reproduction, les dirigeants sont inquiets au sujet de la surpopulation. Mais aucun ne mentionne que le capitalisme en s?appropriant le savoir, ? provoquer un d?s?quilibre. R?servant les bienfaits des sciences et de l??volution naturelle qui en d?coulent, ? seulement quelques pays. Laissant une tr?s grande partie de la population mondiale dans le sous-d?veloppement et l?ignorance. Maintenant leur instinct de survie ? un niveau ?lev?, ils font plus d?enfants.

Vous souvenez vous des blagues, des idiots utiles du syst?me, qui trouvait la solution au probl?me de pauvret? africaine, en d?clarant qu?il n?avait qu?? arr?ter de faire des enfants. Pourtant un bref survol de l??volution d?mographique du dernier si?cle, met en ?vidence cette relation entre la qualit? de vie des pays occidentaux et le nombre d?enfants. De plus, la religion contrairement ? se l?ont peu pens? de nos anc?tres, n?a strictement rien ? voir avec ce ph?nom?ne, car l?instinct de survie n?est pas spirituel mais animal.

Le danger avec l?ath?isme et le rejet de la nature animal de l?homme, est de jeter le b?b? avec l?eau du bain. J?ai lu un article (le lien en fin d?article) qui le d?montrait ?loquemment. La nouvelle g?n?ration, domestiquer aux gouvernes-maman et au dogme ?conomique tient un discours qui tend ? prouver l?inexistence philosophique de notre ?poque, ainsi que le peu de respect que l?individu individualiste se porte ? lui-m?me, tout comme le reste d?ailleurs.
Il ?crit ceci :

La famille en tant que telle n?est pas une n?cessit? g?n?tique, mais une institution, une construction sociale. Ses r?les sont multiples et changeants, mais s?orientent principalement autour de la socialisation des enfants et de la survie ?conomique. (2)

R?duire ainsi la notion de famille ? seulement ces deux aspects, sans n?cessit? g?n?tique est le comble de l?absurde d?une soci?t? compl?tement biais?. Qui est inconsciente de son pass?, et donc sans avenir. Et la manipulation des religions n?est pas ?trang?re ? ce ph?nom?ne.

Comme la nature humaine nous incite ? regarder le doigt, plut?t que le lieu o? il pointe, nous avons tendance ? oublier le message qu?elles portent. Message qui pr?ne l?existence d?un dieu, parti qui est mis en doute et en primaut? dans notre esprit, mais le v?ritable sens du message peu importe le messager est l?amour de vie. Et la multitude de philosophie qui en d?coulent ne sont qu?un reflet de l?interpr?tation humaine.

R?duire le r?le d?un parent au contexte qu?il ?voque, (fruit du dogme ?conomique) est un affront direct ? l?essence m?me de la vie. Car la repr?sentativit? symbolique de la famille est que deux ?tres, un homme, une femme. Qui a moment pr?cis de leur vie, ?panouisse leur univers ? travers la conception d?un enfant, invoquant ainsi le pouvoir de la vie. Cette trinit? forme le noyau dur de la vie et c?est bien l?, que r?side la v?ritable origine de l?humain et sans cette trinit?, pas d?humanit?.

Ne confondons pas la sexualit? avec le pouvoir d?invoquer la vie que chacun poss?de. Il nous est possible aujourd?hui avec les diff?rents moyens de contraception, d?avoir une sexualit? plus ?panouie. Les diff?rences naturelles de l?expression de notre sexualit? sont de plus en plus tol?r?es. Mais cette libert? offerte par la science et l??volution, ne doit pas nous faire perdre de vue la raison premi?re animale de cet acte, qui est un appel ? la vie. Et quand elle r?pond ? cet appel, c?est tout un univers qui est accueilli dans l?ut?rus de la m?re. Comme la nature est parfois g?n?reuse avec nous, elle nous impose cette obligation avec le plus grand des plaisirs.

Le fait que tout au long de l?histoire, des individus ou groupe d?individus ont d?lib?r?ment utilis? la religion ? leur avantage, prouve seulement qu?elles sont des institutions et l?hommerie m?me en ce lieu de culte, fait son ?uvre. Victime de leur long?vit? au m?me titre que les personnes morales du droit, manipul?, s?av?rent tout aussi dangereuses pour l?humanit? et m?me plus, haut lieu de la moralit? se comportant de mani?re immorale pas ?tonnant que la soci?t? n?en ait plus.

Et pour les adorateurs du culte ?conomique et pourvoyeur des libert?s individuelles. Ceux qui r?vent de richesse mat?rielle, totalement inconscient de la partie animale de leur ?tre et qui sont de farouche opposant pour l?abolition du syst?me mon?taire. Qui adopte les m?urs d?gradantes de l??lite, voici ce que certaine reine de beaut? r?serve aux fruits de votre immoralit? :

Ainsi, apr?s avoir d?montr? le pouvoir r?g?n?rant du collag?ne humain, des chercheurs suisses de l?H?pital universitaire de Lausanne se sont associ?s ? une firme bas?e aux Etats-Unis, Neocutis. Elle est devenue la premi?re compagnie ? commercialiser la cr?me ? base partiellement de f?tus humain (appel? d?sormais ? mol?cule PSP ?) et propose par exemple son produit ? contour des yeux ? au prix de 85 $. Du cadavre sous l??il en quelque sorte?. A noter pour la petite histoire que la mention ? n?a pas ?t? test? sur les animaux ? figure sur la cr?me d?embryon mort?
Mais le commerce des f?tus est loin d??tre embryonnaire ; apr?s les cosm?tiques, voici l?alimentaire. Senomyx, une soci?t? partenaire notamment de la firme PespsiCo, utiliserait aussi de l?extrait de f?tus. Sa mol?cule phare HEK-293 (pour Human Embryonic Kidney ) servirait de ? fixateur de go?t ? ? la cr?ation de nouvelles boissons ? cola ? pour le g?ant am?ricain (bien qu?aucune trace de f?tus ne se retrouve dans le Pepsi, les recherches visant ? ? donner du go?t ? ? ce dernier produit inclurait l?utilisation de l? ? HEK ?).
(3)

Avec un tel d?ni de la vie, il n?est pas ?tonnant de constater que celle-ci veuille quitter cette plan?te. Et nos hurluberlus de services au lieu de v?ritablement plancher sur des r?formes s?rieuses, se gavent d?idiotie tout en s??loignant de la r?alit?. Mais rassurez-vous, tant que les cils sur les phares avant des voitures auront la cote dans nos m?urs collectives. Au d?triment de cette relique archa?que du respect de la vie, dans l?expression de nos nouvelles libert?s individuelles. Les oligarques n?ont pas grand-chose ? craindre du prol?tariat et peuvent continuer ? faire semblant de participer ? l??mancipation de notre soci?t?.

Le gouvernement du Qu?bec proposera sous peu une charte de la?cit?, qui fait d?j? coul?e beaucoup d?encre. Du gaspillage d??nergie ? propos des signes religieux, afin de maintenir les zombies individuels ? un niveau de pauvret? id?ologique. Cr?ant encore une fois, une zizanie collective st?rile sans importance. Rel?guant ainsi aux oubliettes le vrai d?bat sur l?identit? humaine, la partie animale (r?el) et la partie spirituelle (fictive).

Ce qui est indigne d?une soci?t? de l?an 2013. Au lieu de b?tir une vie quotidienne bas?e sur les obligations de la nature humaine, qui nous unis dans le monde r?el et serait catastrophique pour l??conomie et les oligarques. Car l?absurdit? de notre adoration du veau d?or ?conomique, brillerait de tous ces ?clats m?me pour les aveugles. L?on nous propose encore la discorde et l?imaginaire du spirituel (fictif), afin d’occuper et laisser planer les caresseux de cils de phare, pendant que leur blonde cache leurs cernes laisser par une vie exigeante, avec leur cr?me ? base de f?tus.

Pour le retour d?une saine moralit? et du respect de la vie on repassera, toujours inconscient est l?individualiste moderne, aussi unique dans la r?alit?, qu?une ?prouvette fabriquer en Chine, en milliards d?exemplaires, d’o? il a ?t? con?u, par son rejet de la trilogie historique de la vie, dans sa conception des libert?s individuelles, qui n?a qu?un seul volet de l?humain, le fictif. D?ou l?origine de son zomb?isme, car il est ? moiti? humain.

(1) Source espagnole : La mujer m?s rica del mundo quiere esterilizar a los pobres | CONTRAINJERENCIA
Traduction Anne Wolff

(2) http://leglobe.ca/2013/07/le-declin-de-la-famille-et-pourquoi-cest-une-bonne-chose/

(3) Le commerce des f?tus avort?s : l?oligarchie maquill?e aux cadavres

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Histoire de la violence

Je suis en train de gronder ma fille. Je suis en train de lui pourrir ...