Accueil / A C T U A L I T É / La Suisse ? la crois?e des chemins?

La Suisse ? la crois?e des chemins?

Dans un contexte o? l?extr?me fermet? du franc suisse nuit manifestement aux exportations helv?tiques, la Suisse n?aurait-elle pas int?r?t ? adopter l?Euro? Cette ascension inexorable du franc depuis quelques ann?es conduit en effet les PME du pays ? du fabricant de montres au fournisseur de produits chimiques en passant par le chocolatier ? ? exporter moins que les entreprises allemandes. Ainsi, dans une conjoncture de demande mondiale favorisant nettement les produits manufactur?s de ces deux pays, c?est l?Allemagne qui en profite le plus du fait d?un Euro qui se maintient dans une fourchette de fluctuation relativement stable vis-?-vis du billet vert (entre 1.22 et 1.50 depuis deux ans) tandis que le dollar a d?gringol? de grosso modo 1.20 ? 0.89 contre le franc suisse pendant la m?me p?riode? Cette appr?ciation sans pr?c?dent de la monnaie helv?tique, certes due aux d?boires de l?Europe p?riph?rique, d?bouche n?anmoins sur une croissance inf?rieure ? celle de l?Allemagne attendue cette ann?e ? 2.6% mais pr?vue ? seulement 1.95% sur 2011 pour la Conf?d?ration Helv?tique. La Suisse subit ainsi la mauvaise gestion europ?enne et ce plus que l?Allemagne qui fait pourtant partie de cette Union!

 

Ce cauchemar que vivent les entreprises suisses n??tant pas susceptible d??tre att?nu? par leur banque centrale ? la Banque Nationale Suisse ? qui a renonc? ? enrayer le raffermissement de sa monnaie pour avoir perdu des sommes consid?rables et ce notamment en 2010. Consciente ? l??vidence des ??risques consid?rables?? de cette progression inexorable du franc, elle reconna?t toutefois qu?une intervention sur le march? des Changes ne saurait avoir que des effets ??provisoires??? Pourtant, les exportateurs suisses sont indiscutablement aussi comp?titifs ? voire plus ? que leurs concurrents allemands. N?anmoins, l?impact des fluctuations des devises aboutit ? une progression des exportations allemandes de 15% au dernier trimestre 2010 (en comparaison avec le dernier trimestre de l?ann?e 2009) quand les suisses ne b?n?ficient sur la m?me p?riode que d?une embellie de l?ordre de 7%! Pourtant, la Suisse ? qui est consid?rablement ouverte sur l?ext?rieur puisque ses exportations composent la moiti? de son P.I.B. ? est toujours oppos?e ? l?int?gration de la monnaie unique. Ayant n?goci? avec l?Union une multitude d?accords bilat?raux lui conf?rant un certain nombre d?avantages ? voire des avantages certains ? sans pour autant renoncer ? sa souverainet?, ses citoyens comme la majorit? de ses partis politiques restent farouchement oppos?s ? une entr?e en bonne et due forme dans l?Union Europ?enne et ? l?abandon du franc suisse.

 

Il est certes incontestable que cette ascension de leur monnaie a contraint les entrepreneurs helv?tiques ? s?adapter et ? innover afin de rester comp?titifs: en un sens, cette situation s?est m?me r?v?l?e salutaire pour les entreprises suisses dans un contexte de globalisation et de concurrence acharn?e. N?anmoins, la Suisse ? dont la croissance du P.I.B. fut en moyenne de 1.6% lors de la d?cennie pr?c?dente par rapport ? une croissance allemande moyenne de 0.9% sur la m?me p?riode ? est aujourd?hui victime de son propre succ?s. L?indice SMI n?est-il pas en baisse de plus de 1% cette ann?e alors que le DAX allemand est inchang? et que le CAC fran?ais gagne pr?s de 5%? Seule une int?gration ? l?Euro permettrait ainsi aux exportateurs helv?tiques de r?v?ler pleinement les dimensions de leurs comp?tences et de leur savoir faire. Situation paradoxale par ailleurs puisque, tandis qu?un pays rejoint g?n?ralement une union mon?taire afin de gagner en cr?dibilit? et en solidit?, la Suisse ? dot?e de fondamentaux sains voire exemplaires ? pourrait tirer un b?n?fice certain de son int?gration dans une union pour le moins galvaud?e et en pleine crise de confiance?

Image Flickr par Aerosoul Bastard

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Les 55 jours du pékin

Ce pékin n’a pas été assiégé par une horde de boxers hurlants mais confiné en ...