Accueil / A C T U A L I T É / La stup?fiante retraite de Marion Bartoli

La stup?fiante retraite de Marion Bartoli

 

Alors qu?elle vient de gagner, sur le tr?s chic gazon de Wimbledon, les Internationaux de Grande-Bretagne de tennis, Marion Bartoli annonce son retrait de la comp?tition. Un d?part pour le moins pr?cipit?. Mais surtout en totale contradiction avec les r?centes d?clarations de la joueuse fran?aise. ?trange, non??

 

En r?ussissant, apr?s 13 ans de carri?re tennistique, ? gagner le prestigieux tournoi britannique de Wimbledon, Marion Bartoli avait enfin atteint la premi?re marche de son objectif?: int?grer le cercle tr?s ferm? des vainqueurs d?un titre du Grand Chelem. Avant elle, seuls trois champions fran?ais d?apr?s-guerre avaient grav? leur nom au palmar?s de l?un de ces titres majeurs dont r?vent tous les petits gar?ons et toutes les petites filles promis ? un bel avenir sur les courts??: Yannick Noah (Roland Garros 1983),Mary Pierce (Melbourne 1995 et Roland Garros 2000) et Am?lie Mauresmo (Melbourne et Wimbledon 1986).

 

Une premi?re marche car Marion Bartoli comptait bien en gravir d?autres, en s?imposant par exemple sur les courts de l?US Open ? Flushing Meadows comme elle en caressait l?espoir. ??J’ai encore d’autres r?ves, d’autres objectifs. Gagner la Fed Cup*, gagner une m?daille aux Jeux Olympiques ? Rio?? d?clarait-elle avec enthousiasme aux journalistes de L??quipe?le 6 ao?t, huit jours seulement avant son annonce surprise.Oubli?e la contracture ? une cuisse qui, apr?s Wimbledon, l?avait oblig?e ? renoncer au tournoi de Stanford ? la fin du mois de juillet. Le lendemain 7 ao?t, Marion Bartoli, toujours aussi d?termin?e, en remettait une couche aupr?s, cette fois, des journalistes du quotidien Le Parisien?: ??Wimbledon, c’?tait super, mais je veux gagner d’autres titres. Je veux rester au sommet, et je vais tout faire pour y rester.??

 

Plus proche encore, Marion Bartoli confiait sur Twitter?(Source Eurosport.com)?: ??J?attends avec impatience Roland Garros 2014???! Nous ?tions le 13 ao?t. Quelques heures plus tard, c?est une Marion Bartoli en larmes qui annon?ait son retrait d?finitif de la comp?tition.

 

? l??vidence, l??limination pr?matur?e de la fran?aise au 2e tour du tournoi de Cincinnatti ne pouvait avoir le moindre rapport avec cette d?cision radicale, n?en d?plaise aux journalistes qui ont tent? de nous faire gober cette fable. Une championne, aussi dou?e et dominatrice soit-elle, est en effet confront?e ? des m?saventures de ce genre, y compris dans les grands tournois, sans que cela remette en cause le d?roulement de sa carri?re.

 

De m?me les blessures qui jalonnent le parcours d?un joueur ou d?une joueuse de tennis peuvent-elles compliquer la pr?paration d?un tournoi majeur, voire conduire ? une s?rie de forfaits le temps de r?parer la m?canique corporelle, mais sans que cela soit un motif de renoncement d?finitif. Jo-Wilfried Tsonga en sait quelque chose qui a connu des gal?res de ce genre et vient de renoncer ? participer ? l?US Open pour ne pas compromettre la suite de sa carri?re.

 

Reste la fatigue physique et la lassitude mentale qui peuvent s?installer au fil du temps, eu ?gard aux tr?s dures contraintes qui constituent le quotidien des athl?tes de haut niveau. Mais leurs effets d?vastateurs, souvent accompagn?s d??tats d?pressifs, rel?vent de processus lents et ne conduisent pas ? une d?cision aussi subite qu?irr?vocable.???

 

Marion Bartoli a parl?, et le malaise s?est install?, au point de susciter de nombreuses interrogations dans les milieux sportifs. Sauf blessure grave, jamais en effet, toutes disciplines confondues, on n?avait vu un(e) athl?te au sommet de son art mettre un point final ? sa carri?re avec un visage aussi d?fait et baign? de larmes. Renoncer ? poursuivre sa carri?re est une d?cision qui se m?rit au fil des semaines et des mois. Une d?cision qui se nourrit de surcro?t de nombreux ?changes avec l?encadrement technique et m?dical, sans oublier les responsables f?d?raux. Une d?cision, comme l?a rappel? jeudi l?ex-championne de natation Roxana Maracineanu sur les ondes de France-Inter, qui est v?cue comme ??un soulagement?? par l?athl?te et non comme un calvaire.

 

Rien de tout cela dans le cas Bartoli. Bien au contraire, l?impression qui est n?e de cette d?cision aussi surprenante que radicale, est celle d?une obligation faite ? la fran?aise?de mettre un terme d?finitif ? sa carri?re. Par qui?? Pour quelle grave raison?? Manifestement, Marion Bartoli n?en dira rien. Pas plus que son p?re, l?homme qui a fait d?elle une championne en sacrifiant ? cet objectif son m?tier de m?decin. Un p?re-entra?neur qui n?a, semble-t-il, pas ?t? consult??; il n?aurait m?me ?t? averti par sa fille que quelques heures seulement avant la conf?rence de presse de Cincinnatti.

 

Saura-t-on un jour la v?rit??? On peut en douter.

 

* La Fed Cup, ou Coupe de la F?d?ration, est l??quivalent f?minin de la Coupe Davis

 

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Les économistes contre le peuple

  Franklin Delano Roosevelt avait en son temps renvoyé John Maynard Keynes, un des économistes ...