Accueil / A C T U A L I T É / LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE PRIME

LA REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE PRIME

Lyon?: une jeune femme voil?e somm?e de se d?voiler pour se marier.

Si des voix contestataires s??l?vent pour crier Cessons la guerre aux porteuses de foulard , d?autres ? l?inverse, rong?es par l?intol?rance, en font un ??casus belli??, ralli?es ? un seul mot d?ordre?: Sus ? ce voile que la R?publique ne saurait voir ?

Gouvernement, ?lus, nombreux sont ceux qui prennent des libert?s avec la loi de mars 2004, circonscrite au temple scolaire, pour rogner chaque fois un peu plus sur une libert? individuelle fondamentale?: rev?tir le voile dans l?espace public.

Fatiha Benahmed, ?lue Europe Ecologie Les Verts, adjointe ? l?environnement au conseil du 9?me arrondissement de Lyon, aurait purement et simplement refus? de c?l?brer le mariage d?une jeune femme voil?e, le 4 juin dernier.

L??lue d?origine maghr?bine, drap?e dans son ?charpe tricolore, s?est d?lest?e de tout cas de conscience, et selon des sources s?res, n?aurait pas h?sit? ? faire pression sur la future mari?e pour qu?elle quitte sa parure de f?te. C?est donc d?voil?e que la jeune femme a pu sceller son union, mais au prix d?une terrible humiliation. Est-ce donc l? que se situent d?sormais les grandes victoires r?publicaines??

Sources Oumma

Cela suffit, je ne suis ni raciste, ni x?nophobe, ni anti cela ou ceci.

Regardons de mani?re efficace, r?aliste, le monde se d?chire, les gens meurent de faim.

Pendant ce temps d?autres, d?fendent des valeurs qui ne tiennent absolument pas.

Connaissant bien l?Afrique pour y ?tre n?, pour avoir partag? en mon enfance, les bancs scolaires de la maternelle jusqu?au lyc?e et plus, j?ai pour amis et relations que j?estime au plus haut point, des personnes de toutes confessions et couleurs.

Nous ignorons le mot racisme dont les partis extr?mistes ont fait leur fond de commerce, comme tous les autres partis politiques de nous assouvir ? leur valeur mat?rialistes uniquement.

J?ai parcouru l?Afrique dans tous les sens, j?ai ?t? le 1er occidental ? faire un film sur la Mosqu?e Hassan II de Casablanca cliqu? sur ce lien.

J?ai toujours respect? les lois de ces pays, leurs us et coutumes.

Les questions qui peuvent se poser et ?viterez peut-?tre les meurtres qui se passent avec l?aval des puissances mondiales, seraient d?obliger chaque personne de passage dans un pays, ou y s?journant d?avoir l?humilit? d?admettre que la variation des conceptions existent.

J?ai pri? avec des personnes de convictions en divers lieux, le respect prim?, cela ne nous emp?chez point de d?battre ensuite.

J?ai masse de relations et d?amis dans divers pays de diverses confessions, je suis bien re?u chez eux, comme ils le sont chez moi.

Je m?insurge contre les faits de ne pas respecter les lois de R?publique de La France.

Auquel cas cette dame que je ne juge nullement, je fais un constat aurait du c?l?brer son mariage dans le pays de ses convictions, puis revenir en France.

Il suffit de constater et de voir le r?sultat du proc?s de Ben Ali, une vaste mascarade pour des gens morts et exploit?s pour des milliards d?euros, puis qui trouve refuge en d?autres pays arabes avec lesquels l?Occident fait des actes de commerce.

Un zeste de bon sens, essayer vous occidentaux de rentrer dans un lieu officiel de ces Etats en short ou mini-jupe et vous finirez lynch?s, par manque de respect de leur culture.

Alors pourquoi faire deux poids, deux mesures et accepter en Occident ce qui est interdit l?-bas??

Oumma, comme masse de sites, de blogs, poss?dent un lien, cliquez ici, depuis notre existence, Les Voix du Panda, c?est normal c?est la libre circulation des id?es, y compris si certains ne partagent pas cette position, c?est notre droit de le faire, j?en assume pleinement la responsabilit?.

Combien d??lus en Occident ne sont pas blancs une masse importante cela ne me d?range nullement, je pr?ne le droit aux diff?rences et non ? l?exclusion, mais aux comp?tences, en avez-vous vu en Afrique s?ils ne sont pas de confession du pays??

Je vous affirme qu?il n?y en pas un seul.

Alors recevoir des le?ons bien men?es, oui, ?je partage cette opinion, mais faire valoir le sens de ce qui bl?me, bafoue nos constitutions et lois, je dis?: Non.

Pourtant la f?te de musique n?e en France est universelle sur plus de 130 pays en ces temps, cliquez ici alors, il n?y a pas ? ma pens?e de citoyen du monde de meilleur respect que la carte de visite de respecter les lieux des pays o? l?on se trouve.

C?est la meilleure int?gration que je connaisse, pas vous??

Le Panda

Patrick Juan

Commentaires

commentaires

A propos de

avatar

Check Also

Le scandale de la nouvelle baisse du taux du livret A

Le scandale de la nouvelle baisse du taux du livret A Les épargnants sont désormais ...

9 Commentaire

  1. avatar

    Plus encore que le respect « des lieux » c’est celui DES HABITANTS de tous les lieux de la planète que nous devons faire respecter, à travers ce qui a été défini, dans ce but, par la communauté internationale civilisée sous le nom de DROITS HUMAINS.

    Au Maroc le roi vient de confirmer qu’il doit toujours être considéré comme le « Commandeur des croyants ».

    A ce propos, en mars 2000, dans mon petit essai « Désacraliser la violence religieuse » (qu’il ne m’a toujours pas été possible de publier) j’écrivais ceci :

    « Le livre d’Amin Maalouf « Les croisades vues par les Arabes » (éd. Jean-Claude Lattès, 1983) montre bien que les « combattants du Christ », comme ceux « de Mahomet » expriment en réalité, par le caractère des violences pratiquées et les justifications invoquées, un retour aux conceptions de l’Ancien Testament. Plus près de nous, on peut rapprocher de la « justice divine » telle que la présente l’AT la punition de la FAMILLE d’Oufkir après la trahison de celui-ci, punition infligée – en violation flagrante des principes élémentaires du Droit civil – par le roi Hassan II, Commandeur des croyants musulmans. Il y a de nombreux cas semblables dans l’AT après que le Dieu jaloux eut annoncé qu’il punirait LES DESCENDANTS des fautifs. »

    En matière religieuse, le principal problème de la société civilisée d’aujourd’hui est bien d’obtenir des musulmans qu’ils abandonnent leurs conceptions coraniques moyenâgeuses – attribuées à Dieu ! – afin de rendre leur religion compatible avec les drois humains et la laïcité.

    Il faut tout particulièrement obtenir un ferme rejet de tout ce qui fait de la femme musulmane un être prétendument inférieur.

  2. avatar

    @Pierre Regnier,

    Ce commentaire en dit sur vos intentions vous voulez publier de quelle maniére ?

    En matière religieuse, le principal problème de la société civilisée d’aujourd’hui est bien d’obtenir des musulmans qu’ils abandonnent leurs conceptions coraniques moyenâgeuses – attribuées à Dieu ! – afin de rendre leur religion compatible avec les drois humains et la laïcité.

    Il faut tout particulièrement obtenir un ferme rejet de tout ce qui fait de la femme musulmane un être prétendument inférieur.

    J’ai particuliérement apprécié ce passage de votre commentaire et je reste à vous écdoute autant pour débartte que pour votre soucis d’éditer.

    Bien à vous,

    Cordialement,

    Le Panda

    Patrick Juan

  3. avatar

    pour info…

    Pas de mosquée saoudienne en Norvège, tant qu’il n’y a pas de liberté religieuse en Arabie Saoudite !

    Le gouvernement saoudien et de riches donateurs privés d’Arabie Saoudite, voulaient financer des mosquées en Norvège à hauteur de dizaines de millions d’euros. Légalement, ils en ont le droit ; conformément à la loi norvégienne il est permis aux pays étrangers de soutenir financièrement les communautés religieuses, mais vu l’importance de ces sommes, le gouvernement doit approuver le financement.
    Or, le ministère des Affaires étrangères vient non seulement de refuser d’approuver ce financement, mais il a également répondu au Centre islamique Tawfiiq, qu’il serait
    « paradoxal et contre nature d’accepter le financement venant d’un pays qui n’accepte pas la liberté religieuse . »
    Le ministre norvégien des Affaires étrangères Jonas Gahr Støre a déclaré au journal VG : « Nous aurions pu simplement dire non, le ministère n’approuve pas, mais nous avons profité de l’occasion pour ajouter que l’approbation serait paradoxale, tant que vouloir établir une communauté chrétienne en Arabie saoudite sera considéré comme un crime ». (Y)

  4. avatar

    Le bon sens même.

    Mais aussi et surtout, le respect des peuples norvégien et saoudien

  5. avatar

    @Pierre,
    Le bon sens même.

    Mais aussi et surtout, le respect des peuples norvégien et saoudien

    ===========
    J’accepte la remarque mais pourquoi se limiter à deux nations ?
    Merci de m’expliquer si vous le souhaitez.
    Cordialement,
    Le Panda
    Patrick Juan

    • avatar

      @ Patrick

      Je n’ai pas posté mon commentaire précédent au bon endroit. Il répondait à Cardinal, je crois que vous l’avez compris maintenant.

      Je pense, comme Cardinal et comme vous, que nous avons beaucoup à prendre en exemple chez les norvégiens

    • avatar

      @Pierre,
      Merci de cette rectification.

      Dans la mesure ou l’ensemble de l’Occident procéderez de la même façon que La Norvége, nous aurions surment moins de morts par des fanatiques.

      Ensuite de tels actes entraienent la poussée des partis extrémites et ferment la porte à toutes formes de démocratie de droite et de gauche.
      La question qui se pose aussi, il n’y plus de droite ou de gauche, il y a des « financiers » véreux qui clament en Occident celles et ceux qu’ils tuent chez eux pour 1000 fois moins.

      Cordialement,
      Le Panda
      Patrick Juan

  6. avatar

    Cardinal,
    dixit:
    Or, le ministère des Affaires étrangères vient non seulement de refuser d’approuver ce financement, mais il a également répondu au Centre islamique Tawfiiq, qu’il serait
    « paradoxal et contre nature d’accepter le financement venant d’un pays qui n’accepte pas la liberté religieuse . »
    Le ministre norvégien des Affaires étrangères Jonas Gahr Støre a déclaré au journal VG : « Nous aurions pu simplement dire non, le ministère n’approuve pas, mais nous avons profité de l’occasion pour ajouter que l’approbation serait paradoxale, tant que vouloir établir une communauté chrétienne en Arabie saoudite sera considéré comme un crime
    =====================
    Merci de ces infos, mais venant d’un pays comme la Norvége, il n’y a rien de surprenant et cela va dans la ligne de leur politique parfois à la limite, mais ils osent dire tout haut ce dautres pensent tout bas.
    Il serait agréable pour les lecteurs de mettrre le lien de cette déclaration afin de ne laisser aucune confusion.
    Je vous en remercie.
    Cordialement,
    Patrick Juan

  7. avatar

    Argent

    Les Émirats arabes unis (É.A.U.) pourraient s’avérer un partenaire économique formidable pour le Québec. D’autant plus que la province tente depuis longtemps de diversifier ses partenaires commerciaux pour s’enrichir et diminuer sa dépendance aux États-Unis.

    Photo : ReutersLes É.A.U. ont des projets immobiliers en cours valant plus de 800 G$. L’industrie de la construction est le marché qui représente les meilleures opportunités pour la Belle Province.

    « Celle-ci pourrait s’emparer d’une importante part des contrats dans ce secteur », estime Alexandre Teodoresco, directeur général du Middle east trade agency, une agence qui se spécialise en développement des affaires entre le Québec et les É.A.U.

    La Chambre de commerce du Montréal métropolitain organisait mardi une rencontre entre les gens d’affaires des É.A.U. et du Québec, afin de favoriser les échanges commerciaux entre eux.

    « La rencontre d’aujourd’hui à elle seule verra des entreprises du Québec remporter pour plusieurs dizaines de millions de dollars de contrats », croit M. Teodoresco.

    Remporter le million

    La plus grande compagnie de construction du Moyen-Orient, Consolidated Contractors Company (CCC), était sur place. Elle engage 120 000 travailleurs et remporte plus de 7 G$ de contrats par année.

    Elle est active dans la construction de ponts, de tunnels, de palais présidentiels et de projets pétrochimiques. CCC a construit trois usines de gaz liquide sur quatre au niveau mondial.

    D’autres géants, comme Manazel et Aldar Properties, étaient aussi à Montréal. Cette dernière, la plus grande société de développement, de gestion et d’investissements immobiliers, travaille actuellement sur des projets évalués à 50 G$.

    Cima Plus, société d’ingénierie ayant son siège social à Laval, compte brasser des affaires avec certains de ces géants de l’industrie. « Notre but est de décrocher l’équivalent de plusieurs millions de dollars de contrats », dit André Couturier, vice-président exécutif.

    Un objectif qui pourrait s’avérer bien atteignable. « Les Canadiens sont très appréciés et les Émirats ont beaucoup d’argent et de projets », dit Alexandre Teodoresco.

    Michel Leblanc, président de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain, abonde dans le même sens. « Nos prix sont compétitifs et nos produits sont de qualité. Les entrepreneurs des É.A.U. aiment aussi notre flexibilité », dit-il.

    « Par ailleurs, nous exportons beaucoup, et eux doivent importer tout ce qu’ils consomment », ajoute M. Leblanc.

    SNC-Lavalin, La Vie en Rose, Dynamite ainsi que Bombardier sont toutes des entreprises qui opèrent déjà dans le pays.

    Établir des liens

    Cima Plus tente maintenant de s’implanter là-bas. « C’est une des conditions imposées par le gouvernement pour remporter des contrats », dit-il.

    Les entrepreneurs québécois qui voudront faire affaires avec des compagnies du Moyen-Orient devront garder plusieurs choses en tête.

    « La culture est différente. Les liens interpersonnels sont plus importants que les soumissions comme telles. Il ne faut pas faire l’erreur d’envoyer un employé junior discuter d’affaires », prévient M. Teodoresco.

    Les intervenants présents à la réunion de la chambre de commerce étaient d’ailleurs tous des décideurs haut placés. « On ne discutait pas avec des commis », blague André Couturier.

    Où se trouve alors la réalité ?

    Le Panda
    Patrick Juan